Skip to navigation – Site map

HomeReviewsAll the reviews on line2018The Palace of Typographic Masonry...

2018

The Palace of Typographic Masonry: A Guide Tour by Dirk Van Weelden

Emeline Belliot
The Palace of Typographic Masonry: A Guide Tour by Dirk Van Weelden
The Palace of Typographic Masonry: A Guide Tour by Dirk Van Weelden

Leipzig : Spector Books, 2018, 348p. ill. en noir et en coul. 30 x 22cm, eng

ISBN : 9783959052030

Sous la dir. de Richard Niessen. Textes de Juan Luis Blanco, Tony Côme, Harmen Liemburg, Matthijs Van Boxsel, Daniel Wiesmann

Top of page

Full text

  • 1 Entre 2002 et 2006, Richard Niessen signe ses productions TM –typographic masonry– ; cette recherch (...)
  • 2 L’expression « typographic masonry » est empruntée à Hendricus Theodorus Wijdeveld, architecte néer (...)
  • 3 La maquette a été élaborée en collaboration avec Esther de Vries (graphiste travaillant régulièreme (...)
  • 4 Trait commun avec le projet éditorial récent du graphiste Karl Nawrot, Mind Walks, Zürich : Rollo P (...)

1Questionner et expérimenter les processus d’élaboration des signes passionne Richard Niessen, graphiste néerlandais. The palace of typographic masonry poursuit un travail initié en 20021 et prolonge l’exploration visuelle de réseaux de signes, entre ornement et symbolique. L’ouvrage est richement documenté, propose des références rares et réunit de nombreuses personnalités. Richard Niessen met ici en place une structure narrative originale, non linéaire : le lecteur peut sauter d’un chapitre à l’autre, comme s’il accélérait le pas entre les salles d’une exposition (le contenu s’organise comme un plan architectural). A la manière d’une visite guidée, l’édition témoigne des motivations d’un designer graphique confirmé à compiler toutes ses sources d’inspiration2, à interroger l’origine de ses influences, en sollicitant l’éclairage de spécialistes : historiens de l’art, théoriciens, commissaires d’exposition (Tony Côme, Matthijs van Boxsel, Els Kuijpers) et de praticiens (Fanette Mellier, Hansje van Halem, etc.). Dans la perspective des visual studies, cette somme articule de nombreux exemples issus de l’art, de pratiques populaires, de recherches graphiques contemporaines pour interroger les racines historiques, le contexte technique et social, et les fondements sémiotiques des signes graphiques. En caractérisant les usages, les composantes visuelles, les savoir-faire manuels, en mettant en lumière le rôle de l’outil ainsi que les influences culturelles sur les représentations, The palace of typographic masonry offre une définition effective du design graphique. L’objet éditorial est une réussite : l’ouvrage se manipule comme un plan (chaque « étage » correspondant à une partie) et se pratique grâce à une grille de mise en page3 distinguant clairement les explications introduites par Dirk van Welden, romancier – jouant ici le rôle de guide dans cette fiction architecturale insolite –, les contributions, les notices d’œuvres, facilitant l’organisation de ces miscellanées visuelles. On y insiste sur le caractère scriptural et systémique des signes : à la couleur est préférée une organisation orthogonale, exclusivement en noir et blanc, des images4. L’une des finalités de l’ouvrage se révèle dans le chapitre « The Pavilion of honours » (p. 279-295). L’auteur propose d’interroger la pratique de designer graphique et le positionnement adopté par chaque praticien. En s’imposant ces règles éditoriales strictes, faisant de ce catalogue de références un espace à parcourir, Richard Niessen contribue à conserver les formes et artefacts d’origines variées pour les faire accepter comme pièces d’un patrimoine graphique.

Top of page

Notes

1 Entre 2002 et 2006, Richard Niessen signe ses productions TM –typographic masonry– ; cette recherche autour de la mise en espace et en volume des signes a fait l’objet de multiples expositions (en France : A Hermetic Compendium of Typographic Masonry lors de la Saison graphique au Havre, TM-city lors du Festival de l’affiche à Chaumont en 2007).

2 L’expression « typographic masonry » est empruntée à Hendricus Theodorus Wijdeveld, architecte néerlandais, graphiste et éditeur de la revue Wendingen dans les années 1920.

3 La maquette a été élaborée en collaboration avec Esther de Vries (graphiste travaillant régulièrement en duo avec Philippe Niessen).

4 Trait commun avec le projet éditorial récent du graphiste Karl Nawrot, Mind Walks, Zürich : Rollo Press, 2019.

Top of page

References

Electronic reference

Emeline Belliot, « The Palace of Typographic Masonry: A Guide Tour by Dirk Van Weelden », Critique d’art [Online], All the reviews on line, Online since 27 May 2020, connection on 25 May 2024. URL : http://journals.openedition.org/critiquedart/47332 ; DOI : https://doi.org/10.4000/critiquedart.47332

Top of page

Copyright

The text and other elements (illustrations, imported files) are “All rights reserved”, unless otherwise stated.

Top of page
  • Logo Les Archives de la critique d’art
  • OpenEdition Journals
Search OpenEdition Search

You will be redirected to OpenEdition Search