Navigation – Plan du site

AccueilNuméros37Les festivités joyeuses et leur p...Les sacrifices parodiques et les ...

Les festivités joyeuses et leur production littéraire : pratiques parodiques en scène et en textes, en France et en Europe (XVIe-XVIIIe s.)

Les sacrifices parodiques et les brigate siennoises du XVIe siècle

Représentations festives et littéraires
Parodic sacrifices and Sienese brigate in the sixteenth century. Celebratory and literary representations
Katja Gvozdeva
p. 357-385

Résumés

L’étude vise à cerner le genre culturel du sacrifice parodique à la Renaissance à travers la pluralité de ses pratiques. L’enquête historique, située dans le micro-contexte siennois du xvie siècle (l’académie des Intronati, la congrégation des Rozzi, l’auteur Pietro Fortini), analyse la circulation des sacrifices parodiques entre différents groupes et niveaux de culture, entre performances rituelles et littéraires, pour dégager leurs différents enjeux sociaux et esthétiques.

Haut de page

Entrées d’index

Index de mots-clés :

rituel de sacrifice, parodie, anthropologie, Sienne
Haut de page

Extrait du texte

Ce document sera publié en ligne en texte intégral en août 2022.

Plan

Un tour de la question de la parodie
Parodie, notion insaisissable ?
Le bon usage de l’indétermination et le sens pratique de la parodie
Enquête siennoise
Un nœud difficile à délier
Les Intronati et leur Sacrificio
Signification rituelle
Signification sociale
Signification littéraire
Sacrificio, Sacrepico et sacrifitii : la parodie de Pietro Fortini dans son contexte littéraire et social
Conclusion

Aperçu du texte

La parodie est un de « ces mots si familiers, si faussement transparents, qu’on les emploie souvent, pour théoriser à longueur de volumes, de colloques, sans même songer à se demander de quoi l’on parle ». Formulée il y a plusieurs décennies, cette remarque critique de Gérard Genette nous sert toujours de mise en garde. Néanmoins, au lieu de préciser dès le départ la définition de la parodie dont nous nous servirons, nous nous proposons plutôt de commencer par l’interrogation sur l’usage d’une telle démarche.

Un tour de la question de la parodie

Parodie, notion insaisissable ?

Le vaste panorama théorique de la parodie nous démontre que l’intention de « redessiner les contours d’une notion devenue floue à force d’être utilisée à tort et à travers » n’a pas jusqu’à présent abouti à l’ébauche d’une définition partagée. Au contraire, tout en bousculant le sens commun de la parodie et remontant vers ses sources antiques, la discussion actuelle est marquée par de nombreuses divergences et po...

Haut de page

Pour citer cet article

Référence papier

Katja Gvozdeva, « Les sacrifices parodiques et les brigate siennoises du XVIe siècle »Cahiers de recherches médiévales et humanistes, 37 | 2019, 357-385.

Référence électronique

Katja Gvozdeva, « Les sacrifices parodiques et les brigate siennoises du XVIe siècle »Cahiers de recherches médiévales et humanistes [En ligne], 37 | 2019, mis en ligne le 01 août 2022, consulté le 20 janvier 2022. URL : http://journals.openedition.org/crm/17508 ; DOI : https://doi.org/10.4000/crm.17508

Haut de page

Droits d’auteur

© Cahiers de recherches médiévales et humanistes

Haut de page
  • Logo Classiques Garnier
  • OpenEdition Journals
Rechercher dans OpenEdition Search

Vous allez être redirigé vers OpenEdition Search