Navigation – Plan du site

AccueilNotes de lectureToutes les notes de lecture en ligne2019 Alain Badiou, Matter and Form, ...

2019

Alain Badiou, Matter and Form, Self-Evidence and Surprise: On Jean-Luc Moulène’s Objects = Matière et forme, évidence et surprise : les objets de Jean-Luc Moulène

Antonio Guzman
Matter and Form, Self-Evidence and Surprise: On Jean-Luc Moulène’s Objects = Matière et forme, évidence et surprise : les objets de Jean-Luc Moulène
Alain Badiou, Matter and Form, Self-Evidence and Surprise: On Jean-Luc Moulène’s Objects = Matière et forme, évidence et surprise : les objets de Jean-Luc Moulène

New York : Sequence Press, 2019, 96p. ill. en coul. 21 x 16cm, eng/fre

ISBN : 9780997567496

Haut de page

Texte intégral

1Toute l’intelligence de cette publication est de donner plus à penser que son petit format laisserait présupposer. Philosophe aguerri, romancier et dramaturge, Alain Badiou découvre – comme visiteur, spectateur et commentateur – un travail qu’il ne connaissait pas bien, celui de Jean-Luc Moulène, artiste français à la mûre production polymorphe, souvent techniquement sophistiquée, reconnu sur la scène internationale depuis bientôt trente ans. La présente édition bilingue anglais-français, qui comporte moins de cent feuillets, dont une soixantaine avec des illustrations en couleur, souvent en pleine page, est issue de l’exposition de J.-L. Moulène à la galerie Miguel Abreu à New York en octobre 2017. Préfacée et finement motivée par Miguel Abreu, à l’origine de cette rencontre opportune, éditée en 2019 par Sequence Press (affiliée à la galerie), la publication restitue soigneusement, par des plans d’ensemble et par des vues détaillées, une déambulation dans l’installation des vingt œuvres de l’exposition. Le texte d’Alain Badiou, une révision augmentée du texte de son intervention à cette occasion, aborde les sculptures abstraites de J.-L. Moulène en tant qu’« objets à penser », autant de solutions plastiques provisoires aux questions que l’artiste se pose. Plus particulièrement, son commentaire porte sur six œuvres spécifiques, dont les reproductions sont expressément mises en page en étroit vis-à-vis avec le texte, dans une maquette astucieuse. Le court exposé d’Alain Badiou est limpide et abordable, sans effets de manche, et « dialectise » le travail de l’artiste au regard d’un nombre de concepts et de doctrines, évoquant tantôt Aristote, Platon, G.W.F. Hegel, Edmond Husserl, Gottfried Wilhelm Leibniz, tantôt Alphonse de Lamartine, Victor Hugo et Sigmund Freud, Marcel Duchamp et Reza Negarestani. Dans sa portée, l’approche d’Alain Badiou positionne l’objet de J.-L. Moulène du « côté de la philosophie », comme « l’équivalent artistique d’une recherche essentielle en philosophie » – celle « de nouveaux objets mentaux ».

Haut de page

Pour citer cet article

Référence électronique

Antonio Guzman, «  Alain Badiou, Matter and Form, Self-Evidence and Surprise: On Jean-Luc Moulène’s Objects = Matière et forme, évidence et surprise : les objets de Jean-Luc Moulène », Critique d’art [En ligne], Toutes les notes de lecture en ligne, mis en ligne le 04 juin 2021, consulté le 21 mai 2024. URL : http://journals.openedition.org/critiquedart/62342 ; DOI : https://doi.org/10.4000/critiquedart.62342

Haut de page

Auteur

Antonio Guzman

Articles du même auteur

Haut de page

Droits d’auteur

Le texte et les autres éléments (illustrations, fichiers annexes importés), sont « Tous droits réservés », sauf mention contraire.

Haut de page
  • Logo Les Archives de la critique d’art
  • OpenEdition Journals
Rechercher dans OpenEdition Search

Vous allez être redirigé vers OpenEdition Search