Navigation – Plan du site
Montaigne et les passions

«L’animo ciascuna sua passion sotto el contrario manto ricopre»

Guichardin et les passions « italiennes » dans le livre I des Essais
Concetta Cavallini
p. 339-358

Résumés

L’étude analyse le rapport entre l’histoire et les passions à travers les emprunts à la Storia d’Italia de François Guichardin. L’influence de Guichardin sur l’auteur des Essais semble toucher tant le contenu des textes empruntés que la forme (style, modalités de la description, etc.), ainsi que le traitement des passions décrites. L’analyse des exemples empruntés à Guichardin dans le livre I des Essais permet de tirer les premières conclusions ; cependant, la recherche aurait besoin d’être poursuivie.

Haut de page

Extrait du texte

Ce document sera publié en ligne en texte intégral en décembre 2020.

Plan

Passions et histoire : l’influence italienne entre forme et contenu
Guichardin et les passions dans le livre I des Essais

Aperçu du texte

Et cosi aven che l’animo ciascuna sua passïon sotto ‘l contrario manto ricopre co la vista or chiara or bruna :

però s’alcuna volta io rido o canto, facciol, perch’i’ non ò se non quest’ una via da celare il mio angoscioso pianto.

Les trois premiers vers de cette citation de Pétrarque, presque en ouverture du chapitre i, 37 des Essais, nous poussent à plusieurs réflexions. Premièrement, Montaigne choisit d’ouvrir son chapitre « Comme nous pleurons et rions d’une mesme chose » par une citation qui n’est pas tirée de Plutarque, lequel raconte l’épisode de la douleur de César devant la tête de Pompée à deux reprises, dans la Vie de César (LXII) et dans la Vie de Pompée (CXII), mais de Pétrarque. L’édition du Canzoniere que Montaigne possédait (Lyon, G. Rouillé, 1550) porte la mention de sa main « Riletto assai volte ». Or, il est indéniable qu’à partir des éditions lyonnaises de Pétrarque, que nous devons à Jean de Tournes et Guillaume Rouillé, Pétrarque devient le champion du sentiment,...

Pour citer cet article

Référence papier

Concetta Cavallini, « «L’animo ciascuna sua passion sotto el contrario manto ricopre» », Cahiers de recherches médiévales et humanistes, 34 | 2017, 339-358.

Référence électronique

Concetta Cavallini, « «L’animo ciascuna sua passion sotto el contrario manto ricopre» », Cahiers de recherches médiévales et humanistes [En ligne], 34 | 2017, mis en ligne le 31 décembre 2020, consulté le 25 septembre 2018. URL : http://journals.openedition.org/crm/14605 ; DOI : 10.4000/crm.14605

Haut de page

Auteur

Concetta Cavallini

Università di Bari Aldo Moro

Articles du même auteur

Haut de page

Droits d’auteur

© Cahiers de recherches médiévales et humanistes

Haut de page
  • Logo Classiques Garnier
  • OpenEdition Journals