Navigation – Plan du site

AccueilArabian Humanities15Oman au fil du temps. Une nation ...Chronologie indicative : de Magan...

Oman au fil du temps. Une nation de la Nahda à l’Oman Vision 2040

Chronologie indicative : de Magan à la Nahda

Des premières mentions historiques à aujourd’hui
Sterenn le Maguer-Gillon et Maho Sebiane

Texte intégral

IIIe millénaire av. J.-C.

1Ca. 3100 – 2700 av. J.-C. Culture de Hafit.

2Ca. 2700 – 2000 av. J.-C. Culture d’Umm an-Nar.

3Ca. 2400 av. J.-C. Le pays de Magan, identifié comme Oman, apparaît dans les textes cunéiformes sumériens. Commerce du cuivre, du bois et de la diorite. Échanges entre l’Inde et la Mésopotamie.

4Ca. 2000 – 1300 av. J.-C. Culture de Wādī Sūq.

IIe millénaire av. J.-C.

5Ca. 1200 av. J.-C. Site de Salut.

IIIe siècle av. J.-C.

6Fondation du port de Sumhuram, dans le Dhofar, comptoir du royaume de Ḥaḍramawt (Yémen). Commerce de l’encens et échanges maritime dans l’océan Indien.

IIIe – VIe siècles

7Ca. 240. Occupation de la région côtière par les Perses sassanides.

8Ve siècle. Abandon du port de Sumhuram.

VIIe siècle

9627-632. ‘Amr b. al-Āṣ se serait rendu à Sohar pour convertir les habitants à l’islam.

VIIIe siècle

10705. Al-Ḥajjāj est envoyé en Oman par le pouvoir omeyyade pour mater les rebelles kharidjites et ibadites.

11L’ibadisme devient la religion prédominante dans le nord de l’Oman.

12749-50. Établissement du Premier imāmat ibadite dirigé par l’imām al-Julandā b. Mas‘ūd.

13793. Second imāmat ibadite, dirigé par Muḥammad b. Abī ‘Affān.

Bat tombes age du bronze

Bat tombes age du bronze

S. Le Maguer-Gillon

IXe siècle

14893. Muḥammad b. Nūr, gouverneur abbasside du Bahreïn, est envoyé en Oman pour y rétablir le pouvoir du calife. Prise de Nizwā.

15Âge d’or de Sohar, port sur la route maritime entre l’Irak et l’Extrême-Orient.

XIe siècle

16Début de l’occupation du port de Ẓafār dans le Dhofar.

XIIe siècle

17Ca. 1100. Fondation de la ville de Qalhāt.

XIIIe-XVe siècles

181278. Conquête de Ẓafār par les rasūlides du Yémen.

19La bande littorale du nord de l’Oman, de Sohar à Qalhāt, est sous domination ormuzie.

20Échanges commerciaux entre les ports d’Oman (Qalhāt, Mascate) et l’Extrême-Orient.

21Nizwa, capitale de l’imāmat ibadite.

Fort de Bahla, 2017

Fort de Bahla, 2017

M. Sebiane

XVIe siècle

221507. Occupation de Mascate par les Portugais.

231508. Les Portugais attaquent la ville portuaire de Qalhāt.

241587-88. Construction par les Portugais des forts Jalālī et Marānī à Mascate.

XVIIe siècle

251617. L’imāmat est dirigé par Nāṣir b. Murshid des Ya ‘āriba. Fondation de la dynastie ya‘ārubite, avec pour capitale Rustāq.

261650. Reconquête de Mascate par l’imām al-Ya‘ārabi.

271698. Expédition omanaise en Afrique de l’Est. L’autorité omanaise est instaurée à Mombasa.

XVIIIe siècle

281729-1730. Expulsion définitive des Portugais de toute la côte orientale d’Afrique au nord du cap Delgado (Mozambique).

291744. Avènement des Al Bū Said lors de l’expulsion des Perses par Ahmad bin Said. Mascate est le principal entrepôt et le premier port commercial du Golfe.

301750. Expansion et pérennisation du réseau commercial omanais ver la côte orientale d’Afrique.

311785. l’expansion omanaise s’étend à Kilwa.

Fort de Barka avant rénovation, 2008

Fort de Barka avant rénovation, 2008

M. Sebiane

XIXe siècle

321809-1810. (Novembre-Janvier) Suite à une série d’attaques de pirates contre des navires britanniques dans le Golfe, la Compagnie britannique des Indes orientales monte une expédition punitive de seize navires contre les Qawāsim (pluriel de « Qasimī »). L’escadre a pour ordre d’attaquer la ville de Ras al-Khaïmah, de brûler les bateaux et les entrepôts des pirates. Domination britannique dans le Golfe.

331806-1856. Le Sultan Said bin Sultān Busaidi (1791 – 1856) accorde une attention particulière à ses possessions africaines. Il crée la première plantation de girofle à Zanzibar. Le contrôle économique et politique d’Oman s’étend progressivement de la région du Golfe arabo-arabo-persique, au Hadramaout (Yémen), au Baloutchistan et à la côte Est-africaine.

341840-1856. L’empire maritime du Sultanat de Mascate et d’Oman est fondé par Said bin Sultān al Busaidi. Il a pour capitale Zanzibar.

351856. Mort de Sultan Said bin Sultān Busaidi, éclatement de l’empire omano-africain en deux royaumes indépendants : Mascate et Zanzibar.

361873. Ratification d’un traité d’abolition totale de la traite maritime, signé par Sayyid Barghach bin Said Al Busaid (1837-1888), Sultan de Zanzibar de 1870 à 1888.

371886. Naissance à Mascate de Taimur bin Faisal bin Turki Al Said. Il fut le Sultan de Mascate et d’Oman du 5 octobre 1913 au 10 février 1932.

381890. Zanzibar devient un protectorat britannique et une colonie en 1920.

391897. Abolition de la traite à Pemba et à Zanzibar.

Mausolée Bibi Maryam, Qalhat

Mausolée Bibi Maryam, Qalhat

S. Le Maguer-Gillon

XXe siècle

401910. (13 août) naissance à Mascate de Said bin Taimur Al Said. Il est le 13e Sultan de Mascate et d’Oman du 10 février 1932 au 23 juillet 1970.

411913. Restauration de l’imamat ibadite. Morcellement du territoire en 2 États, Mascate et Oman.

421920. Traité de Sīb après une guerre civile entre l’imam et le Sultan Taymūr bin Faysal.

431937. Concession accordée au Petroleum Concession Ltd.

441938. Sur invitation du président Franklin Delano Roosevelt, Said bin Taimur Al Said et son père, Taimur bin Faisal bin Turki Al Said, visitent les États-Unis.

451940. (18 novembre) naissance à Salālah de Qaboos bin Said Al Said (accession au trône du Sultanat le 23 juillet 1970).

461954. (13 octobre) naissance à Mascate de Haïtham bin Tariq Al Said (accession au trône du Sultanat en 2020).

471949-1955. « Dispute de Buraymī » et revendication de l’Arabie Saoudite. Rivalités pour les concessions pétrolières entre compagnies et États.

481955. Le sultan Said bin Taimur réunit « Oman et Mascate » avec Nizwa.

491957. Le Sultan Said reprend le contrôle définitif de l’ensemble du pays.

501958. Rétrocession du port de Gwadar (Baloutchistan) au Pakistan. Cette enclave omanaise était une possession omanaise depuis 1784.

511960. Création de P.D.O. (Petroleum Development Oman) et découverte des gisements de Fahūd, puis Nātih et Yibāl.

521963-1964. Début de rébellion du Dhofār.

531964. Oman acquiert 25 % puis 35 % de P.D.O. (soit 60 %).

541965. Construction de l’oléoduc Fahūd-Minā’ al-Fahal.

551965. Organisation de la rébellion en « Dhofār Liberation Front » (D.L.F.).

561967. Début de l’exploitation industrielle et de l’exportation du pétrole.

571968. La République Populaire du Sud Yémen soutient la rébellion du Dhofār qui est devenue un Front de libération (P.F.L.O.A.G.).

581970. Destitution du Sultan Said bin Taimur et accession de son fils Qaboos Qaboos bin Said qui règne de juillet 1970 à janvier 2020.

591970. Création des ministères de la Justice et de l’Intérieur.

601970. Abolition officielle de l’esclavage sur l’ensemble du territoire du Sultanat.

611970. 10 km de routes goudronnées. Début des grands travaux de construction et d’infrastructures.

621970. Création du ministère de l’Information, des Affaires sociales et du Travail. Changement de nom en 1973 : ministère de l’Information et du Tourisme.

631970. création du journal Al-Watan (bi-hebdomadaire en arabe à l’époque).

Mosquée Zafar al-Balid

Mosquée Zafar al-Balid

S. Le Maguer-Gillon

641971. Création des ministères de l’Éducation, de la Santé, du Travail, des Affaires sociales, de l’Économie, de l’information, des Affaires étrangères.

651971. Visite du Sultan Qaboos au roi Faysal d’Arabie ; établissement de relations avec l’Iran (soutien militaire).

661971. Admission à la Ligue arabe, aux Nations Unies et au FMI.

671972. Admission à l’UNESCO, l’UNICEF, l’OMS.

681972. (19 juillet) Bataille de Mirbat.

691973. Ouverture du port commercial de Minā’ Qaboos et de Raysūt (Dhofār).

701973. Ouverture de l’aéroport international de Sīb à Mascate. Premier aéroport international du Sultanat.

711974. Remaniement ministériel et création de nouveaux ministères incluant un conseil du développement et des conseils spécialisés.

721974. Création du journal Times of Oman (hebdomadaire en anglais à l’époque).

731974. Lancement de la télévision omanaise et introduction du téléphone.

741975. Création de la Banque centrale d’Oman.

751975. Création du ministère du Patrimoine omanais. L’institution fut rebaptisée en ministère du Patrimoine et de la Culture en 2002.

761975. Visite du Sultan à Washington.

771975. L’armée omanaise et les troupes iraniennes vainquent la rébellion du Dhofār.

781976. Développement des infrastructures routières : 1 275 km de routes goudronnées.

791976. Ouverture d’un centre de télécommunications par satellite.

801976. (11 mars). Cessez-le-feu proclamé entre Oman et le Yémen du Sud avec la médiation de l’Arabie Saoudite.

811977. Création de la Banque omanaise de développement et du Fonds de développement.

821978. Banque omanaise de développement.

831979. À cette date, on comptabilise 13 hôpitaux, dont 3, dans la capitale Mascate.

841981. Adhésion au Conseil de coopération du Golfe (CCG). Oman est l’un des six pays fondateurs.

851981. (Octobre) Le Sultanat d’Oman accepte la Convention pour la protection du patrimoine mondial, culturel et naturel de l’UNESCO (1972).

861986. Inauguration de la première université, la Sultan Qaboos University (SQU).

871987. Ouverture du pays au tourisme. Le fort de Bahla, premier site omanais inscrit sur la Liste du patrimoine mondial de l’UNESCO.

881988. Inscription sur la Liste du patrimoine mondial de l’UNESCO des sites archéologiques de Bat, Al-Khutm et Al-Ayn.

891991. Création du Conseil consultatif (Majlis ach-Choura).

901996. Promulgation de la Loi fondamentale (« constitution » / The Basic Statute of the State) qui régit la politique du pays et définit notamment les règles de succession à la tête de l’État.

911999. Oman et les Émirats arabes unis (E.A.U.) signent un accord frontalier définissant la plupart de leur frontière commune contestée.

Mosquée et fort de Nizwa, 2008

Mosquée et fort de Nizwa, 2008

M. Sebiane

XXIe siècle

922000. Adhésion à l’Organisation mondiale du commerce (OMC).

932000. Inscription sur la Liste du patrimoine mondial de l’UNESCO de la « Terre de l'encens » dans la province du Dhofar.

942001. (4 mai) Inauguration de la Grande Mosquée du Sultan Qaboos à Mascate.

952003. (4 octobre) Le Sultan Qaboos instaure le suffrage universel direct pour les Omanis de plus de 21 ans.

962003. Premières élections au Conseil consultatif.

972005. (4 août) Ratification de la Convention UNESCO de 2003 pour la sauvegarde du Patrimoine Culturel Immatériel (PCI).

982006. Inscription sur la Liste du patrimoine mondial de l’UNESCO des systèmes d’irrigation aflaj d’Oman comprenant les aflaj de Al-Khatmeen, Al-Malki, Daris, Al-Mayassar et Al-Jeela.

992007. Création de la compagnie aérienne nationale Oman Air.

1002010. Inscription sur la liste représentative du patrimoine culturel immatériel de l’humanité UNESCO de la pratique musico-dansée Al-Bar’ah, musique et danse des vallées du Dhofar d’Oman.

1012011. Manifestations dans certaines grandes villes du Sultanat dans le cadre du printemps arabe. Le gouvernement révise ses approches pour apaiser le mécontentement des populations locales.

1022011. (Octobre) Élections au Conseil Consultatif. À la suite de troubles inspirés par le printemps arabe, le sultan Qaboos accorde au conseil de plus grands pouvoirs.

1032011. Inauguration de l’Opéra royal de Mascate à Shatī Al-Qurm.

1042012. Inscription sur la liste représentative du patrimoine culturel immatériel de l’humanité UNESCO de la marche processionnelle Al ‘azi.

1052012. Construction et réaménagement de l’autoroute de Muscat.

1062017. (Juin) Le Qatar contourne les restrictions de transport maritime, terrestre et aérien imposées par ses voisins du Golfe en utilisant les ports d’Oman pour transporter des marchandises.

1072018. (Mars) Lancement des premiers ateliers consacrés au projet « Oman Vision 2040 ».

1082020. (Janvier) décès du Sultan Qaboos bin Said et accession au trône du Sultanat d’Oman par Haïtham bin Tariq Al Said.

1092020. (décembre) le Sultan Haïtham bin Tariq Al Said approuve le lancement de la vision d'avenir « Oman Vision 2040 ».

Haut de page

Table des illustrations

Titre Bat tombes age du bronze
Crédits S. Le Maguer-Gillon
URL http://journals.openedition.org/cy/docannexe/image/7289/img-1.jpg
Fichier image/jpeg, 453k
Titre Fort de Bahla, 2017
Crédits M. Sebiane
URL http://journals.openedition.org/cy/docannexe/image/7289/img-2.jpg
Fichier image/jpeg, 727k
Titre Fort de Barka avant rénovation, 2008
Crédits M. Sebiane
URL http://journals.openedition.org/cy/docannexe/image/7289/img-3.jpg
Fichier image/jpeg, 525k
Titre Mausolée Bibi Maryam, Qalhat
Crédits S. Le Maguer-Gillon
URL http://journals.openedition.org/cy/docannexe/image/7289/img-4.jpg
Fichier image/jpeg, 468k
Titre Mosquée Zafar al-Balid
Crédits S. Le Maguer-Gillon
URL http://journals.openedition.org/cy/docannexe/image/7289/img-5.jpg
Fichier image/jpeg, 533k
Titre Mosquée et fort de Nizwa, 2008
Crédits M. Sebiane
URL http://journals.openedition.org/cy/docannexe/image/7289/img-6.jpg
Fichier image/jpeg, 454k
Haut de page

Pour citer cet article

Référence électronique

Sterenn le Maguer-Gillon et Maho Sebiane, « Chronologie indicative : de Magan à la Nahda », Arabian Humanities [En ligne], 15 | 2022, mis en ligne le 01 janvier 2022, consulté le 20 mai 2022. URL : http://journals.openedition.org/cy/7289 ; DOI : https://doi.org/10.4000/cy.7289

Haut de page

Auteurs

Sterenn le Maguer-Gillon

Articles du même auteur

Maho Sebiane

Articles du même auteur

Haut de page

Droits d’auteur

Licence Creative Commons
Ce document est mis à disposition selon les termes de la Licence Creative Commons Attribution - Partage dans les Mêmes Conditions 4.0 International.

Haut de page
  • Logo Centre français de recherche de la péninsule Arabique (CEFREPA)
  • Logo Institut de recherches et d'études sur le monde arabe et musulman
  • Logo Ministère des Affaires étrangères et européennes
  • Logo CNRS - Institut des sciences humaines et sociales
  • Logo DOAJ - Directory of Open Access Journals
  • OpenEdition Journals
Rechercher dans OpenEdition Search

Vous allez être redirigé vers OpenEdition Search