Navigation – Plan du site
Une forme médiévale à succès : la strophe d'Hélinand

The “strophe d’Hélinand” and John Gower

Robert F. Yeager
p. 115-133

Résumés

Cet essai montre que le poète anglais de la fin du xive siècle John Gower, auteur du Mirour de l’Omme, le dernier et le plus long exemple connu de poème en strophes d’Hélinand, connaissait en entier Les Vers de la Mort, probablement par un manuscrit issu d’un monastère cistercien. Ainsi il est possible d’envisager non seulement comment Gower a fait sienne l’efficacité moralisatrice de la strophe d’Hélinand, mais aussi les modifications rhétoriques qu’il y a apportées, en l’adaptant à ses besoins particuliers.

Haut de page

Extrait du texte

Ce document sera publié en ligne en texte intégral en décembre 2021.

Aperçu du texte

Regarding the strophe d’Hélinand, the poet John Gower (ca. 1340-1408) bears three distinctions: he is, as far as we know, the only poet of his nation to write original poetry using it; he is also among the very latest to do so (if not indeed the latest, depending on how one dates his voluminous Mirour de l’Omme); and in that poem, of 2495 extant stanzas hélinandien (29,945 lines), he has far exceeded any other example, on either side of the Channel, in length. When considering the influence of Hélinand on Gower, then, the Mirour (hereafter MO) must occupy our focus.

It is generally accepted to be Gower’s earliest poem. Most studies place the composition of the MO between 1360 and 1370, although there is no hard evidence to confirm either date. It exists today in a single fourteenth-century manuscript, Cambridge, University Library, Additional MS 3035, described by its editor, G. C. Macaulay, in this way:

Written on parchment, size of leaves about 12” x 7 ¾”, in eights catchwords; writ...

Pour citer cet article

Référence papier

Robert F. Yeager, « The “strophe d’Hélinand” and John Gower », Cahiers de recherches médiévales et humanistes, 36 | 2018, 115-133.

Référence électronique

Robert F. Yeager, « The “strophe d’Hélinand” and John Gower », Cahiers de recherches médiévales et humanistes [En ligne], 36 | 2018, mis en ligne le 01 décembre 2021, consulté le 16 juillet 2020. URL : http://journals.openedition.org/crm/16142 ; DOI : https://doi.org/10.4000/crm.16142

Haut de page

Auteur

Robert F. Yeager

University of West Florida

Haut de page

Droits d’auteur

© Cahiers de recherches médiévales et humanistes

Haut de page
  • Logo Classiques Garnier
  • OpenEdition Journals