Navigation – Plan du site
La passion des pauvres (fin XIVe-début XVIIe siècle)

L’émeute populaire chez Machiavel et Guichardin

Raffaele Ruggiero
p. 327-344

Résumés

Dans les Discours, Machiavel pose que les conflits entre le peuple et l’aristocratie ont assuré la grandeur de Rome ; mais il doit considérer aussi les cas des désordres sociaux incontrôlables et la nécessité d’un pouvoir autocratique pour les maîtriser. Machiavel est ainsi conduit à une analyse des passions qui sont à la base des émeutes populaires, notamment dans les Histoires florentines. Lorsque Guichardin écrivit ses Considérations, il essaya d’offrir une autre théorie du conflit social.

Haut de page

Extrait du texte

Ce document sera publié en ligne en texte intégral en août 2020.

Aperçu du texte

Au début de ses Discours sur la première décade de Tite-Live, l’œuvre dans laquelle Machiavel manifeste de la façon la plus évidente son aspiration à une théorisation politique d’une grande portée et à une véritable histoire des formes politiques, le lecteur se trouve soudainement face à un paradoxe. Le chapitre I, iv, en effet, s’intitule : « Que la désunion entre la plèbe et le sénat Romain rendit libre et puissante cette République ». C’est la première fois, dans l’histoire de la pensée politique, que la puissance d’un État est liée non pas à la concordia ordinum, mais apparemment à son contraire. Machiavel souligne que sa position est polémique : « Je ne veux pas manquer d’examiner les tumultes qui eurent lieu à Rome […] en allant contre l’avis de ceux, nombreux, qui disent que Rome a été une république tumultueuse (tumultuaria), et tellement pleine de confusion que, si la bonne fortune et la vertu militaire n’avaient pas suppléé à ces défauts, elle eût été inférieure à toute au...

Pour citer cet article

Référence papier

Raffaele Ruggiero, « L’émeute populaire chez Machiavel et Guichardin », Cahiers de recherches médiévales et humanistes, 33 | 2017, 327-344.

Référence électronique

Raffaele Ruggiero, « L’émeute populaire chez Machiavel et Guichardin », Cahiers de recherches médiévales et humanistes [En ligne], 33 | 2017, mis en ligne le 16 août 2020, consulté le 19 septembre 2018. URL : http://journals.openedition.org/crm/14807 ; DOI : 10.4000/crm.14807

Haut de page

Auteur

Raffaele Ruggiero

Aix-Marseille Université Centre Aixois d’Études Romanes, Aix-en-Provence

Articles du même auteur

Haut de page

Droits d’auteur

© Cahiers de recherches médiévales et humanistes

Haut de page
  • Logo Classiques Garnier
  • OpenEdition Journals