Pour citer cet article

Référence électronique

Adrian Tait, « Medical (Mal)Practice and the Illusion of Progress in Edward Berdoe’s St Bernard’s: The Romance of a Medical Student and Leonard Graham’s The Professor’s Wife: A Genealogical Analysis of Epistemological and Ethical Arguments in Two Late-Victorian Novels », Cahiers victoriens et édouardiens [En ligne], 90 Automne | 2019, mis en ligne le 01 décembre 2019, consulté le 29 mars 2020. URL : http://journals.openedition.org/cve/6301  ; DOI : https://doi.org/10.4000/cve.6301