Navigation – Plan du site

AccueilNotes de lectureToutes les notes de lecture en ligne2011Art vivant. Quellen und Kommentar...

2011

Art vivant. Quellen und Kommentare zu den deutsch-französischen Kunstbeziehungen 1945-1960

Antje Kramer-Mallordy
Art vivant. Quellen und Kommentare zu den deutsch-französischen Kunstbeziehungen 1945-1960
Art vivant. Quellen und Kommentare zu den deutsch-französischen Kunstbeziehungen 1945-1960

Berlin : Akademie-Verlag, 2011, 506p. ill. 24 x 17cm, (Passagen/Passages), ger/fre

Bibliogr. Index

ISBN : 9783050043043. _ 49,80 €

Sous la dir. de Martin Schieder, Friederike Kitschen. Textes de Sophie Collombat, Aymone Nicolas

Haut de page

Texte intégral

1Cette anthologie, consacrée à la critique d’art portant sur les relations artistiques franco-allemandes de l’après-guerre, représente le troisième et dernier volet d’un projet de recherche, accueilli au Centre allemand d’histoire de l’art, initié par Thomas W. Gaehtgens, son ancien directeur. A la suite d’une présentation monographique des échanges franco-allemands, publiée par Martin Schieder en 2005 (Im Blick des anderen), et des actes de colloque dirigés en collaboration avec Isabelle Ewig, parus en 2006 (In die Freiheit geworfen), cette troisième publication, à la fois autonome et complémentaire, enrichit le champ des études sur les transferts culturels d’un ensemble de quarante critiques d’époque, commentées et illustrées. Ces textes, provenant de plumes françaises et allemandes, témoignent des confrontations et controverses intenses qui ont marqué, des deux rives du Rhin, la période de la reconstruction -matérielle, mais aussi spirituelle-, tiraillée entre un passé traumatique et de nouveaux impératifs géopolitiques.

2Ces sources documentent les différentes tentatives pour renouer un dialogue sur le terrain d’entente de l’art, alors que la réconciliation politique n’était encore qu’une hypothèse. Les directeurs de l’ouvrage ont favorisé dans leur sélection la diversité des sources, brassant des préfaces de catalogues, des chroniques journalistiques, des lettres (notamment de Hans Hartung à Will Grohmann), voire des poèmes (par exemple, Pierre Demarne sur Karl Otto Götz). Cette diversité témoigne des différentes stratégies rhétoriques caractérisant la critique d’art de l’époque, pour laquelle l’enjeu esthétique se jouait constamment à l’aune des combats identitaires et idéologiques, comme le font ressortir les analyses méticuleuses qui replacent chacun des textes dans son contexte.

3Si le panorama des auteurs embrasse à la fois des noms peu connus et des acteurs incontournables, comme Will Grohmann, Werner Haftmann et Franz Roh (parmi les premiers membres allemands de l’AICA), et Jean Cassou, Germain Bazin et Michel Seuphor du côté français, l’ouvrage a aussi le mérite d’intégrer à travers quelques chroniques la question peu traitée de la réception artistique entre la France et la RDA. En tant qu’outil documentaire indispensable pour ce champ d’études, cette anthologie s’impose par sa rigueur et ses choix judicieux, tout en donnant envie de découvrir le reste des quelques deux milles documents qui ont été recensés dans le cadre de ce projet de recherche.

Haut de page

Pour citer cet article

Référence électronique

Antje Kramer-Mallordy, « Art vivant. Quellen und Kommentare zu den deutsch-französischen Kunstbeziehungen 1945-1960 », Critique d’art [En ligne], Toutes les notes de lecture en ligne, mis en ligne le 01 novembre 2013, consulté le 09 décembre 2021. URL : http://journals.openedition.org/critiquedart/6349

Haut de page

Droits d’auteur

EN

Haut de page
  • Logo Les Archives de la critique d’art
  • OpenEdition Journals
Rechercher dans OpenEdition Search

Vous allez être redirigé vers OpenEdition Search