Navigation – Plan du site

AccueilNotes de lectureToutes les notes de lecture en ligne2018Speculations on Anonymous Materia...

2018

Speculations on Anonymous Materials, Nature after Nature, Inhuman

Katja Gentric
Speculations on Anonymous Materials, Nature after Nature, Inhuman
Speculations on Anonymous Materials, Nature after Nature, Inhuman

Cassel : documenta : Museum Fridericianum ; Londres : Koenig Books, 2018, 502p. ill. en coul. 30 x 23cm, eng/ger

ISBN : 9783863357320

Sous la dir. de Susanne Pfeffer

Haut de page

Texte intégral

1Triple catalogue au design exigeant (Zak Group), images en pleines pages ponctuées de textes (bilingue anglais/allemand), imprimé en encre métallique. Les prises de vue des installations, très épurées, montrent des objets produits par imprimante 3D, des images générées par ordinateur ou encore des objets quotidiens du début du XXIe siècle en matières contemporaines, « anonymes » – en effet, étant donné la rapidité de l’avancement technologique, peu seraient à même de nommer les différents polymères, acétates, fibres et agrégats métalliques. Les titres des trois expositions du cycle le confirment, les artistes réunis ici se sont intéressés aux théories du « new materialism » ou du « speculative realism ». Citée en ouverture du catalogue, Pamela Rosenkranz annonce cette tendance : « […] il serait plus intéressant de parler du matériau qui détermine le travail que de l’identité de l’artiste… » (p. 10). Entre septembre 2013 et juin 2015, les trois expositions marquaient le mandat de Susanne Pfeffer à la direction du Fridericianum de Kassel. Suscitant nombreuses réactions de presse, le cycle avait été considéré comme représentatif d’un art « post-internet » et « post-humain ». Paru trois années plus tard, le dialogue qui s’installe grâce au catalogue continue à soulever des questions complexes. Les spéculations sur la nouvelle matérialité et les relations corporelles aux nouvelles technologies ne se contredisent pas, tout comme l’interconnectivité des réseaux multinationaux dont sont issus les artistes, comme un écho au « free trade » de la globalisation transnationale, obligent le lecteur à re-penser, à penser autrement. Une des clefs du catalogue est le questionnaire auquel les artistes répondent, donnant leur interprétation intime des concepts : « Complicity », « Materiality/Immateriality », « Body », « Desubjectivization ». L’ensemble se lit comme autant de réponses d’artistes détrompant le malentendu qui consiste à penser par dichotomies – corps/esprit, nature/culture, organique/artificiel – soutenant que nous savons vivre au-delà des frontières d’une pensée dualiste. Le troisième catalogue se clôt par la reprise d’un texte d’une séance de séminaire de Jean-François Lyotard de 1986, qui pose la question de savoir : « Si l’on peut penser sans corps ».

Haut de page

Pour citer cet article

Référence électronique

Katja Gentric, « Speculations on Anonymous Materials, Nature after Nature, Inhuman », Critique d’art [En ligne], Toutes les notes de lecture en ligne, mis en ligne le 27 mai 2020, consulté le 11 avril 2021. URL : http://journals.openedition.org/critiquedart/46557

Haut de page

Droits d'auteur

EN

Haut de page
  • Logo Les Archives de la critique d’art
  • OpenEdition Journals
Rechercher dans OpenEdition Search

Vous allez être redirigé vers OpenEdition Search