Navigation – Plan du site
2017

Joseph Kosuth: Colour in Contextual Play ; Joseph Kosuth and Arte Povera: Neon in Contextual Play

Marion Hohlfeldt
Joseph Kosuth: Colour in Contextual Play
Joseph Kosuth: Colour in Contextual Play

Rome : Nero ; Londres : Mazzoleni, 2017, 72p. ill. en coul.27 x 22cm

Bibliogr. Biogr.

ISBN : 9788880560012

Textes de Mira Dimitrova, Cornelia Lauf, J. Kosuth. Préf. de Davide Mazzoleni, Luigi Mazzoleni

Joseph Kosuth and Arte Povera: Neon in Contextual Play
Joseph Kosuth and Arte Povera: Neon in Contextual Play

Rome : Nero ; Londres : Mazzoleni, 2017, 51p. ill. en coul.27 x 22cm

Biogr. Expo

ISBN : 9788880560203

Textes de Cornelia Lauf, J. Kosuth. Préf. de Davide Mazzoleni

Haut de page

Texte intégral

1Les luxueux catalogues de deux expositions organisées par Joseph Kosuth et Cornelia Lauf à l’espace Mazzoleni respectivement à Turin et à Londres présentent, de façon thématique, les résonances du travail de l’artiste américain avec les œuvres d’artistes de l’Arte povera ou proche du groupe Zero. La conception des livres ayant été confiée à Joseph Kosuth, ils traduisent l’exposition sur un papier noir et coloré sur lequel chaque œuvre est présentée sur papier glacé détachable. A la fin des catalogues, un leporello à déplier montre la situation précise dans l’espace. Pour l’exposition colour, les murs sont peints dans la couleur des œuvres et du thésaurus de Joseph Kosuth : noir, rouge, gris, vert, blanc, mauve et jaune. Pour l’exposition neon, les murs sont peints en noir en présentant les œuvres dans une dominance de lumières blanche et mauve. Les textes de Cornelia Lauf témoignent de l’hommage à Emilio Prini, disparu en 2016, qui au cours de la préparation de cette exposition proposait que Joseph Kosuth prenne la relève. Récit très personnel, la commissaire partage sa rencontre avec les artistes de l’Arte povera, son amitié avec Emilio Prini et sa complicité avec Joseph Kosuth, père de ses deux enfants. Ce mélange entre une facture sobre d’un des protagonistes de l’Art conceptuel et un récit qui narre quelques aspects d’histoire de l’art par sa propre biographie est étonnant, mais confère à la publication un aspect touchant et imminent humain. Ces expositions sont avant tout le fruit de rencontres entre les hommes et leurs œuvres, présentant de manière quasi intuitive les liens artistiques. S’il ne s’agit pas de livres d’artistes, mais de catalogues, il n’en reste pas moins qu’ils sont les livres d’un artiste et de son ancienne compagne. Des livres d’amitiés et d’adieux.

Haut de page

Pour citer cet article

Référence électronique

Marion Hohlfeldt, « Joseph Kosuth: Colour in Contextual Play ; Joseph Kosuth and Arte Povera: Neon in Contextual Play », Critique d’art [En ligne], Toutes les notes de lecture en ligne, mis en ligne le 25 mai 2019, consulté le 23 octobre 2019. URL : http://journals.openedition.org/critiquedart/29451

Haut de page

Droits d'auteur

EN

Haut de page
  • Logo Les Archives de la critique d’art
  • OpenEdition Journals