Navigation – Plan du site

AccueilAppels à contributionAppels clos43 | 2023 – Muséologie et cinéma ...

43 | 2023 – Muséologie et cinéma : perspectives contemporaines

Résumé

Depuis une trentaine d’années, la question des relations entre cinéma et musées est régulièrement posée au sein du monde académique. Afin d'explorer les différentes approches théoriques et analytiques au prisme desquelles ces relations peuvent être étudiées, ce numéro se structurera autour de trois axes : l’histoire des musées et des expositions de cinéma (1), les formes contemporaines de l’exposition de ce dernier (2), l’analyse de la muséalité grâce aux fictions filmiques (3). Dans leurs propositions, les auteurs sont encouragés à mettre en lumière de nouveaux corpus, en traitant des multiples aspects du phénomène muséal, de films rarement abordés ou d’aires géographiques moins traitées dans la bibliographie spécifique au thème du numéro.

Haut de page

Notes de la rédaction

Sous la direction de Barbara Le Maître et Stéphanie-Emmanuelle Louis

Appel à proposition d’articles pour le numéro thématique

Depuis une trentaine d’années, la question des relations entre cinéma et musées est régulièrement posée au sein du monde académique — toutes relations constituant par ailleurs une préoccupation constante pour de nombreuses institutions patrimoniales et culturelles. Alors que les musées et les expositions du cinéma se multiplient à l’échelle mondiale — non sans renouveler les premières formes de l’expographie —, et que les programmations de films au musée se font aussi régulières que le recours aux images animées (artistiques ou didactiques) dans le parcours de l’exposition ; alors que des documentaires sur les musées sont projetés dans les salles obscures (exemplairement, National Gallery, F. Wiseman, 2013), quand les films de fiction (de tous bords : du cinéma d’auteur jusqu’au blockbuster) se sont emparés de « l’objet muséal » depuis bien longtemps, comment ressaisir aujourd’hui ces relations entre le cinéma et le musée ? Nous partirons en l’occurrence de l’interrogation suivante : au moyen de quelles approches (théoriques et analytiques) ces relations peuvent-elles être étudiées ?

Axe 1 – Histoire des musées et des expositions de cinéma

Les travaux relatifs à la patrimonialisation du cinéma se sont faits plus nombreux au cours de la seconde moitié des années 2000. Le plus souvent, ils adoptent la forme d’une histoire institutionnelle : celle d’une cinémathèque ou d’une archive du film, comme l’attestent les ouvrages de Laurent Mannoni (2006), Haidee Wasson (2005) ou Bregt Lameris (2017), par exemple. Antérieurement, des recherches pionnières (à l’instar de celles de Donata Pesenti ou de Christophe Gauthier) avaient posé le problème de la patrimonialisation du cinéma. Des travaux récents l’ont remis sur le métier (cf. Louis 2013, 2020 ; Cere, 2021), invitant à une approche comparée de différentes propositions muséographiques, fondée tout à la fois sur la confrontation des dispositifs, et des réseaux et politiques culturels dont ils résultent.

Dans ce contexte, ce premier axe propose de se pencher sur l’histoire des musées de cinéma en tant qu’ils suscitent des problématiques muséales distinctes ; ainsi que sur l’histoire des expositions, en s’interrogeant particulièrement sur la manière dont ces dernières ont pu réfléchir le processus de « l’entrée du cinéma au musée » et, par conséquent, la transformation du statut de ses objets. Si une telle réflexion a pu être engagée au sujet des appareils cinématographiques (Mannoni, 2003), on souhaiterait qu’elle puisse être étendue à d’autres catégories d’objets patrimoniaux du cinéma. En outre, une dimension comparative et internationale serait bienvenue pour mettre en évidence des singularités et des points de recoupements entre les pratiques institutionnelles. À cet égard, on sera sensible aux propositions mettant en lumière de nouveaux corpus, notamment en contexte post-colonial.

Axe 2 – Formes contemporaines de l’exposition du cinéma : théorie, esthétique

A ce premier axe travaillant la dimension historique des musées et des expositions, viendront s’articuler des réflexions centrées sur les différentes formes de la « mise en exposition » du cinéma, croisant approches esthétiques, théoriques, et analyses de dispositifs actuels. Il s’agira dès lors d’entrer dans le détail des dispositifs. Si le Musée du cinéma d’Henri Langlois au Palais de Chaillot — avec ses multiples projecteurs 16mm jalonnant le circuit — peut faire emblème, les trois dernières décennies ont été celles d’une redynamisation des pratiques aussi bien que de la réflexion sur l’exposition du cinéma (cf. Païni, 1992 ; Michaud, 2006). Sans doute, cette analyse peut s’élaborer en concertation avec l’histoire de l’art, comme elle est susceptible de se rattacher aux études de médiation culturelle, ou encore aux sciences de l’information et de la communication (cf. Crenn, 2011).

Quels que soient les cas soumis à l’étude et les approches élues, l’enjeu consistera à se demander ce qui, du cinéma, se voit (ou s’est vu) exposer, et comment ? En d’autres termes : quels sont les expôts du cinéma ? Une telle question engage la nature des sémiophores ainsi que les discours expographiques qu’ils étayent. On comprendra que l’approche de la mise en exposition du cinéma ne se limite pas à la pratique des expositions dites « extra-film », mais implique globalement la présentation voire l’installation de tout ou partie du dispositif cinématographique (film inclus) au sein de l’espace muséal.

Axe 3 – Analyse de la muséalité par fictions filmiques interposées

Dans le prolongement d’un ouvrage récemment consacré aux « fictions du musée au cinéma » (voir infra : Jibokji, Le Maître, Pernac, Verraes, 2016), le troisième axe de cet appel invite à interroger les représentations cinématographiques de la muséalité en se fondant, tout spécialement, sur l’analyse de fictions filmiques. À cet endroit, notre hypothèse est, en substance, que le récit de fiction constitue possiblement l’instrument d’une perception critique de la réalité muséale — de ses grandes logiques comme de ses gestes princeps.

Exception faite de la préséance accordée aux récits de fiction, aucun cinéaste, aucun corpus ne s’impose a priori. Cependant on privilégiera les propositions, tantôt focalisées sur des musées moins considérés que ceux liés aux Beaux-Arts, par exemple, le Muséum d’histoire naturelle, ou le Musée ethnographique ; tantôt mettant l’accent sur des aspects du phénomène muséal aussi bien que sur des films rarement abordés.

Références bibliographiques

ALBERA François, « Exposer le cinéma », dans Art Press, n° 213, mai 1993.

CERE Rinella, An International Study of Film Museums, Routledge, London, 2021.

CRENN Gaëlle, « L’exposition du cinéma populaire au musée de sciences. Logiques de production et dispositifs muséographiques dans les expositions “ blockbusters ” », dans BARDIN Christophe, LAHUERTA Claire, MEON Jean-Matthieu (dir.), Dispositifs artistiques et culturels. Création, institution, public, 2011.

DAGOGNET François, Le Musée sans fin, Seyssel, Champ Vallon, 1984.

ELSAESSER Thomas, « Ingmar Bergman in the museum? Thresholds, limits, conditions of possibility », dans Journal of Aesthetics & Culture, Vol. I, 2009.

FOVEAU Georges, « La Passion de l’image fait éclater la notion de musée : des micro-musées en ‘réseaux’ », Champs visuels : L’image et les musées, n° 14, avril 2000.

FRANCIS David, HORWATH Alexander, LOEBENSTEIN Michael, CHERCHI USAI Paolo, Film Curatorship. Archives, Museums and the Digital Marketplace, Austrian Film Museum, 2008.

GAUTHIER Christophe, La Passion du cinema: cinéphiles, ciné-clubs et salles spécialisées à Paris de 1920 à 1929, Éditions de l’AFRHC, 1999.

GAUTHIER Christophe (dir.), Patrimoine et patrimonialisation du cinéma, Paris, Ecole nationale des chartes, 2021.

GALLOIS Alice, « Les images animées au Musée de l'Homme ou la rencontre de deux mondes (1930-1950) », Conserveries mémorielles, n°16, 2014.

GOB André, DROUGUET Noémie, La Muséologie. Histoire, Développements, Enjeux actuels, Paris, Armand Colin, 2003 [5e édition, 2021].

HABIB André, MARIE Michel (dir.), L’Avenir de la mémoire. Patrimoine, restauration et réemploi cinématographiques, Presses universitaires du Septentrion, Villeneuve d’Ascq, 2013.

JEANNERET Yves, LE MAREC Joëlle, « Musée et cinéma, une politique de l’attention. Sur National Gallery de Frederick Wiseman », dans Culture & Musées, n°28, 2016.

JIBOKJI Joséphine, LE MAÎTRE Barbara, PERNAC Natacha, VERRAES Jennifer, Muséoscopies : Fictions du musée au cinéma, Presses universitaires de Paris Nanterre, 2016.

LE MAÎTRE Barbara, VERRAES Jennifer, Cinéma muséum. Le musée d’après le cinéma, Presses Universitaires de Vincennes, 2013.

LAMERIS Bregt, Film Museum Practice and Film Historiography. The Case of the Nederlands Filmmuseum (1946-2000), Amsterdam University Press, 2017.

LOUIS Stéphanie, E. « 1975, La France des années trente vue par son cinéma. Un événement sociologique à la Cinémathèque de Toulouse », Cinémaction, sous la direction de Réjane Vallée, juin 2013.

LOUIS Stéphanie E., La Cinémathèque-Musée : Une innovation cinéphile au cœur de la patrimonialisation du cinéma en France (1944-1968), Éditions de l’AFRHC, 2020.

MAIRESSE François, DESVALLEES André (dir.), Vers une redéfinition du musée, Paris, L’Harmattan, 2007.

MICHAUD, Philippe-Alain, Le mouvement des images, Paris, Éditions du Centre Georges Pompidou, coll. Les cahiers du musée national d'art moderne, 2006.

MANNONI Laurent, « Musée du cinéma et expositions temporaires, valorisation des collections d’appareils : une histoire déjà ancienne », 1895, n°41, 2003.

MANNONI Laurent, Histoire de la Cinémathèque française, Paris, Gallimard, 2006. 

PAÏNI Dominique, Conserver, montrer. Où l’on ne craint pas d’édifier un musée pour le cinéma, Crisnée, Yellow Now, 1992.

PAÏNI Dominique, Le Cinéma exposé : le cinéma de la salle au musée, Paris, Cahiers du cinéma, 2002.

PaÏnI Dominique, « Henri Langlois : expérimenter, conserver », Journal of Film Preservation, n°85, octobre 2011.

PESENTI CAMPAGNONI Donata, « Tra patrimonio filmico e patrimonio cinematografico. Alcune tracce storiche sui Musei del Cinema e dintorni », Notizario dell’Associazione Museo Nazionale del Cinema, 1997.

PESENTI CAMPAGNONI Donata, « Preservation, Care and Exploitation of Documentation related to Cinema : An Unresolved Issue », Film History, n°3, 2006.

POULOT Dominique, Musée, nation, patrimoine 1789-1815, Paris, Gallimard, 1997.

RIVIERE Georges-Henri, La Muséologie selon Georges-Henri Rivière. Cours de muséologie. Textes et témoignages, Paris, Dunod, 1989.

SZEEMANN Harald, Écrire les expositions, Bruxelles, La lettre volée, 1996.

WASSON Haidee, Museum movies : the Museum of Modern art and the Birth of Art Cinema, University of California Presse, Los Angeles, 2005.

Les rédactrices invitées de ce numéro

Numéro coordonné par Barbara Le Maître (Université Paris Nanterre) et Stéphanie-Emmanuelle Louis (Ecole nationale des chartes).

Envoi des propositions d’articles

Merci d’adresser vos propositions d’articles (5000 à 7000 signes) par courriel avant le 6 janvier 2023 à :

Barbara Le Maître : barbara.lemaitre@parisnanterre.fr

Stéphanie-Emmanuelle Louis : stephanie.louis@chartes.psl.eu

avec copie à : eric.triquet@univ-avignon.fr et pauline.grison@univ-avignon.fr

Mise en forme des propositions d’articles

- 5000 à 7000 signes espaces comprises

- Le document au format .docx sera précisément nommé comme suit : CM-43-PC-Nom de l’auteur (ou auteur principal si plusieurs auteurs).

- Le document est écrit avec la police Times new Roman, corps 12, texte justifié à droite et à gauche.

Il comporte, par ordre de présentation :

- NOM et prénom de l’auteur 1

- Courriel

- Statut : qualité et rattachement institutionnel (université, unité de recherche)

- Fonction

- Biographie (600 caractères maximum)

Idem pour l’auteur 2, 3 etc., si plusieurs auteurs.

- Titre de la proposition d’article

- Le texte de la proposition d’article détaillera l’ancrage disciplinaire ou interdisciplinaire de la recherche, la problématique, le terrain ou le corpus, la méthodologie employée et une première projection sur les résultats.

- 5 mots-clés

- 5 références bibliographiques mobilisées dans le projet d’article

Calendrier

6 janvier 2023 : Réception des propositions d’articles.

20 janvier 2023 : Retour aux auteurs (acceptation ou refus de la proposition).

19 mai 2023 : Réception des articles complets

Mai-juin 2023 : Expertise des articles en double aveugle.

30 juin 2023 : Retour aux auteurs (acceptation ou refus de publication suite aux expertises)

15 septembre 2023 : Réception des V2 des articles

30 octobre 2023 : Réception des version finales des articles avec les métadonnées

Novembre 2023Mai 2024 : Traduction, correction et maquettage

Juin 2024 : Publication du numéro.

Contacts

Barbara Le Maître 

Université Paris Nanterre

barbara.lemaitre@parisnanterre.fr



Stéphanie-Emmanuelle Louis

Ecole des Chartes

stephanie.louis@chartes.psl.eu

La revue Culture & Musées

Culture & Musées est une revue scientifique semestrielle de recherche à comité de lecture qui pratique l’évaluation en double aveugle. Elle publie des travaux de recherche inédits portant sur les publics, les institutions et les médiations de la culture. Elle s’adresse aux chercheurs et étudiants de ces domaines ainsi qu’aux professionnels œuvrant dans le champ des musées et des patrimoines. Culture & Musées est une revue reconnue du domaine des Sciences de l’information et de la communication (71ème section CNU).

La revue est co-portée par Avignon Université et UGA Éditions. Elle est publiée avec les soutiens du Ministère de la Culture, de la Région Sud, de l’Institut des Sciences Humaines et Sociales du CNRS et du Centre Norbert Elias (CNE).

La revue est indexée à l’INIST et sur les bases Arts and Humanities Citation Index et Current Contents/Arts and Humanities (Thomson Reuters), Mir@bel - Isidore.science - Web of science – Scimago - Scopus.

Culture & Musées est diffusée en libre accès sur le portail OpenEdition : https://journals.openedition.org/culturemusees/

Direction

Direction de publication : Isabelle Brianso & Éric Triquet (Avignon Université)

Direction de rédaction : Dominique Poulot (Université Paris 1 Panthéon-Sorbonne) & Éric Triquet (Avignon Université)

Direction adjointe de rédaction : Gaëlle Crenn (Université de Lorraine)

Coordination de la publication et de la rédaction : Pauline Grison (Avignon Université)

Comité de rédaction

Pascale Ancel, Université Grenoble Alpes

Florence Andreacola, Université Grenoble Alpes

Arnaud Bertinet, Université Paris 1

Isabelle Brianso, Avignon Université

Marie-Charlotte Calafat, Mucem

Marie Cambone, Université Grenoble Alpes

Sandra Costa, Université de Bologne

Saskia Cousin, Université Paris Nanterre

Gaëlle Crenn, Université de Lorraine

Catherine Cuenca, AGCCPF, Université de Nantes

Manuelina Maria Duarte Cândido, Université de Liège

Jacqueline Eidelman, École du Louvre

Daniel Jacobi, Avignon Université

Emmanuelle Lallement, Université Paris 8

Joëlle Le Marec, Sorbonne Université

Jean-Marc Leveratto, Université de Lorraine

François Mairesse, Université Sorbonne Nouvelle-Paris 3

Anik Meunier, Université du Québec à Montréal

Dominique Poulot, Université Paris 1 Panthéon-Sorbonne

Vincent Poussou, Direction des publics et du numérique de la Réunion des musées nationaux-Grand Palais

Lise Renaud, Avignon Université

Eva Sandri, Université Paul Valéry Montpellier 3

Olivier Thévenin, Université Sorbonne Nouvelle-Paris 3

Eric Triquet, Avignon Université

Fabien Van Geert, Université Sorbonne Nouvelle-Paris 3

Mathieu Viau-Courville, OCIM

Jean-Christophe Vilatte, Université de Lorraine

Document annexe

Haut de page
Rechercher dans OpenEdition Search

Vous allez être redirigé vers OpenEdition Search