Navigation – Plan du site
La chanson de geste au xive siècle

Le masque et le miroir dans Aquilon de Bavière

Jean-Claude Vallecalle
p. 271-281

Résumés

À la fin du xive siècle, le roman épique franco-italien d’Aquilon de Bavièr propose une lecture originale de la légende carolingienne et des luttes contre les Sarrasins. Avec plus d’insistance que ses prédécesseurs franco-italiens, il souligne l’ambiguïté de ses héros, aussi bien en dévoilant leurs contradictions intérieures, à travers notamment des identités fragmentées, qu’en établissant entre eux des jeux de reflets révélateurs de ce qui lie et confronte des personnalités à la fois semblables et opposées.

Haut de page

Extrait du texte

Ce document sera publié en ligne en texte intégral en août 2021.

Aperçu du texte

« Tenter de donner conscience à des hommes de la grandeur qu’ils ignorent en eux » : le mot célèbre de Malraux à propos de l’art convient à l’épopée, mieux peut-être qu’à tout autre genre littéraire. Assurément, depuis qu’avec elle est née la littérature de l’Occident, cette poésie se nourrit d’action, de ces « belles actions » qu’évoquait Aristote en songeant à Homère et dont l’éclat jusque dans la mort est la marque de l’excellence. Mais, à travers la figure sublime de ses héros, elle offre en même temps, de la condition humaine, une image stylisée qui pour son public est une image réflexive. Et comme toujours lorsque se confrontent un visage et son reflet, surtout si celui-ci est hyperbolique, le miroir épique est paradoxal car il propose une identification – « transformation produite chez le sujet quand il assume une image » disait Lacan – où se révèle une forme de mise à distance, la présence d’un je qui est aussi un autre.

Un tel dédoublement ne pouvait manquer de fasciner les ...

Pour citer cet article

Référence papier

Jean-Claude Vallecalle, « Le masque et le miroir dans Aquilon de Bavière », Cahiers de recherches médiévales et humanistes, 35 | 2018, 271-281.

Référence électronique

Jean-Claude Vallecalle, « Le masque et le miroir dans Aquilon de Bavière », Cahiers de recherches médiévales et humanistes [En ligne], 35 | 2018, mis en ligne le 29 août 2021, consulté le 21 août 2019. URL : http://journals.openedition.org/crm/15473 ; DOI : 10.4000/crm.15473

Haut de page

Auteur

Jean-Claude Vallecalle

CIHAM (UMR 5648)
Université Lyon 2

Articles du même auteur

Haut de page

Droits d’auteur

© Cahiers de recherches médiévales et humanistes

Haut de page
  • Logo Classiques Garnier
  • OpenEdition Journals