Navigation – Plan du site

AccueilNotes de lectureToutes les notes de lecture en ligne2020 Emmanuel Alloa, Partages de la ...

2020

Emmanuel Alloa, Partages de la perspective

Erwan Velly
Partages de la perspective
Emmanuel Alloa, Partages de la perspective

Paris : Fayard, 2020, 288p. ill. en noir et en coul. 24 x 16cm, (Ouvertures)

Index

ISBN : 9782213716633. _ 25,00 €

lire aussi

Haut de page

Texte intégral

1Partages de la perspective actualise un « projet quelque peu insensé » (p. 229) qui peut sembler désuet eu égard à « cette longue histoire de la perspective ». Pourtant, c’est à un retour à cette question que nous invite cet ouvrage dont la finalité est de réhabiliter ontologiquement la perspective. Dans un texte enrichi d’illustrations diverses, allant de peintures de la Renaissance et de gravures du XVIIe siècle sur l’optique aux œuvres contemporaines de Robert Smithson, en passant par la cartographie chinoise médiévale et les reproductions d'Indiens réalisées lors des voyages d’Alexandre Ferreira, Emmanuel Alloa entend redonner ses lettres de noblesse à la perspective dont l’acception, en prenant le chemin du relativisme, s’est dévoyée. Sous l’apparente discontinuité des chapitres dont trois d’entre eux restent des articles remaniés, chacun demeure le miroir de l’autre et soutient l’idée d’une communauté de la perspective que le sens commun a dégradé en un « particularisme régressif » (p. 8). A l’instar de Friedrich Nietzsche, l’auteur use d’une méthode généalogique conduisant le lecteur à ne pas oublier cette tradition artistique, scientifique et philosophique de la perspectiva communis sensible à la démocratisation de la perspective et à sa valeur de « médium » (p. 13) ouvrant sur le monde.

2Ce rétablissement du perspectivisme ne constitue pas une stricte fin en soi ; il se revêt ici d’enjeux politiques. A l’heure des opinions complotistes, révisionnistes et créationnistes, le reproche de l’anachronisme, dont l’auteur est conscient, demeure illégitime. Il finit par se taire devant l’urgence de défendre la vérité et le bien-vivre ensemble contre ce nihilisme obscurantiste soutenu par ceux qui font de leur perspective intime, au nom du droit à la « vision alternative » (p. 240), la vérité ultime. Sans faire passer le pacifisme angélique et le factualisme, rêvant chacun à leur façon d'un partage fusionnel ou « irénique » (p. 53) des perspectives, pour l’horizon de sens de sa réflexion, Emmanuel Alloa appelle à éluder tout enfermement idéologique qui trouve son antithèse dans les sites et non-sites du Land art de Robert Smithson. Quoi de mieux alors que de « penser en peinture » (p. 134) avec Hubert Damisch et, plus largement, de s’éveiller à toute création artistique ? Par l’art, comme présentation interprétative du réel, les perspectives travaillent à s’entrelacer : chaque ligne se courbe pour finalement se métamorphoser en brume...

Haut de page

Pour citer cet article

Référence électronique

Erwan Velly, «  Emmanuel Alloa, Partages de la perspective », Critique d’art [En ligne], Toutes les notes de lecture en ligne, mis en ligne le 08 décembre 2021, consulté le 27 janvier 2022. URL : http://journals.openedition.org/critiquedart/85824

Haut de page

Droits d’auteur

EN

Haut de page
  • Logo Les Archives de la critique d’art
  • OpenEdition Journals
Rechercher dans OpenEdition Search

Vous allez être redirigé vers OpenEdition Search