Navigation – Plan du site
La chanson de geste au xive siècle

Théséus de cologne. En route vers la prose

Mari Bacquin
p. 283-329

Résumés

Loin de considérer les versions versifiées et les mises en prose de la matière épique comme deux expressions ou genres distincts, on se penchera ici sur un cas que l’on pourrait qualifier de mutation de l’une à l’autre, celui de Théséus de Cologne. En donnant à lire l’épisode emblématique de l’aigle d’or de la chanson versifiée initiale, on verra comment il entame discrètement sa transformation vers la prose sous l’influence d’un copiste guidé plus par le contenu et ses habitudes langagières que par la forme.

Haut de page

Extrait du texte

Ce document sera publié en ligne en texte intégral en août 2021.

Plan

Théséus de Cologne
La ruse de l’aigle doré
Le rôle central du motif de l’aigle d’or dans l’action de la geste
Réécritures ou adaptations de la matière
La première tradition manuscrite
En route vers la prose
Le roman du noble roy thezeus : l’épisode du subterfuge de l’aigle d’or

Aperçu du texte

La chanson de geste de Théséus de Cologne, composée entre 1361 et 1378 par un auteur anonyme, s’inscrit parmi les spécimens tardifs d’un genre en voie de disparition et constitue un témoignage intéressant de l’évolution de celui-ci, tant au niveau du contenu que de la forme. La chanson, qui est bâtie autour d’une histoire d’amour contrarié audacieusement résolue, reste peu connue encore aujourd’hui, même pour des spécialistes de littérature médiévale. Son noyau et véritable point de départ est le motif du subterfuge de l’aigle d’or, qui sera ici édité pour la première fois. Ce motif et d’autres qui en découlent ont donné naissance à des réécritures et réinterprétations diverses aussi bien en vers qu’en prose, elles aussi peu connues. Si traditionnellement, il y a eu une tendance, aussi bien dans l’édition que dans la recherche, à considérer les versions versifiées et les mises en prose de la matière épique comme deux expressions ou deux « états » distincts, on peut aujourd’hui légit...

Pour citer cet article

Référence papier

Mari Bacquin, « Théséus de cologne. En route vers la prose », Cahiers de recherches médiévales et humanistes, 35 | 2018, 283-329.

Référence électronique

Mari Bacquin, « Théséus de cologne. En route vers la prose », Cahiers de recherches médiévales et humanistes [En ligne], 35 | 2018, mis en ligne le 29 août 2021, consulté le 15 octobre 2019. URL : http://journals.openedition.org/crm/15477 ; DOI : 10.4000/crm.15477

Haut de page

Auteur

Mari Bacquin

Université de Lund

Haut de page

Droits d’auteur

© Cahiers de recherches médiévales et humanistes

Haut de page
  • Logo Classiques Garnier
  • OpenEdition Journals