Navigation – Plan du site

AccueilNuméros69

69 | 2009
Miscellany & Actes de la journée Thomas Hardy

Le volume 69 des Cahiers victoriens et édouardiens regroupe huit propositions spontanées constituant la première moitié nommée miscellany. Cette section aborde pêle-mêle le questionnement héroïque dans la fiction de Rider Haggard, la façon dont la nouvelle technologie du son au tournant du siècle a pu façonner la poésie de Tennyson, les relations amoureuses aux antipodes dans la fiction de Tasma, pseudonyme de Jessie Couvreur, deux articles sur Walter Pater (sur ses talents gothiques de « sombre esthète » et sur le thème du vieillissement), l’érotisme exotique qui régit les relations entre les deux protagonistes de Daniel Deronda, l’extase mystique dans les poèmes et la vie de Christina Rossetti, et la construction de la fiction souterraine au cœur de la période victorienne. La seconde section fait figurer sept articles issus de communications données lors de la journée « Thomas Hardy » organisée par Annie Ramel en 2007. On y aborde à la fois les travaux poétiques et romanesques de Hardy : ses « moments of vision » à l’intérieur de ses romans, où la femme, objet du regard de l’homme, permet à l’indicible de s’exprimer, la poétique de la pierre dans l’oeuvre de ce fils d’architecte, le monologue dramatique dans deux poèmes « the Church-Builder » et « The Chapel-Organist », les petits poèmes en prose au sein de Tess, la syncope comme symptôme dans ses œuvres poétiques et romanesques, la frontière poreuse entre roman et poésie qui a toujours prévalu chez lui et, pour finir, la figure de la répétition dans The Mayor of Casterbridge.

  • Logo Presses universitaires de la Méditerranée
  • Logo ERIH +
  • Logo DOAJ - Directory of Open Access Journals
  • OpenEdition Journals
Rechercher dans OpenEdition Search

Vous allez être redirigé vers OpenEdition Search