Navigation – Plan du site

AccueilNotes de lectureToutes les notes de lecture en ligne2012A Bigger Splash: Painting after P...

2012

A Bigger Splash: Painting after Performance

Géraldine Miquelot
A Bigger Splash: Painting after Performance

Londres : Tate Publishing, 2012, 128p. ill. en noir et en coul. 25 x 19cm, eng

Bibliogr. Index

ISBN : 9781849760201. _ 14,99 £

Sous la dir. de Catherine Wood. Textes d'Eda Cufer, Isabella Maidment, Fiontán Moran, Dieter Roelstraete

Haut de page

Texte intégral

1L’exposition A Bigger Splash: Painting after Performance (14 novembre 2012-1er avril 2013) proposait de mettre en lumière les apports de la performance dans la peinture du XXe siècle, en tant que pratique artistique mais aussi dans sa fortune critique. Les trois textes du catalogue s’attachent, quant à eux, et de manière prévisible, à rappeler les enjeux de l’un et de l’autre mediums.

2Catherine Wood, commissaire de l’exposition, revient longuement sur David Hockney et Jackson Pollock, dont deux œuvres et les films qu’ils ont inspirés ouvrent l’exposition (« Painting in the Shape of a House », p. 10-22). Ces deux exemples emblématiques lui permettent de souligner à quel point la performance, qu’elle soit initiatrice de peinture ou autonome, a changé le regard sur un medium considéré jusque-là comme dépassé. Catherine Wood revient ensuite sur le parcours de l’exposition en resituant les œuvres dans un contexte social et politique, peu abordé dans l’espace d’exposition.

3Eda Cufer (« Don’t », p. 23-29), membre fondatrice du collectif IRWIN (présenté dans l’exposition), propose pour sa part une synthèse des enjeux de l’art moderne devenu allographique, s’appuyant énormément sur Allan Kaprow et sur la distinction fondamentale entre théâtre, performance et happening.

4Enfin, Dieter Roelstraete, commissaire d’exposition au Museum of Contemporary Art de Chicago, aborde le tableau comme « seuil du monde (visible) » (p. 30-35) et clôt ainsi efficacement le propos du catalogue. L’auteur se réfère à la notion de toile comme « arène » selon Harold Rosenberg en allant chercher, tout comme Eda Cufer, des références dans l’art moderne et même classique.

5Sans avancer de théorie tout à fait innovante en la matière, ces trois essais constituent un regard synthétique sur les articulations possibles entre peinture et performance, agrémenté de nombreuses illustrations de qualité. Le catalogue dispose en outre d’un index, d’une liste détaillée des œuvres exposées et d’une biographie des 54 artistes présentés (de Helena Almeida à Karla Woisnitza).

Haut de page

Pour citer cet article

Référence électronique

Géraldine Miquelot, « A Bigger Splash: Painting after Performance », Critique d’art [En ligne], Toutes les notes de lecture en ligne, mis en ligne le 01 juin 2014, consulté le 23 octobre 2020. URL : http://journals.openedition.org/critiquedart/8196

Haut de page

Droits d'auteur

Archives de la critique d’art

Haut de page
  • Logo Les Archives de la critique d’art
  • OpenEdition Journals
Rechercher dans OpenEdition Search

Vous allez être redirigé vers OpenEdition Search