Navigation – Plan du site

AccueilNotes de lectureToutes les notes de lecture en ligne2018Ce que lire donne à voir = What R...

2018

Ce que lire donne à voir = What Reading Makes You See

Adrien Abline
Ce que lire donne à voir = What Reading Makes You See
Ce que lire donne à voir = What Reading Makes You See

Paris : Roven, 2018, 48p. 24 x 17cm, (Conversations), fre/eng

ISBN : 9782918450320. _ 15,00 €

Textes de Marcelline Delbecq, Sharka Hyland

Haut de page

Texte intégral

1Ce que lire donne à voir / What Reading Makes You See résulte d’une rencontre et de l’admiration de l’artiste Marcelline Delbecq pour le travail de Sharka Hyland. « J’ai découvert ton travail sur le stand de la Joe Gallery pendant Drawing Now Art Fair à Paris en 2017. Tes dessins m’ont interpellée tant ils s’affranchissaient nettement de l’immense quantité d’œuvres. Les mots étaient si petits qu’ils m’ont poussée à m’approcher et ils semblaient affirmer une position forte au sein de la foire : leur unique couleur grise, leur taille, le fait qu’ils ne soient ni abstraits ni figuratifs. Je me suis alors approchée et me suis arrêtée là, comme si un sort m’avait été jeté » (p. 33). Tels des fac-similés, les dessins de Sharka Hyland représentent des extraits de textes imprimés et explorent la dualité entre images et langage. L’ouvrage se compose dans son ensemble d’une sélection de dessins de l’artiste et d’un entretien entre les deux artistes. La conversation décrypte la démarche de Sharka Hyland, l’évolution de son travail et éclaire le choix des textes qu’elle a dessinés. La pratique de l’artiste instaure une « écriture visuelle », insistant sur le « médium visuel » que constitue l’écriture. L’échange pose la question plus vaste de la traduction et, à travers l’ordre typographique des textes, de leur part matérielle. Visuellement, les dessins de Sharka Hyland montrent conjointement une image décrite et l’apparence d’un texte. A l’instar de l’exposition du travail de l’artiste, les dessins ne sont pas ici présentés feuille par feuille, mais page par page. Les fragments ne le sont plus. L’édition au format livre dispose les dessins au sein d’un nouvel ensemble et tout cela à l’encontre du processus de fragmentation de l’artiste. Nous passons d’un dessin à un autre, dans un récit de récits maintenant décousu. Les dessins sont présentés sous différentes échelles : rétrécis dans une vue d’ensemble, exposés à l’échelle ou agrandis. Les agrandissements de son travail (p. 23 et p. 31) apparaissent néanmoins superflus et dévoilent le besoin de faire voir une dextérité dans une recherche mystifiant les « grands » auteurs et leurs mots. Après tout, les impressions mécaniques font aussi des tâches.

Haut de page

Pour citer cet article

Référence électronique

Adrien Abline, « Ce que lire donne à voir = What Reading Makes You See », Critique d’art [En ligne], Toutes les notes de lecture en ligne, mis en ligne le 27 novembre 2019, consulté le 12 juin 2021. URL : http://journals.openedition.org/critiquedart/36691

Haut de page

Droits d'auteur

EN

Haut de page
  • Logo Les Archives de la critique d’art
  • OpenEdition Journals
Rechercher dans OpenEdition Search

Vous allez être redirigé vers OpenEdition Search