Navigation – Plan du site
2012

Found Footage: Cinema Exposed

Daniel Contarelli
Found Footage: Cinema Exposed

Amsterdam : Eyefilm : Amsterdam University Press, 2012, 253p. ill. en noir et en coul. 27 x 22cm, eng

ISBN : 9789089644176. _ 45,00 $

Sous la dir. de Marente Bloemheuvel, Giovanna Fossati, Jaap Guldemond. Préf. de Sandra den Hamer. Textes de Marc Glöde, Tom Gunning, Mark-Paul Meyer, Claartje Opdam, Jan Van den Brink

Haut de page

Texte intégral

1Ce volume profusément illustré est le catalogue de l’exposition Found Footage: Cinema Exposed mais aussi la présentation du EYE Film Institute Netherlands où elle a eu lieu du 5 avril au 3 juin 2012. Un instructif article de Jaap Guldemond (pp. 9-16) explique les origines, l’évolution et les modalités de l’art du found footage, ses principales expressions, ses différentes sources et ses divers moyens d’exposition. L’article décrit les artistes et œuvres exposés, dont une majorité d’artistes reconnus -de Joseph Cornell ou Bruce Conner jusqu’aux dernières expériences sur Internet, sans oublier les incontournables Douglas Gordon, Peter Tscherkassky ou Harun Farocki. Chaque artiste se voit consacrer une dizaine de pages. Des photogrammes des films s’y trouvent, ou des photographies des installations dans certains cas, accompagnés par deux pages d’extraits de propos des artistes en gros caractères. Cinq essais intercalés entre ces dossiers d’artistes viennent compléter l’article introductif de J. Guldemond. Tom Gunning, dans « Finding the Way » (pp. 49-55), parle du geste duchampien de la trouvaille, de l’exploration des manières de voir un film, du sens de l’humour du montage. « A Different Re-Discovery of Something (Lost) » de Marc Glöde (pp. 105-111) présente les changements de cette pratique dans des dernières décennies, le déplacement des matériaux dans un autre contexte et sa signification, le passage de la projection à l’installation, puis à l’exposition sur le Net. Mark-Paul Meyer raconte l’histoire du Filmmuseum, devenu EYE Film Institute, son projet et la relation qu’il entretient avec l’archive, la création et l'appropriation dans l’article « From the Archive and Other Contexts » (pp. 145-152). Giovanna Fossati s'intéresse dans « Found Footage » (pp. 177-184) à l’ère du numérique, aux archives, aux méthodes récentes et aux nouvelles explorations artistiques sur le Web. Dans le dernier article, « An Unexpected Reception » (pp. 217-224), Peter Delpeut retrace le récit de la réalisation de son film Lyrical Nitrate et sa réception ambigüe entre œuvre d’art et film historique selon les modes de présentation.

Haut de page

Pour citer cet article

Référence électronique

Daniel Contarelli, « Found Footage: Cinema Exposed », Critique d’art [En ligne], Toutes les notes de lecture en ligne, mis en ligne le 01 novembre 2013, consulté le 24 février 2020. URL : http://journals.openedition.org/critiquedart/5351

Haut de page

Auteur

Daniel Contarelli

Articles du même auteur

Haut de page

Droits d'auteur

Archives de la critique d’art

Haut de page
  • Logo Les Archives de la critique d’art
  • OpenEdition Journals