Navigation – Plan du site

AccueilNotes de lectureToutes les notes de lecture en ligne2012Miroslav Tichy : l'homme à la mau...

2012

Miroslav Tichy : l'homme à la mauvaise caméra

Berenice Gustavino
Miroslav Tichy : l'homme à la mauvaise caméra

Bruxelles : Artvox ; Paris : Jannink, 2012, 64p. ill. en noir et en coul. 25 x 18cm

Biogr.

ISBN : 9782916067650. _ 25,00 €

Textes de Nick Cave, Carolyne Christov-Bakargiev, Marc Lenot, Pascal Polar, Harald Szeemann

Haut de page

Texte intégral

1Depuis que Miroslav Tichý a été « découvert » et introduit dans le monde de l'art à l'échelle internationale par Harald Szeemann en 2004, sa présence dans des expositions n'en finit pas de se multiplier. Une des preuves en est ce catalogue, publié par la galerie bruxelloise Pascal Polar, en accompagnement de l'exposition monographique du photographe tchèque « à la mauvaise caméra », tenue entre mars et avril 2012. Ce petit volume, à la couverture rigide, réunit quatre essais, dont trois sont des traductions vers le français de textes déjà parus, complétés par la retranscription des paroles d'une chanson de Nick Cave dédiée au photographe et quelques citations de M. Tichý. Une trentaine de photographies illustrent les thèmes et les motifs caractéristiques de l’œuvre de M. Tichý, et sa méthode de travail. Le corps féminin, complet ou fragmenté, est le motif privilégié de son objectif. Ses photographies composent tout un répertoire de positions et de gestes. Jambes et fesses de femmes, modèles occasionnels -saisis majoritairement à leur insu- y ont la priorité. Entre 1960 et 1980, l’artiste prend presqu’une centaine de photos par jour à l’aide de caméras précaires qu'il construit par lui-même, en bricolant. Il n’utilise qu'une petite quantité de sa récolte. Le résultat, toujours flou, granulé, taché par les expériences chimiques du développement, est ensuite conservé dans le désordre, sans date ni titre. Certaines photographies bénéficient d’un traitement spécial : elles sont retouchées sans chercher à camoufler, ou bien elles sont encadrées maladroitement avec des cartons. L’adéquation du choix démontre un processus de réalisation, prenant appui sur la défense du défaut, du chaos et du délabrement. Les textes du galeriste, de Marc Lenot, de Carolyn Christov-Bakargiev et de H. Szeemann installe M. Tichý dans le monde et dans l'Histoire de l'art. L’ensemble permet de cerner les contours de cette personnalité de l’art, difficilement classable, qui sans être un autodidacte ni un naïf a toujours cherché à désapprendre les normes « correctes ».

Haut de page

Pour citer cet article

Référence électronique

Berenice Gustavino, « Miroslav Tichy : l'homme à la mauvaise caméra », Critique d’art [En ligne], Toutes les notes de lecture en ligne, mis en ligne le 01 novembre 2013, consulté le 23 janvier 2021. URL : http://journals.openedition.org/critiquedart/5487

Haut de page

Auteur

Berenice Gustavino

Articles du même auteur

Haut de page

Droits d'auteur

Archives de la critique d’art

Haut de page
  • Logo Les Archives de la critique d’art
  • OpenEdition Journals
Rechercher dans OpenEdition Search

Vous allez être redirigé vers OpenEdition Search