Navigation – Plan du site
L'Histoire revisitée

Bruits et chuchotements : écrire sur les réverbérations audiovisuelles dans l’art contemporain

Anne Zeitz
p. 124-128
Traduction(s) :
Noises and Whispers: Writing about Audiovisual Reverberations in Contemporary Art
A Personal Sonic Geology: Mathieu Copeland & Philippe Decrauzat
A Personal Sonic Geology: Mathieu Copeland & Philippe Decrauzat

Paris : Frac Ile-de-France ; Milan : Mousse Publishing, 2017, 488p. ill. en noir et en coul. 28 x 19cm, fre/eng

ISBN : 9788867493432. _ 42,00 €

Préf. de Charles de Meaux

Laura Poitras: Astro Noise: A Survival Guide for Living Under Total Surveillance
Laura Poitras: Astro Noise: A Survival Guide for Living Under Total Surveillance

New York : Whitney Museum of American Art, 2016, 256p. ill. en noir et en coul. 24 x 16cm, eng

Biogr.

ISBN : 9780300217650

Préf. de Jay Sanders

Les Arts sonores : son & art contemporain
Alexandre Castant, Les Arts sonores : son & art contemporain

Charleroi : Transonic ; Bourges : La Box, 2017, 89p. 21 x 15cm

Bibliogr. Index

ISBN : 9782910164645. _ 10,00 €

Haut de page

Texte intégral

1C’est à travers le prisme sonore que deux livres parus récemment à l’occasion d’expositions antérieures réfléchissent sur le cadre culturel, institutionnel et politique de l’art contemporain en ce début du XXIe siècle. L’ouvrage A Personal Sonic Geology de Philippe Decrauzat et Mathieu Copeland, en écho à l’exposition éponyme au Plateau en 2015, ainsi qu’Astro Noise: A Survival Guide for Living Under Total Surveillance de Laura Poitras, réalisé en lien avec son exposition au Whitney Museum of American Art en 2016, questionnent des œuvres au sein desquelles dialoguent des sons et des images allant bien au-delà d’une articulation synesthésique. Ces deux publications dépassent la forme du catalogue d’exposition. Elles questionnent le rapport entre l’exposition et le récit qui lui est associé.

  • 1 Hegarty, Paul. Rumour and Radiation: Sound in Video Art, Londres ; New York: Bloomsbury, 2015

2A Personal Sonic Geology au Plateau consistait en cinq diffusions simultanées de la même vidéo et bande sonore projetée sur différentes peintures monochromes dans une pièce sombre. L’enchevêtrement des images révélait la surimpression de deux bandes filmiques constituées de séquences de diverses sources artistiques et musicales du XXe siècle et créant une impression de stratification audiovisuelle. Le paradigme géologique traverse l’exposition tout comme l’ouvrage. Les centaines d’images qui se succèdent en une constante variation demandent à être creusées et feuilletées strate par strate. Dans la lignée de son livre Rumour and Radiation: Sound in Video Art1, Paul Hegarty interprète cela en tant que « dissonance créative ». Il met en avant les potentiels du bruit – qui, selon lui, se manifeste dans les interstices de l’agencement audiovisuel – en critiquant la stérilité de l’enfermement aussi bien théorique que formel des œuvres intégrant une dimension sonore.

3Le bruit réapparaît sous une toute autre forme dans Astro Noise de Laura Poitras, inspiré par les réverbérations acoustiques cosmologiques du Big Bang. Il incarne un questionnement sur l’art « post-Snowden » et les enjeux de la surveillance de masse. L’ouvrage contient des visuels de différents films réalisés par Poitras depuis le 11 septembre 2001, ainsi que des textes factuels et fictifs sur la dimension auditive de la « sousveillance » actuelle – notamment dans le texte Listening to the Moons par l’artiste américain Trevor Paglen. Astro Noise analyse tous les chuchotements du monde que l’on peut potentiellement intercepter. Les images révélant les processus d’interception de signaux radar, de satellites ou de drones du programme Anarchist divulgué par Snowden en rendent compte et encadrent la partie textuelle de l’ouvrage.

  • 2 Licht, Alan. Sound Art: Beyond Music, Between Categories, New York: Rizzoli, 2007
  • 3 Castant, Alexandre. Les Arts sonores : son & art contemporain, Charleroi : Transonic ; Bourges : La (...)
  • 4 Castant, Alexandre. Planètes sonores : radiophonie, arts, cinéma, Blou : Monografik, 2007
  • 5 Castant, Alexandre. Journal audiobiographique : radiophonie, arts, cinéma, Lyon : Nouvelles Edition (...)
  • 6 Hegarty, Paul. « Noyaux d’éternité – Prospections bruitistes dans A Personal Sonic Geology », A Per (...)

4Cacophonies, bruits, chuchotements : le son qui se manifeste dans A Personal Sonic Geology et dans Astro Noise est diffus et confus dans son rapport aux éléments visuels, sonores, artistiques ou extra-artistiques sur lesquels il repose. Ces expositions et ouvrages révèlent également qu’il est vain de vouloir définir un art sonore. A la suite de Sound Art: Beyond Music, Between Categories2 d’Alan Licht qui a fourni en 2007 une réponse encyclopédique et richement illustrée à la question de ce que signifie le son dans l’art, Les Arts sonores : son & art contemporain3 d’Alexandre Castant s’inscrit dans la démarche d’un livre-inventaire. Après Planètes sonores : radiophonie, arts, cinéma4 et Journal audiobiographique : radiophonie, arts, cinéma5, il opte ici pour un cheminement à la fois théorique et personnel à travers un nombre étonnant d’œuvres d’artistes, dont certains sont très peu connus. Il n’est pas anodin que le premier chapitre tende vers l’image-son et que le dernier interroge des œuvres au seuil de la perception. Dans la foulée des expositions majeures Sound Art: Sound as a Medium of Art (2013) au Zentrum für Kunst und Medien de Karlsruhe ou Soundtracks (2017) au Museum of Modern Art de San Francisco, Alexandre Castant démontre l’omniprésence du son dans l’art contemporain, des réalisations vidéo aux installations (quasi) imperceptibles, alors qu’Astro Noise et A Personal Sonic Geology mettent en œuvre une réflexion sur le bruit – telle qu’engagée par Paul Hegarty – comme résidu « indésirable, inattendu, immaîtrisable, informe »6.

Haut de page

Notes

1 Hegarty, Paul. Rumour and Radiation: Sound in Video Art, Londres ; New York: Bloomsbury, 2015

Lire sa contribution « Noyaux d’éternité – Prospections bruitistes dans A Personal Sonic Geology », A Personal Sonic Geology: Mathieu Copeland & Philippe Decrauzat, Paris : Frac Ile-de-France ; Milan : Mousse Publishing, 2017, p. 370-380 et p. 430-438

2 Licht, Alan. Sound Art: Beyond Music, Between Categories, New York: Rizzoli, 2007

3 Castant, Alexandre. Les Arts sonores : son & art contemporain, Charleroi : Transonic ; Bourges : La Box, 2017

4 Castant, Alexandre. Planètes sonores : radiophonie, arts, cinéma, Blou : Monografik, 2007

5 Castant, Alexandre. Journal audiobiographique : radiophonie, arts, cinéma, Lyon : Nouvelles Editions Scala, 2016

6 Hegarty, Paul. « Noyaux d’éternité – Prospections bruitistes dans A Personal Sonic Geology », A Personal Sonic Geology: Mathieu Copeland & Philippe Decrauzat, Op. cit., p. 372

Haut de page

Pour citer cet article

Référence papier

Anne Zeitz, « Bruits et chuchotements : écrire sur les réverbérations audiovisuelles dans l’art contemporain  », Critique d’art, 50 | 2018, 124-128.

Référence électronique

Anne Zeitz, « Bruits et chuchotements : écrire sur les réverbérations audiovisuelles dans l’art contemporain  », Critique d’art [En ligne], 50 | Printemps/été 2018, mis en ligne le 25 mai 2019, consulté le 14 octobre 2019. URL : http://journals.openedition.org/critiquedart/29344 ; DOI : 10.4000/critiquedart.29344

Haut de page

Auteur

Anne Zeitz

Anne Zeitz est maître de conférences à l’Université Rennes 2. Elle est membre du laboratoire PTAC/Rennes 2 et membre associé du laboratoire TEAMeD/Paris 8. Ses recherches portent sur le rapport entre l’art contemporain, la littérature et le cinéma, ainsi que sur les questions socio-politiques et économiques – notamment dans le champ de la surveillance et du Big Data. Dans le cadre d’une bourse de recherche de l’Institut national d’histoire de l’art et de l’Institut Français en 2016, elle a travaillé sur les questions de l’attention sonore dans l’art contemporain. Signalons parmi ses publications récentes : « Moments d’(in)attention. De la temporalité suspendue chez Max Neuhaus » (Tacet, n°4, décembre 2015), « Visualités, virtualités et trauma – Des temporalités de la guerre à distance » (Multitudes, n°63, juillet 2016) et « De la base de données à l’amnésie » (actes de colloque de Cérisy, à paraître en 2019).

Articles du même auteur

Haut de page

Droits d'auteur

EN

Haut de page
  • Logo Les Archives de la critique d’art
  • OpenEdition Journals