Navigation – Plan du site
La corpo-réalité dans les oeuvres du Moyen Âge

L’incarnation de l’auteur dans les manuscrits recueils du Roman de la Rose

Philippe Frieden
p. 215-234

Résumés

Contrairement à Jean de Meun, les acteurs de la réception du Roman de la Rose ont choisi de le rendre présent : par les images mais aussi par des anecdotes « biographiques ». Ces anecdotes évoquent le corps du continuateur, rejoignant ainsi un principe visible dans les manuscrits-recueils qui, progressivement, établissent un ensemble d’œuvres attribuées à Jean de Meun et articulées sur un trajet biographique. Ainsi le corps de l’auteur se retrouve au centre de la biographie et du corpus.

Haut de page

Extrait du texte

Ce document sera publié en ligne en texte intégral en décembre 2021.

Aperçu du texte

Pour un lecteur moderne, parler du corps de Jean de Meun, évoquer sa réalité matérielle relève de la gageure. En effet, son « apparition » dans le Roman de la Rose programme dans le même temps un effacement puisque, on le sait, au moment où le dieu d’Amour prononce, pour la première fois, les noms des deux auteurs qui lui sont soumis, l’un est mort et enterré et l’autre, Jean de Meun n’est pas encore né.

C’est donc sous le régime d’une absence que Jean de Meun s’inscrit dans ce moment décisif du roman, comme si, anticipant la mort de l’auteur, il ne concevait sa « présence » que dans un jeu de faux semblants souligné par une temporalité que seule la fiction est à même de créer. Certes, il évoque dans le même passage le corps embaumé de son prédécesseur, à la manière dont on parlerait d’un corps saint, sur lequel l’action corruptrice du temps, celle de la décomposition, n’a pas eu prise et qui, au contraire, n’a cessé de se maintenir intact, en même temps qu’il semble avoir été inscri...

Pour citer cet article

Référence papier

Philippe Frieden, « L’incarnation de l’auteur dans les manuscrits recueils du Roman de la Rose », Cahiers de recherches médiévales et humanistes, 36 | 2018, 215-234.

Référence électronique

Philippe Frieden, « L’incarnation de l’auteur dans les manuscrits recueils du Roman de la Rose », Cahiers de recherches médiévales et humanistes [En ligne], 36 | 2018, mis en ligne le 01 décembre 2021, consulté le 16 juillet 2020. URL : http://journals.openedition.org/crm/16192 ; DOI : https://doi.org/10.4000/crm.16192

Haut de page

Auteur

Philippe Frieden

Université de Genève

Articles du même auteur

Haut de page

Droits d’auteur

© Cahiers de recherches médiévales et humanistes

Haut de page
  • Logo Classiques Garnier
  • OpenEdition Journals