Navigation – Plan du site

AccueilNotes de lectureToutes les notes de lecture en ligne2012 Camiel Van Winkel, During the E...

2012

Camiel Van Winkel, During the Exhibition the Gallery Will Be Closed: Contemporary Art and the Paradoxes of Conceptualism

Sandra Delacourt
Camiel Van Winkel, During the Exhibition the Gallery Will Be Closed: Contemporary Art and the Paradoxes of Conceptualism

Amsterdam : Valiz, 2012, 299p. ill. 24 x 16cm, eng

Bibliogr. Index

ISBN : 9789078088561

Haut de page

Texte intégral

1Constitué d’essais rédigés par Camiel Van Winkel entre 2001 et 2010, l’ouvrage propose une relecture dense et éclairée de l’Art conceptuel. Reprenant les travaux des historiens faisant autorité sur le sujet, Winkel met en exergue les contradictions interprétatives qui résultent de ce corpus et la prise de position idéologique qui seule permet de trancher en faveur de l’une ou l’autre de leur conclusion. Winkel se saisit de cet achoppement discursif pour réévaluer quelques-unes des considérations admises quant à la nature de l’Art conceptuel, en premier lieu sa dimension anti-visuelle, son caractère révolutionnaire et son organisation bureautique. Afin de revenir aux sources de ces pratiques, Winkel opte pour une analyse à rebours. L’auteur prend le parti-pris risqué d’appréhender les démarches conceptuelles développées entre 1965 et 1975 par le prisme de l’influence qu’elles exercent sur les pratiques artistiques et critiques récentes. Les effets de l’Art conceptuel sur les générations postérieures d’artistes, de critiques et d’historiens sont envisagés par l’auteur comme le terreau dans lequel peuvent être détectés ses enjeux véritables. C’est en cela que réside l’originalité de ce livre. De ces constants va-et-vient entre passé et présent, entre productions et réceptions, résulte une pensée profondément mouvante à même de faire émerger des aspects éludés par des méthodologies plus traditionnelles. Ainsi, Winkel investit, avec beaucoup de pertinence, l’espace où s’opèrent les interactions complexes entre deux régimes de production de l’art, l’un relevant du champ des pratiques, l’autre de celui des écritures historiques sur l’art. Cette approche semble d’autant plus adéquate que l’auteur rappelle combien l’Art conceptuel a déplacé les frontières entre l’art et l’histoire de l’art ainsi que celles qui opposent traditionnellement les artistes à leurs médiateurs. L’argumentaire de Winkel implique toutefois un postulat qui mériterait d’être ouvert au débat. Outre le fait qu’il envisage l’Art conceptuel comme un phénomène strictement américain, l’auteur considère que ses formats et stratégies ont été massivement adoptés par l’art depuis 1970. Si le constat d’une « post-conceptualité » n’est probablement pas à mettre en doute, force est de constater que l’approche rétrospective de Winkel le conduit à chercher dans les pratiques actuelles ce qui pourrait être perçu comme une manifestation réactualisée du conceptualisme. Cette lecture toute conceptuelle de l’art « contemporain » biaise sans conteste le champ des « effets » que l’auteur entend analyser puisque celui-ci recouvre l’ensemble des pratiques développées au cours des quatre dernières décennies. Il n’en demeure pas moins que les essais publiés dans ce recueil déploient un appareil théorique d’une très grande qualité. En dépit de partis-pris pouvant prêter à discussion, ce recueil constitue l’une des sommes les plus abouties et les plus fertiles consacrées à l’Art conceptuel mais surtout aux enjeux des pratiques qui en sont les héritières. C’est dans cette perspective que l’auteur décortique nombre des changements observés dans l’art récent, en particulier l’organisation de l’art contemporain comme un système combiné de production et de réception dans lequel les pratiques artistiques et discursives sont intimement imbriquées, ou encore le changement de statut culturel de l’artiste ainsi que la mise en place de modèles artistiques calqués sur celui du design. Winkel impose ici une nouvelle donne aux lectures prédominantes de ce mouvement ainsi qu’une hauteur de débat sans équivoque.

Haut de page

Pour citer cet article

Référence électronique

Sandra Delacourt, «  Camiel Van Winkel, During the Exhibition the Gallery Will Be Closed: Contemporary Art and the Paradoxes of Conceptualism », Critique d’art [En ligne], Toutes les notes de lecture en ligne, mis en ligne le 01 novembre 2013, consulté le 23 avril 2021. URL : http://journals.openedition.org/critiquedart/6323

Haut de page

Droits d'auteur

Archives de la critique d’art

Haut de page
  • Logo Les Archives de la critique d’art
  • OpenEdition Journals
Rechercher dans OpenEdition Search

Vous allez être redirigé vers OpenEdition Search