Navigation – Plan du site

AccueilNuméros37Les festivités joyeuses et leur p...Introduction

Les festivités joyeuses et leur production littéraire : pratiques parodiques en scène et en textes, en France et en Europe (XVIe-XVIIIe s.)

Introduction

Introduction
Katell Lavéant et Cécile De Morrée
p. 275-283

Résumés

La culture joyeuse, système de sociabilité menant à l’organisation de performances et d’activités ludiques ritualisées, jouait un rôle important pour la cohésion sociale dans la période post-médiévale. Pratiques et textes joyeux parodiques visaient à renforcer l’identité du groupe et le sentiment d’appartenance à une communauté. Au cœur de cette culture se trouve la parodie, notion protéiforme. Différentes stratégies interprétatives permettent d’en cerner les fonctions littéraires et culturelles.

Haut de page

Extrait du texte

Ce document sera publié en ligne en texte intégral en août 2022.

Plan

Pluralité des formes parodiques
Stratégies interprétatives
Apport des articles du dossier

Aperçu du texte

Mises en scène de maris battus par leurs femmes à coup d’ustensiles de cuisine pour débattre de la question de l’harmonie dans le mariage, parades de carnaval donnant la parole à des sots pour commenter l’état du monde ou de la ville, défilés de groupes reflétant l’organisation sociale mais dans un monde inversé – tous ces cas soulignent l’importance de la parodie comme moteur des débats sociaux dans les festivités urbaines joyeuses de la fin du Moyen Âge et de la première modernité, en France et dans l’Europe occidentale. Ces festivités s’inscrivent dans ce que nous proposons de nommer la culture joyeuse, c’est-à-dire un système de sociabilité commun à des groupes et des individus qui organisaient des performances et des activités ludiques ritualisées, dans lesquelles la parodie jouait un rôle central, en particulier (mais pas uniquement) en milieu urbain, par exemple pendant la période de Carnaval. De nombreux documents d’archives (registres de comptes et de délibérations municipa...

Haut de page

Pour citer cet article

Référence papier

Katell Lavéant et Cécile De Morrée, « Introduction »Cahiers de recherches médiévales et humanistes, 37 | 2019, 275-283.

Référence électronique

Katell Lavéant et Cécile De Morrée, « Introduction »Cahiers de recherches médiévales et humanistes [En ligne], 37 | 2019, mis en ligne le 01 août 2022, consulté le 20 janvier 2022. URL : http://journals.openedition.org/crm/17343 ; DOI : https://doi.org/10.4000/crm.17343

Haut de page

Auteurs

Katell Lavéant

Université d’Utrecht – NWO

Articles du même auteur

Cécile De Morrée

Université d’Utrecht – NWO

Haut de page

Droits d’auteur

© Cahiers de recherches médiévales et humanistes

Haut de page
  • Logo Classiques Garnier
  • OpenEdition Journals
Rechercher dans OpenEdition Search

Vous allez être redirigé vers OpenEdition Search