Navigation – Plan du site

AccueilNotes de lectureToutes les notes de lecture en ligne2020 Eliane de Larminat, Houses & Ho...

2020

Eliane de Larminat, Houses & Homes : photographier la maison aux Etats-Unis, 1930-1990

Lilian Froger
Houses & Homes : photographier la maison aux Etats-Unis, 1930-1990
Eliane de Larminat, Houses & Homes : photographier la maison aux Etats-Unis, 1930-1990

Cherbourg-en-Cotentin : Le Point du Jour, 2020, 165p. ill. en noir et en coul. 21 x 14cm, (Situation des images)

Bibliogr.

ISBN : 9782912132932. _ 18,00 €

Haut de page

Texte intégral

1Premier volume de la collection « Situations des images » qui se donne pour objectif de mettre en lumière l’écosystème des images et la manière dont elles évoluent en situations, le passionnant livre d’Eliane de Larminat, House & Homes : photographier la maison aux Etats-Unis, 1930-1990, entend faire le tour de cet élément typique de la photographie documentaire américaine du XXe siècle : la maison individuelle. Structurée en trois parties, la démonstration s’appuie sur des sources variées, passant des cartes postales du début du siècle à la production de certains photographes des années 1970 (Bill Owens, Joe Deal, Stephen Shore), mais aussi de l’imagerie immobilière aux incontournables clichés de Walker Evans, largement analysés dans le livre. L’auteure élabore ainsi différentes typologies d’images qui sont autant de manières d’appréhender visuellement l’habitat individuel : le « portrait de maison » comme symbole de la réussite sociale de ses habitants, les vues aériennes de lotissements comme témoins de la standardisation des banlieues pavillonnaires, ou encore les vues intérieures comme portraits en creux de leurs occupants. Car même si les habitants sont le plus souvent absents de toutes ces photographies urbaines, ces dernières mêlent invariablement histoire architecturale et histoire sociale, destins individuels et collectifs. Ceci est particulièrement sensible dans les photographies de Lewis Baltz, Robert Adams et William Christenberry, dont les exemples constituent les pages les plus captivantes de l’étude. Prenant à rebours certains stéréotypes (les grands espaces de l’Ouest ou les gratte-ciels des métropoles), Eliane de Larminat met en évidence comment « une tradition photographique documentaire s’est en effet affirmée autour d’une redécouverte de l’environnement américain quotidien, loin du grandiose ou du pittoresque » (p. 8), faisant de la maison individuelle un motif riche formellement autant que chargé politiquement.

Haut de page

Pour citer cet article

Référence électronique

Lilian Froger, «  Eliane de Larminat, Houses & Homes : photographier la maison aux Etats-Unis, 1930-1990 », Critique d’art [En ligne], Toutes les notes de lecture en ligne, mis en ligne le 30 novembre 2022, consulté le 17 juin 2024. URL : http://journals.openedition.org/critiquedart/85420 ; DOI : https://doi.org/10.4000/critiquedart.85420

Haut de page

Auteur

Lilian Froger

Articles du même auteur

Haut de page

Droits d’auteur

Le texte et les autres éléments (illustrations, fichiers annexes importés), sont « Tous droits réservés », sauf mention contraire.

Haut de page
  • Logo Les Archives de la critique d’art
  • OpenEdition Journals
Rechercher dans OpenEdition Search

Vous allez être redirigé vers OpenEdition Search