Navigation – Plan du site
La corpo-réalité dans les oeuvres du Moyen Âge

La maison de mémoire, le jardin du savoir et la chambre de philosophie

Topographie d’un homme de savoir (Richard de Fournival)
Christopher Lucken
p. 235-255

Résumés

Trois figures tirées du Bestiaire d’Amours et de la Biblionomia de Richard de Fournival sont susceptibles de représenter leur auteur : la maison de Mémoire, le jardin de la bibliothèque et la chambre secrète de Philosophie. Ces trois lieux s’opposent en même temps au tombeau de l’amant qui, ne parvenant pas conquérir la dame et à entrer dans la maison de sa mémoire, ne laisse qu’un cadavre.

Haut de page

Extrait du texte

Ce document sera publié en ligne en texte intégral en décembre 2021.

Plan

Les chemins de la mémoire
Le jardin du savoir
La chambre secrète de philosophie
Le tombeau de l’amour

Aperçu du texte

Une tour de briques rouges surmontée de créneaux s’élève à l’intérieur de la lettre T. Deux portes ont été disposées de manière symétrique sur sa façade. Sur celle de gauche a été dessiné un œil ; sur celle de droite, une oreille. Cette image bien connue – souvent reproduite et commentée – a été peinte à l’initiale du Bestiaire d’Amours de Richard de Fournival (1201-1260) par un certain Henris, l’enlumineur du ms. Paris, BnF, fr. 412, fet l’an m. cc. iiiixx . et v (fol. 228r). Comme le précise la rubrique du ms. Genève, BGE, Fonds Comites latentes 179 (bien que le scribe n’ait pas laissé de place pour l’enluminure elle-même), elle représente la maison de memoire (fol. 154r).

Le ms. BnF, fr. 12469 contient à l’initiale du Bestiaire d’Amours une image légèrement différente (fol. 1r). Toujours au sein de la lettre T, s’élèvent deux tours dont les portes n’ont ni œil ni oreille. Entre elles se tient en revanche une dame. Si aucun titulus n’en précise l’identité, celle-ci est fournie par ...

Pour citer cet article

Référence papier

Christopher Lucken, « La maison de mémoire, le jardin du savoir et la chambre de philosophie », Cahiers de recherches médiévales et humanistes, 36 | 2018, 235-255.

Référence électronique

Christopher Lucken, « La maison de mémoire, le jardin du savoir et la chambre de philosophie », Cahiers de recherches médiévales et humanistes [En ligne], 36 | 2018, mis en ligne le 01 décembre 2021, consulté le 05 juillet 2020. URL : http://journals.openedition.org/crm/16197 ; DOI : https://doi.org/10.4000/crm.16197

Haut de page

Auteur

Christopher Lucken

Université Paris 8 Université de Genève

Articles du même auteur

Haut de page

Droits d’auteur

© Cahiers de recherches médiévales et humanistes

Haut de page
  • Logo Classiques Garnier
  • OpenEdition Journals