Navigation – Plan du site

AccueilNotes de lectureToutes les notes de lecture en ligne2017Du narcissisme de l’art contempor...

2017

Du narcissisme de l’art contemporain

Baptiste Brun
Du narcissisme de l’art contemporain
Du narcissisme de l’art contemporain

Paris : L’Echappée, 2017, 363p. 21 x 14cm, (Pour en finir avec)

ISBN : 9782373090208. _ 20,00 €

Texte d’Alain Troyas, Valérie Arrault

Haut de page

Texte intégral

1L’ambition de dresser une herméneutique critique de l’art contemporain au sein du paradigme néolibéral dominant nourrit cet ouvrage. Son postulat : le narcissisme des artistes et des institutions, dont les œuvres seraient symptomatiques du « libéralisme libertaire », est hégémonique. Ni la rhétorique combattive qui introduit le texte ni la caution universitaire mise en avant par l’éditeur comme gage de sérieux ne masquent les limites d’un exercice polémique qui peine à voiler son ambition de ranimer la querelle de l’art contemporain des années 1990. La prétention méthodologique inaugurale – adopter une approche « freudo-marxiste » soucieuse de l’historicité des pratiques artistiques des quarante dernières années – n’est guère suivie d’effet. L’esprit de généralisation qui traverse ce travail, fonctionne à rebours de la perspective annoncée, condamnant pêle-mêle des artistes et des œuvres d’une grande hétérogénéité, sans se soucier des contextes et des nécessités qui les informent. La maldonne culmine dans une confusion stricte entre les pratiques de l’art d’aujourd’hui et celles des institutions qui les cautionnent, en premier lieu le marché de l’art. L’incapacité à réfléchir les perspectives émancipatrices, bien réelles, qu'ouvrent de nombreuses propositions artistiques des dernières décennies, est patente. Cette activité critique est négligée au profit d’une taxinomie douteuse où le vide, le banal, l’absurde, le déchet, le pornographique, le scatologique et le morbide sont mis en perspective dans le champ d’une esthétique nostalgique qu’alourdissent nombre de poncifs psychologisants « adaptés » de la sociopsychanalyse. L’idéalisation d’un passé mythique où le « grand public » aurait vénéré d’un commun accord les œuvres d’un Enguerrand Quarton prête à sourire. Mais les velléités psychopathologiques de cet ouvrage, condamnant des œuvres jugées « pathogènes », tuent le sourire dans l’œuf et achèvent le lecteur au fait d’une certaine histoire de l’art.

Haut de page

Pour citer cet article

Référence électronique

Baptiste Brun, « Du narcissisme de l’art contemporain », Critique d’art [En ligne], Toutes les notes de lecture en ligne, mis en ligne le 21 novembre 2018, consulté le 14 juillet 2024. URL : http://journals.openedition.org/critiquedart/27398 ; DOI : https://doi.org/10.4000/critiquedart.27398

Haut de page

Auteur

Baptiste Brun

Articles du même auteur

Haut de page

Droits d’auteur

Le texte et les autres éléments (illustrations, fichiers annexes importés), sont « Tous droits réservés », sauf mention contraire.

Haut de page
  • Logo Les Archives de la critique d’art
  • OpenEdition Journals
Rechercher dans OpenEdition Search

Vous allez être redirigé vers OpenEdition Search