Navigation – Plan du site

AccueilNotes de lectureToutes les notes de lecture en ligne2017 Olivier Quintyn, Implémentation...

2017

Olivier Quintyn, Implémentations / Implantations : pragmatisme et théorie critique : essais sur l’art et la philosophie de l’art

Rachel Rajalu
Implémentations / Implantations : pragmatisme et théorie critique : essais sur l’art et la philosophie de l’art
Olivier Quintyn, Implémentations / Implantations : pragmatisme et théorie critique : essais sur l’art et la philosophie de l’art

Paris : Questions théoriques, 2017, 318p. 19 x13cm, (Ruby Theory)

Index

ISBN : 9782917131503. _ 18,00 €

Haut de page

Texte intégral

1Avec Implémentations/implantations, le théoricien de l’art Olivier Quintyn apporte à nouveau sa contribution à l’actualité et au renouvellement de la théorie critique d’obédience marxiste. Commencée dans Dispositifs/Dislocations (Al Dante ; Questions théoriques, 2007), l’auteur poursuit sa tentative d’articuler pragmatisme philosophique et théorie critique. L’idée est de montrer en quoi et comment des processus symboliques produisent des effets dans la vie sociale, parmi eux la critique des rapports de domination et, pourquoi pas, leur transformation. Aussi, l’art, comme processus de ce type, en tant qu’il « réagence, amplifie, minore, recorrèle, retrie, redistribue des processus et des capacités présentes dans notre environnement social […], servirait[-il] à refaire de l’intérieur la géographie de nos usages » (p. 9 et 10), trouvant ainsi les voies de son opérativité. Cet effort d’articulation s’accompagne d’un appareil conceptuel comprenant, à titre d’exemple, le terme de « format », préféré à celui de « forme » parce qu’il rendrait mieux compte des valeurs symboliques et pragmatiques des processus artistiques. L’auteur convoque alors la poésie dispositale d’un Manuel Joseph pour décrire l’économie et la dynamique des formats qui y sont utilisés, et en expliciter les pouvoirs d’action. Mais Olivier Quintyn passe aussi par l’approche théorique de la poétique de Christophe Hanna – lequel pense l’art poétique à partir de pratiques ordinaires comme faire un collage ou réaliser une fiche mnémotechnique – afin d’appuyer sa critique d’une conception autonome de l’art et faire valoir son point de vue externaliste. La suite de l’ouvrage pose sans surprise les jalons philosophiques de ces analyses : rejet de l’essentialisme d’Arthur Danto, affirmation d’une esthétique minimale dans les pas de Jean-Pierre Cometti, attention à l’« écologie des pratiques artistiques » de Franck Leibovici, réactivation de la force critique de l’esthétique de John Dewey. Quand, en fin de parcours, l’auteur présente sa théorie critique de l’art contemporain en héritier de la démarche et des thèses de Jean-Pierre Cometti ainsi que de l’interprétation hégélio-marxiste des phénomènes culturels de Fredric Jameson.

Haut de page

Pour citer cet article

Référence électronique

Rachel Rajalu, «  Olivier Quintyn, Implémentations / Implantations : pragmatisme et théorie critique : essais sur l’art et la philosophie de l’art », Critique d’art [En ligne], Toutes les notes de lecture en ligne, mis en ligne le 25 mai 2019, consulté le 04 décembre 2020. URL : http://journals.openedition.org/critiquedart/30060

Haut de page

Droits d'auteur

EN

Haut de page
  • Logo Les Archives de la critique d’art
  • OpenEdition Journals
Rechercher dans OpenEdition Search

Vous allez être redirigé vers OpenEdition Search