Navigation – Plan du site
Eating others : symbolic and actual anthropophagy in médiéval storytelling

Eating your lover’s otherness

The narrative theme of the Eaten Heart in the Lai d’Ignaure
Amy Heneveld
p. 393-412

Résumés

Le cœur mangé est un thème narratif cannibale qui apparaît régulièrement dans une variété de textes médiévaux. Comme histoire d’amour, le conte est un rappel macabre des plaisirs et des peines de l’amour. Dans le Lai d’Ignaure, l’auteur infuse le tragique avec le comique, créant une tension interprétative pour le lecteur. Par la représentation du désir féminin, le cannibalisme devient une métaphore pour l’amour et la lecture, enseignant comment effacer la distance entre soi et l’autre.

Haut de page

Extrait du texte

Ce document sera publié en ligne en texte intégral en décembre 2021.

Aperçu du texte

The Eaten Heart is a narrative motif that appears repeatedly in the written record of medieval French literature: first sung by Yseut in Thomas’Tristan, it appears in the vida of troubadour named Guillem de Cabestaing, in a short lai, and in several longer romances. It was persistently rewritten in a range of genres up until at least the nineteenth century. As its name suggests, it describes a love story with a morbid end. A jealous husband takes revenge on his adulterous wife by killing her lover, having his heart and occasionally other body parts cooked and feeding it to her. In its medieval context, female desire thus explicitly frames the story and its proscriptive lesson initially appears to be straightforward, especially as female readers or listeners may have understood it: be true to your matrimonial vows and accept constraints on your desire or suffer the consequences. Yet the tale also glorifies erotic love, through the sacrifice of the lovers, and thus the message of the ...

Pour citer cet article

Référence papier

Amy Heneveld, « Eating your lover’s otherness », Cahiers de recherches médiévales et humanistes, 36 | 2018, 393-412.

Référence électronique

Amy Heneveld, « Eating your lover’s otherness », Cahiers de recherches médiévales et humanistes [En ligne], 36 | 2018, mis en ligne le 01 décembre 2021, consulté le 16 juillet 2020. URL : http://journals.openedition.org/crm/16267 ; DOI : https://doi.org/10.4000/crm.16267

Haut de page

Auteur

Amy Heneveld

University of Geneva

Articles du même auteur

Haut de page

Droits d’auteur

© Cahiers de recherches médiévales et humanistes

Haut de page
  • Logo Classiques Garnier
  • OpenEdition Journals