Navigation – Plan du site
Une forme médiévale à succès : la strophe d'Hélinand

La strophe d’Hélinand dans Perceforest

Levente Seláf
p. 135-152

Résumés

Le Roman de Perceforest contient près de 70 poèmes : lais narratifs, ballades, rondeaux, textes à rimes plates, etc. La strophe d’Hélinand est représentée parmi ces formes, avec trois occurrences, ainsi que des formules strophiques qui s’y apparentent. L’article présente leur place dans le répertoire poétique du roman. Le survol des formes poétiques utilisées permet de suggérer que l’auteur a voulu présenter l’évolution de la poésie, des formes archaïques jusqu’aux plus populaires du xive siècle.

Haut de page

Extrait du texte

Ce document sera publié en ligne en texte intégral en décembre 2021.

Plan

Typologie des insertions dans Perceforest
Les formes de la lyrique courtoise
Les insertions « non lyriques »
Le Lai secret
Conclusion

Aperçu du texte

Le vaste roman de Perceforest a suscité de nombreux commentaires surtout depuis ces dernières années. Ses insertions lyriques, en revanche, ont pu bénéficier d’une attention particulière depuis longtemps, parce que même si l’ampleur du roman a retardé sa publication intégrale, Jeanne Lods a mis à la disposition du public scientifique les lais qui y sont insérés, bien avant que la publication du texte ne soit entamée.

Lods a identifié au total vingt pièces lyriques dans Perceforest. En fait, il y a beaucoup plus que vingt textes versifiés dans le roman, mais elle a écarté les nombreuses inscriptions (à une seule exception), qui sont composées dans des formes diverses, souvent à rimes plates, et certains autres textes dont elle n’a peut-être pas reconnu le caractère lyrique. Selon Lods, Roussineau et les autres critiques qui se sont occupés du roman, le caractère des insertions et la manière dont l’auteur les utilise imitent le Roman de Tristan en prose ; il est fort probable néanmoins...

Pour citer cet article

Référence papier

Levente Seláf, « La strophe d’Hélinand dans Perceforest », Cahiers de recherches médiévales et humanistes, 36 | 2018, 135-152.

Référence électronique

Levente Seláf, « La strophe d’Hélinand dans Perceforest », Cahiers de recherches médiévales et humanistes [En ligne], 36 | 2018, mis en ligne le 01 décembre 2021, consulté le 16 juillet 2020. URL : http://journals.openedition.org/crm/16152 ; DOI : https://doi.org/10.4000/crm.16152

Haut de page

Auteur

Levente Seláf

Université ELTE, Budapest Collegium de Lyon

Articles du même auteur

Haut de page

Droits d’auteur

© Cahiers de recherches médiévales et humanistes

Haut de page
  • Logo Classiques Garnier
  • OpenEdition Journals