Navigation – Plan du site
Du meurtre en politique : regards croisés sur l'utilisation de la violence en contexte populaire

L’assassinat de Roger d’Auterive (Wouter van Outrive)

Le 6 septembre 1379, dans quelques manuscrits des Chroniques de Froissart du début du xve siècle et leur illustration
Christiane Raynaud
p. 39-60

Résumés

Jean Froissart relate avec angoisse dans le livre II des Chroniques l’assassinat de Roger d’Auterive (1379). L’événement, peu représenté, est retenu par trois enlumineurs à Paris au début du xve siècle, pour des commanditaires marqués par la guerre civile et les troubles de 1413 et 1418 qui lui redonnent une actualité. Ils situent l’affaire en dehors de Gand, critiquent le bailli et, avec les Chaperons blancs, précisent les responsabilités des meneurs et des exécutants avant ou pendant la tuerie.

Haut de page

Extrait du texte

Ce document sera publié en ligne en texte intégral en décembre 2020.

Plan

La mémoire de l’événement du texte au discours visuel
Un hennuyer au fait des affaires flamandes
Le récit
Le vocabulaire
Froissart décrit avec précision l’échec du rituel qui suit l’outrage
Du rituel Flamand à la peur et la haine
Les manuscrits, les copistes et les peintres
Les commanditaires, le bailli et les chaperons blancs
Les représentations du 6 septembre 1379
Conclusion

Aperçu du texte

Les affaires de Flandre ont fait l’objet de travaux très nombreux et riches en débats vigoureux. Les grandes lignes des événements sont connues. Dès le xe siècle, le comté de Flandre se signale par la vitalité de ses villes. Aux xiie et xiiie siècles, sa prospérité, à l’intérieur du royaume le plus riche d’Europe, est éclatante avec la naissance d’une puissante industrie drapière qui repose sur l’approvisionnement en laine anglaise et l’organisation de foires très actives. Bruges est le plus grand port septentrional du continent et dès la fin du xiiie siècle la principale place financière européenne, hors d’Italie. Entre la fin du xiiie siècle et le début du xive siècle, la mainmise des milieux d’affaires sur les gouvernements municipaux, la crise de la Flandre agricole puis la dépression générale bouleversent le pays. Dans le même temps, depuis Philippe Auguste, les rois de France cherchent à dominer la principauté en tentant d’exercer une tutelle étroite qui froisse les particular...

Pour citer cet article

Référence papier

Christiane Raynaud, « L’assassinat de Roger d’Auterive (Wouter van Outrive) », Cahiers de recherches médiévales et humanistes, 34 | 2017, 39-60.

Référence électronique

Christiane Raynaud, « L’assassinat de Roger d’Auterive (Wouter van Outrive) », Cahiers de recherches médiévales et humanistes [En ligne], 34 | 2017, mis en ligne le 31 décembre 2020, consulté le 22 septembre 2018. URL : http://journals.openedition.org/crm/14475 ; DOI : 10.4000/crm.14475

Haut de page

Auteur

Christiane Raynaud

Université d’Aix-Marseille

Haut de page

Droits d’auteur

© Cahiers de recherches médiévales et humanistes

Haut de page
  • Logo Classiques Garnier
  • OpenEdition Journals