Navigation – Plan du site
Juan Huarte et les métiers

Le métier de prédicateur selon Huarte de San Juan

Ricardo Saez
p. 365-387

Résumés

Le parfait prédicateur est investi de la mission de produire la vérité de la parole divine. En lui se concilient la mémoire, l’imagination et l’entendement, alors même que ces facultés paraissent antagoniques. Prolongeant une longue tradition médico-philosophique, Huarte soutient que la mélancolie est l’indice du génie, et il présente donc saint Paul, en qui se conjuguent imagination et entendement, comme le modèle des prédicateurs.

Haut de page

Dédicace

In memoriam Jean-Claude Margolin. Au seuil du présent article me revient en mémoire le moment délicieux passé avec Jean-Claude Margolin, que j’avais pris à bord de ma voiture, pour nous rendre de Bayonne à Saint-Jean-Pied-de-Port où se déroulait la seconde journée du colloque consacré à l’enfant du pays. Le trajet, que j’aurais souhaité bien plus long, a permis de nous entretenir du maître livre de Marcel Bataillon, Érasme et l’Espagne et de l’Éloge de la folie d’Érasme.

Extrait du texte

Ce document sera publié en ligne en texte intégral en août 2021.

Plan

Définition du mot métier et théorie scientifique l’englobant
Étude du chapitre X : les étapes de sa construction
Prédication et rhétorique
La mélancolie et la réhabilitation de Saint Paul

Aperçu du texte

Aborder de front un tel champ exige de définir au préalable les termes qui, lexicalement parlant, le fondent et par conséquent l’éclairent. En outre, si le champ d’étude ici traité n’a de sens que réarticulé dans l’économie de pensée traversant le seul et unique ouvrage, intitulé Examen des esprits pour les sciences, que Juan Huarte de San Juan (1529 ?-1588) a légué à la postérité, il serait cependant de bonne méthode de ne pas le dissocier des coordonnées historiques dont il reste singulièrement redevable ni du contexte scientifique auquel son auteur, par expérience personnelle, fait directement référence. Car pour réélaboré qu’il soit, le texte n’efface pas entièrement ses attaches au substrat théorique et social dont il tire sa forme matérielle et son expression écrite ainsi que la finalité réformatrice qui, en l’occurrence, le suscite pleinement. Aussi c’est de cette double équation collective autant qu’individuelle nourrissant la lettre et l’esprit de la conception huartienne, ...

Pour citer cet article

Référence papier

Ricardo Saez, « Le métier de prédicateur selon Huarte de San Juan », Cahiers de recherches médiévales et humanistes, 35 | 2018, 365-387.

Référence électronique

Ricardo Saez, « Le métier de prédicateur selon Huarte de San Juan », Cahiers de recherches médiévales et humanistes [En ligne], 35 | 2018, mis en ligne le 29 août 2021, consulté le 23 mai 2019. URL : http://journals.openedition.org/crm/15505 ; DOI : 10.4000/crm.15505

Haut de page

Auteur

Ricardo Saez

Université Rennes 2 – Cellam

Haut de page

Droits d’auteur

© Cahiers de recherches médiévales et humanistes

Haut de page
  • Logo Classiques Garnier
  • OpenEdition Journals