Navigation – Plan du site
Archives

L’aventure des ACA : 30 ans d’engagement au service de la critique d’art

Jean-Marc Poinsot, Jean-Marc Huitorel et Christophe Domino
p. 126-154
Traduction(s) :
The ACA Adventure: a Thirty-year Commitment to Art Criticism

Notes de la rédaction

Entretien organisé et coordonné par Sylvie Mokhtari le jeudi 14 mars 2019 dans la salle de séminaire des ACA

Propos retranscrits par Jelena Le Magoarou et Louise Quentel

Revenir sur les 30 ans d’existence des Archives de la critique d’art (ACA) invite surtout à mieux penser leur avenir : restructurer les usages sociaux1 des archives en tenant compte des dernières évolutions artistiques, des mutations des discours critiques et de leurs lieux d’exercice ; approfondir la mise en réseaux internationale ; identifier les défis technologiques pour nous adapter aux nouvelles formes de mémoire. Alors que la création des ACA coïncidait avec l’effondrement du Rideau de fer, le lancement en 2020 d’un partenariat scientifique avec le Centre allemand d’histoire de l’art nous incitera à cerner les écritures critiques dans les anciens « pays de l’Est ». Sur le plan éditorial, des projets passionnants se profilent en coopération avec l’Institut national d’histoire de l’art (INHA). Si l’on a jusqu’alors surtout valorisé l’écrit, il est devenu indispensable de considérer également la place de l’image, cette autre forme du discours critique, et qui figure parmi nos réflexions structurantes pour les prochaines années.

Antje Kramer-Mallordy

Note :

1.- Les ACA ont été conçues sur les usages susceptibles d’être faits de leurs ressources et actions par de multiples interlocuteurs (chercheurs, artistes, critiques, commissaires, journalistes, institutions, éditeurs, enseignants, étudiants, etc.). Selon Jean-Marc Poinsot, la notion d’usages sociaux permet d’élargir nos modes d’actions en intégrant une palette d’outils plus large que celle que nous pourrions utiliser ou concevoir à partir de la notion de publics ou d’usagers. Au lieu d’un rapport unilatéral, voire passif, ce décloisonnement permet aux ACA de fédérer des interactions liées à l’ensemble du champ culturel et de ces circuits de coopération.

Extrait du texte

Ce document sera publié en ligne en texte intégral en mai 2020.

Aperçu du texte

Jean-Marc Poinsot, Président des ACA – Christophe Domino, Membre du conseil scientifique et culturel des ACA – Jean-Marc Huitorel, Président du Conseil scientifique et ...

Haut de page

Pour citer cet article

Référence papier

Jean-Marc Poinsot, Jean-Marc Huitorel et Christophe Domino, « L’aventure des ACA : 30 ans d’engagement au service de la critique d’art  », Critique d’art, 52 | 2019, 126-154.

Référence électronique

Jean-Marc Poinsot, Jean-Marc Huitorel et Christophe Domino, « L’aventure des ACA : 30 ans d’engagement au service de la critique d’art  », Critique d’art [En ligne], 52 | Printemps/été, mis en ligne le 27 mai 2020, consulté le 24 juin 2019. URL : http://journals.openedition.org/critiquedart/46321 ; DOI : 10.4000/critiquedart.46321

Haut de page

Auteurs

Jean-Marc Poinsot

Articles du même auteur

Jean-Marc Huitorel

Articles du même auteur

Christophe Domino

Articles du même auteur

Haut de page

Droits d'auteur

EN

Haut de page
  • Logo Les Archives de la critique d’art
  • OpenEdition Journals