Skip to navigation – Site map

HomeReviewsAll the reviews on line2013Marco Godinho: Endless Time Searc...

2013

Marco Godinho: Endless Time Searching

Sou-Maëlla Bolmey
Marco Godinho: Endless Time Searching

Arles : Analogues ; Nancy : Galerie Hervé Bize, 2013, 93p. ill. en noir et en coul. 24 x 18cm, fre/eng

Biogr.

ISBN : 9782358640435. _ 25,00 €

Textes de Didier Damiani, M. Godinho, Patrick Javault, Béatrice Josse

Top of page

Full text

1Endless Time Searching, première monographie de Marco Godinho, offre une vue d’ensemble sur la pratique de l’artiste luxembourgeois d’origine portugaise. Le catalogue s’ouvre sur les textes de Patrick Javault et Didier Damiani qui abordent son travail à travers le prisme du déplacement et de la traversée, aussi bien physiques que conceptuels chez Marco Godinho. S’en suit une conversation de Béatrice Josse avec l’artiste, ping-pong verbal prenant la forme d’un jeu poétique d’associations de mots. De nombreuses vues d’expositions et de photographies d’une sélection de ses œuvres scandent ces textes. Elles sont agencées de manière chronologique, des pièces les plus récentes jusqu’à ses débuts en 2005. A travers cette remontée temporelle, le lecteur accède peu à peu aux différentes couches du travail de Marco Godinho, qui lui même sonde l’épaisseur du temps (Du Temps perdu à la recherche du temps, 2009). Il questionne notre rapport à ce dernier, mais aussi à la mémoire (Blind Memory [The Eye of the Tiger], 2012 ; In Memory of Human Amnesia, 2008-2009), et à ce que l’on perçoit comme réel. Marco Godinho cherche ce qu’il y a ailleurs, en dessous ou au-delà des choses, des concepts, des frontières quelle qu’en soit la nature. Des frontières qu’il n’a de cesse d’éprouver (parfois de manière extrême comme dans la vidéo Cabo da Roca de 2007), de déplacer et de questionner, toujours sur le fil, en équilibre, maintenant la tension. Portant un regard attentif sur le monde, la société, l’espace - avec la perception comme paradigme - et à travers une pratique quotidienne et vitale de mise en mouvement - la marche comme philosophie ­-, Marco Godinho fait émerger de « nouvelles cartographies de l’imaginaire » en explorateur étonné tel que la dessinatrice Keong-A Song se plait à le représenter en clôture d’ouvrage.

Top of page

References

Electronic reference

Sou-Maëlla Bolmey, « Marco Godinho: Endless Time Searching », Critique d’art [Online], All the reviews on line, Online since 01 June 2014, connection on 11 April 2021. URL : http://journals.openedition.org/critiquedart/8042

Top of page

About the author

Sou-Maëlla Bolmey

By this author

Top of page

Copyright

Archives de la critique d’art

Top of page
  • Logo Les Archives de la critique d’art
  • OpenEdition Journals
Search OpenEdition Search

You will be redirected to OpenEdition Search