Navigation – Plan du site
Une forme médiévale à succès : la strophe d'Hélinand

« Du monde qui fet a reprendre »

Les Vers du Monde anonymes du xiiie siècle
Federico Saviotti
p. 23-48

Résumés

Les Vers du Monde sont un poème anonyme en strophes d’Hélinand. Le but de cet article est de procurer une nouvelle édition du texte – après celle d’A. Jubinal (1842) – accompagnée d’une traduction et d’un commentaire, nécessaires pour éclaircir le sens de nombreux passages de compréhension difficile dans le ms. unique (BnF, fr. 837). L’introduction étudie le contenu et le style de l’œuvre et essaie de la situer parmi les « vers moraux » composés dans la France du Nord entre xiiie et xive siècle.

Haut de page

Extrait du texte

Ce document sera publié en ligne en texte intégral en décembre 2021.

Plan

Le genre des vers du monde : datation, localisation et sources
Les vers du monde : sujet, thèmes, style
Note philologique et édition du texte
Traduction
Notes de commentaire aux vers

Aperçu du texte

Le célèbre recueil de la littérature française médiévale transmis par le ms. BnF, fr. 837 contient, parmi ses nombreux unica, un poème anonyme en 17 strophes d’Hélinand auquel le copiste, à la fin de sa transcription, attribue le titre de Vers du Monde (« Expliciunt les vers du monde », fol. 209r). Notre connaissance de cet ouvrage repose sur l’édition publiée par Achille Jubinal en 1842, dépourvue de tout appareil exégétique : le texte est assez fiable mais la plupart des fautes évidentes du manuscrit unique ne sont pas corrigées et les interventions conjecturales ni justifiées ni signalées. Soixante-dix ans plus tard, Adolf Bernhardt, dans son essai-répertoire consacré à l’ensemble de la production en strophe d’Hélinand, donne une brève description du poème, en y retrouvant l’influence puissante des Vers de la Mort hélinandiens. Après cette contribution, les Vers du Monde ont été tout à fait négligés par la critique, malgré le jugement globalement appréciatif émis par le savant al...

Pour citer cet article

Référence papier

Federico Saviotti, « « Du monde qui fet a reprendre » », Cahiers de recherches médiévales et humanistes, 36 | 2018, 23-48.

Référence électronique

Federico Saviotti, « « Du monde qui fet a reprendre » », Cahiers de recherches médiévales et humanistes [En ligne], 36 | 2018, mis en ligne le 01 décembre 2021, consulté le 16 juillet 2020. URL : http://journals.openedition.org/crm/16117 ; DOI : https://doi.org/10.4000/crm.16117

Haut de page

Auteur

Federico Saviotti

Università di Pavia

Haut de page

Droits d’auteur

© Cahiers de recherches médiévales et humanistes

Haut de page
  • Logo Classiques Garnier
  • OpenEdition Journals