Navigation – Plan du site

Note aux auteurs

Référencement de la revue : AERES, Scopus, JournalBase, Web of Science, DOAJ, Publish or Perish, Google Scholar

L’originalité de la revue

Cybergeo est une revue en accès libre. Son objectif est de permettre une large diffusion des résultats scientifiques sans coût pour le lecteur ou pour l’auteur. En contrepartie, nous demandons aux auteurs de respecter scrupuleusement les consignes de présentation indiquées ci-dessous (informations sur l’auteur, images, tableaux, bibliographie) afin de faciliter le travail de préparation éditoriale et de garantir une publication de qualité.

La soumission

Pour soumettre à Cybergeo, l’auteur s’engage à ce que son article ne soit pas soumis à une autre revue. Il s’engage également à anonymiser tous ses documents, texte et illustrations.

Cybergeo offre désormais une plate-forme en ligne de dépôt de vos manuscrits :

http://submissions.cybergeo.org/

Merci de bien veiller à remplir toutes les conditions et notamment à ce que votre article soit anonyme.

Si c’est la première fois que vous soumettez un article, veuillez tout d’abord vous inscrire.

Pour la revue de livres, il est vivement conseillé de prendre contact au préalable avec la revue afin de vérifier qu’aucun compte rendu n’est déjà en cours de rédaction ou de soumission pour l’ouvrage choisi.

NE RE-SOUMETTEZ PAS PLUSIEURS FOIS LE MEME ARTICLE. Si vous rencontrez la moindre difficulté, vous devez reprendre la procédure en cours de dépôt de votre article. Pour vous aider, téléchargez le “guide de soumission pour les auteurs”.

Attention ! Tout article soumis n’est pas pour autant accepté. Il ne peut en être fait état dans vos publications qu’après acceptation par le comité de lecture. Par ailleurs, les articles ne peuvent pas êtres soumis à plusieurs revues en même temps ou avoir déjà fait l’objet d’une publication.

Les articles sont publiés dans une des langues européennes assortis des titres, résumés et mots clés en anglais et en français.

L’évaluation

Les articles sont soumis à l’avis d’un comité de lecture, comme pour les revues imprimées, selon les étapes suivantes :

Au minimum deux lecteurs dont l’anonymat est préservé pendant toute la procédure, sont choisis parmi les membres du comité éditorial pour donner leur avis. L’auteur peut suivre l’évolution de son article en ligne, mais toute la procédure reste entièrement anonyme.

Une synthèse anonymisée de ces informations (acceptation ou rejet, demandes de modifications ou de compléments) est communiquée à l’auteur, qui dépose alors une version révisée selon les recommandations sur la plate-forme de soumission en ligne Manuscrits. Veuillez vous conformer aux instructions du “guide de soumission aux auteurs” en ligne sur la plate-forme. (pp. 10-13).

Les articles acceptés sont mis en ligne et librement accessibles sur le site.

L’article électronique comporte des potentialités inédites en permettant l’accès instantané à un réseau de ressources, de références et de débats. Nous encourageons donc fortement les auteurs à insérer des liens hypertextes vers leurs sources (articles cités, simulations, bases de données etc.) de façon à accroître l’interactivité. De notre côté, nous nous engageons à publier les réactions argumentées que votre article aura suscitées.

Les droits d'auteurs

Cybergeo est une revue en libre accès, l'auteur conserve intégralement ses droits d'auteur tout en donnant l'autorisation à la revue de publier son article. Il déposera sur le serveur Manuscrits un document signé d'autorisation. De son côté l'auteur a la possibilité de déposer son pre-print ou article accepté et/ou publié en pdf dans des archives ouvertes, à condition toutefois d'indiquer l'url de publication de l'article original. Pour plus d'informations, veuillez vous rendre sur : http://www.sherpa.ac.uk/romeo/search.php

Les normes de présentation

Le support électronique invite à préférer les articles courts, mais la revue admet pour des articles de fond des textes de plus de 20 pages. Certains critères de présentation doivent être respectés.

Les métadonnées

En plus de la langue originale, les titres, résumés et mots clés doivent être en français et en anglais présentés au début de l’article.

Nous vous recommandons d’utiliser les mots clés présentés sur notre site :

https://journals.openedition.org/cybergeo/33

Pour la version finale de l’article, veuillez sous votre nom, indiquer votre affiliation, votre fonction et votre courriel.

Le texte

Le texte : veuillez appliquer le style “Normal” (cf image ci-dessous) sans tabulation. N’utiliser en aucun cas les tabulations, espaces ou saut de page, ils disparaîtront à la mise en ligne.

Pour les titres, veuillez appliquer le style Titre 1, Titre 2, Titre 3 selon les niveaux. Ces styles sont accessibles sur votre barre d’outils où se trouve par défaut le style“Normal” :

Image 100000000000036100000142A298ABE9.jpg

Les liens doivent renvoyer vers des sites accessibles sur le web et non pas vers des fichiers en local.

Les tableaux seront faits sous word par le menu “tableau + insertion”

Les graphiques excel seront convertis en images (cf ci-dessous les recommandations pour les images)

Les citations sont indiquées entre guillemets droits (ou guillemets anglais) et en italique. Les références des citations se font directement dans le texte et non par note de bas de page. Une citation se termine par une parenthèse indiquant l’auteur, l’année et éventuellement le numéro de page. Ex. (Thomas, 2001, p. 34) ou (Thomas, 2001 ; Hagget, 2001). Si le nom de l’auteur est cité dans la phrase, indiquer la date et éventuellement le numéro de la page entre parenthèses.

Les notes se trouvent en bas de page avec un appel de notes dans le texte.

L'orthographe et la syntaxe

La revue attend des auteurs que leur article soit rédigé conformément aux règles courantes d'orthographe et de syntaxe. Une relecture attentive est donc exigée de la part des auteurs avant soumission. Un article qui ne respecterait pas les règles élémentaires d'écriture pourra être rejeté pour ce simple motif.

Les images et les fichiers supplémentaires

Dans l’article, la présentation des images se fait de la façon suivante :

  1. Titre de l’illustration

  2. Illustration

  3. Source de l’illustration (facultatif)

  4. Légende de l’illustration (facultatif)

Pour les cartes ne pas oublier d’indiquer l’échelle.

Les illustrations doivent être insérées dans votre texte, mais également fournies dans des fichiers à part (fichiers supplémentaires) lors de votre dépôt sur notre plate-forme. Au moment du dépôt du fichier supplémentaire, veuillez entrer les informations suivantes dans le titre :

NomAuteur_TypeFigureNumFigure

Exemple : dupont_carte1.jpg/ dupont_tableau1.doc / dupont_figure1.png

Pour éviter toute erreur :

Vous devez insérer chaque image à sa place dans l'article ou, à défaut, indiquer le nom du fichier fourni séparément pour éviter toute confusion dans le placement et l'ordre des figures.

Vous indiquerez également l'emplacement précis des tableaux avec le nom du fichier, que vous avez mis en fichiers supplémentaires afin qu'il n'y ait aucune confusion.

Par ailleurs, n'oubliez pas de vérifier que les renvois cités dans le corps du texte correspondent bien à la numérotation des illustrations avant de déposer votre article

Le format des images

On recommande aux auteurs de bien vérifier que les illustrations aient une résolution suffisante pour être lisibles à l’impression, au moins 200 à 300 dpi et soient en mode RVB.

Une image insérée dans un document Word prévue dans le corps de l’article devrait faire au minimum de 1 000 pixels de large. Lorsqu’il s’agit d’un fichier placé en annexe, sa largeur devrait être comprise entre 2 500 et 3 500 pixels.

Il est également important de faire en sorte que la qualité de l’image subisse le moins de dégradations possibles au cours de son traitement, et de s’assurer qu’une version retravaillée est autant que possible fidèle à l’originale (il faut s’assurer notamment qu’au moment de la réduction d’une image, les proportions hauteur/largeur sont bien conservées). Vous trouverez ci-dessous à la section “Pour obtenir une qualité optimale” une aide à la réalisation de vos images.

Quelques recommandations essentielles

Dans Photoshop, il est déconseillé de choisir l’option « Enregistrer pour le Web », afin de limiter certaines dégradations de l’image (la diminution de la résolution notamment) ; il est donc préférable d’utiliser l’option « enregistrer sous » qui permet de conserver la meilleure qualité possible d’une image au moment de son enregistrement.

L’enregistrement d’une image pour publication sur le Web peut se faire au format GIF, JPEG ou PNG, mais ne devrait se faire qu’au format JPEG ou PNG. Pour l’édition électronique, les images couleurs au format JPEG et PNG doivent être en mode RVB et non en mode CMJN (utilisé pour l’impression).

Dans quels cas utiliser ces formats d’image

Le format de compression GIF est utilisé pour les images contenant des aplats de couleurs, et peu de dégradés (illustrations, dessins…) ; ce format est à éviter autant que possible, notamment pour les photographies, car il ne supporte que 256 couleurs et dégrade fortement la qualité des images ; 

Le format JPEG est un format de compression qui gère quant à lui plusieurs millions de couleurs, il s’agit donc d’un format adapté aux photographies, aux peintures, etc., contenant beaucoup de dégradés. Il entraîne néanmoins une perte de qualité de l’image ; l’enregistrement dans ce format ne devrait donc se faire qu’en choisissant la meilleure qualité possible au moment de l’enregistrement :

  • si vous utilisez le logiciel Photoshop, au moment de l’enregistrement en JPEG, choisissez la qualité maximale (12),

  • si vous utilisez le logiciel GIMP, choisissez la qualité maximale (100), assurez-vous que l’option « Optimiser » est décochée et que l’option « Sous-échantillonnage » est réglée sur la meilleure qualité possible (« 1x1, 1x1, 1x1 »),

  • si vous utilisez le logiciel PhotoFiltre, choisissez la qualité maximale (100) au moment de l’enregistrement,

  • si vous utilisez un autre logiciel de traitement d’image, reportez-vous à sa documentation pour connaître la manière d’enregistrer l’image JPEG dans la meilleure qualité possible ;

  • le format PNG gère également plusieurs millions de couleurs, et ne provoque quant à lui aucune perte de qualité de l’image. Son utilisation est donc particulièrement recommandée pour les cartes ou les schémas.

Le poids d’un fichier PNG est cependant plus important que pour un fichier au format JPEG. Il peut être utilisé pour les documents contenant peu d’illustrations. Pour un document contenant beaucoup d’images, il peut parfois être préférable d’utiliser des images au format JPEG. Il est déconseillé d’utiliser le format PNG pour des images contenant des zones de transparence car ces zones seront mal interprétées par certains navigateurs et perdront leur transparence.

Pour obtenir une qualité optimale

Les formats d’images pour le Web avec perte (JPEG et GIF) dégradent la qualité de l’image, notamment en supprimant ou en remplaçant des pixels. Le but de ce type de format est de produire une image d’un poids moins important que l’original, en jouant sur des altérations normalement invisibles (ou quasiment invisibles) à l’œil nu.

L’enregistrement dans un de ces formats ne doit intervenir qu’à la fin du traitement de l’image, lorsque celle-ci est prête à être publiée de manière définitive, la qualité de l’image se dégradant un peu plus à chaque nouvel enregistrement, de manière irréversible, ce qui peut produire des images au final totalement illisibles ou inexploitables au moment de leur publication. Il est donc fortement recommandé d’enregistrer une image dans ces formats uniquement lorsque toutes les modifications souhaitées ont été apportées à l’image.

Jusqu’à sa dernière modification, l’image ne devrait donc être enregistrée que dans des formats sans perte (PSD, PNG, TIFF) et ensuite au format JPEG ou GIF. Le format PNG est le plus recommandé.

Le titre de vos illustrations

Les titres des illustrations seront placés au dessus des illustrations et numérotés par type : tableaux, cartes, figures, photos, encadrés etc. Les titres n’apparaissent pas dans l’illustration, mais dans le texte et respecteront la présentation suivante :

Figure 1 : Evolution des prix de l’immobilier à Paris entre 1950 et 1990

La source de vos illustrations

La source de l’illustration doit être indiquée clairement et sera placée sous l’illustration. On précisera la source des données ayant permis la réalisation de l’illustration (par exemple : US Census, 2001) et la source de l’illustration elle-même si l’auteur utilise une illustration déjà publiée dans un ouvrage.

La bibliographie

La bibliographie doit être regroupée en fin de texte selon un classement alphabétique par noms d’auteurs

Les articles

Batty M., 2001, "Polynucleated Urban Landscapes", Urban Studies, Vol. 38, No.4, 635-655.

Luginbühl Y., Muxart T., 1997, “Place de la géographie dans les recherches sur l’environnement”, Lettre du PIREVS, No.17, 44-63.

Les extraits d’ouvrages

Dematteis G., 1996, "Towards a unified metropolitan urban system in Europe: Core centrality versus network distributed centrality", in: Pumain D., Saint-Julien Th. (eds.), Urban networks in Europe, Paris, INED and John Libbey Eurotext.

Paulus F., Pumain D., 2000, "Trajectoires de villes dans le système urbain", in : Pumain D., Mattei M.-F. (dir.), Données urbaines 3, Anthropos, coll. Villes, 363-372.

Les livres

Hagget P., 2001, Geography: a global synthesis, London, Pearson Education.

Bailly A., Ferras R., Pumain D., 1994, Encyclopédie de la géographie, Paris, Economica.

Les articles électroniques

Joly D., Langrognet F., "Pertinence du découpage spatial produit par deux méthodes de classification (CHA et MIXMOD). Application aux climats français", Cybergeo : European Journal of Geography [En ligne], Cartographie, Imagerie, SIG, article n°761, 08 janvier 2016. URL : http://cybergeo.revues.org/27414 ; (inutile de mettre le DOI, il est mis automatiquement)

Cybergeo Data Papers Guidelines and Metadata template

Cybergeo's data papers section aims at becoming a central place of secondary geographical databases where:

  1. the data production is transparent and citable (unlike unpublished data),

  2. the work put by authors into the construction of geographical databases is documented so as to be reusable and transferable to new purposes,

  3. the data itself is evaluated and peer-reviewed, unlike what simple repository services offer,

  4. the datasets are accessible and searchable through dedicated semantic and geographical research engines.

On top of the generic guidelines that authors are asked to follow when they submit a paper to Cybergeo (regarding length, bibliographic styles etc.), data papers should follow more specific guidelines in order to make the description of data standardised and comparable from paper to paper in the journal.

Specific guidelines for GeoData Papers

  • Deposit your data in an appropriate and sustainable repository and provide the appropriate authorisation certificates if the data includes elements under proprietary license.

  • Indicate the sources of the original records used to construct the database (organisation, timestamp, format, variables selected, link to the repository, etc.). 

  • Detail the spatial and scalar features of the data (points, lines, polygones, local, regional, etc.). What spatial units are they composed of? Are they compatible with any available GIS geometry? How do the output objects relate to the input objects (aggregation, transformation, etc.)?

  • Document, explain and justify all the procedures used to transform the original records into the final geodatabase. Demonstrate the value added through this process.

  • Present the validation process of the geodatabase which guarantees its quality (technical validation, sensitivity and robustness analyses, comparisons with other data benchmarks, etc.) and measure the adequation of the results of this validation process with initial objectives making the construction of the geodatabase necessary. State very clearly the strengths and limitations of the published dataset.

  • Give specific usage instructions to potential future users if necessary.

  • If necessary, Cybergeo reviewers may ask you to give access to any intermediate data (that you do not intend to publish) so as to validate the process of data production and its added value.

  • Please provide all metadata in conformity with ISO standard as mentioned below : (all metadata should be included in a file called notice.txt placed at the root of the data directory or added to the zipfile of the dataset)

Submissions in French, in Spanish and in English will be considered, but we recommend using the English language to ensure the maximum openness of the dataset.

Metadata template

Title

The Title must be concise and direct, so it should not contain acronyms or abbreviations.

If the data is part of a larger project, it is recommended to indicate the project at the end of the title.

Proposal of information to include:

Topic + Geographical Scope + Scale / Pixel Size + (Organization)

Abstract

The summary should allow the reader to understand the information offered by the content of the data in a clear and concise way. It is recommended not to use acronyms without explanation and to summarize the most important details in the first sentence.

Keywords

Words or phrases to describe the subject

Theme

Topic (s) of the dataset (farming, biota, boundaries, climatology, Meteorology, Atmosphere, economy, elevation, environment, geodetic, health, land cover, military, water, location, cadastre, forest, soils, society, built environment, transport, utilities…)

Language

Language used by the data set

Spatial coverage

Precise location and geographical extension

Temporal coverage

  • Time lapse. Period of time covered by the geographic resource

  • Publication date. Date of publication of the geographical resource

  • Latest update. Date of the last revision, if applicable

Format name and version

File's format

Creation date

Dataset creator

Name and function developed by the person responsible for the resource

Responsible organization and person

Identification of the person or persons and their organizations related to the resource (s). This is the description of the organization responsible for the creation, management, maintenance or distribution of the resource. Name of the organization and a contact through an email address must be included.

Repository location

url

Licence

Type of the creative commons license

Reuse potential

Provide possible use of data

Use

Specific use that has already been given to the resource

Type of spatial representation

Controlled list limited to the following values:

  • vector (vector): Vector data

  • grid (grid): Data mesh

  • text table (textTable): Text or tabular data

  • tin (tin): Irregular triangular network

  • stereoscopic model (stereoModel): Three-dimensional vision formed by the intersections of the homologous rays of a pair of overlapping images

  • video (video): Scene of a video recording

  • photography

Spatial resolution (scale or minimum cartographic unit)

Factor that gives a general idea about the density of spatial data in the data set.

Geographic extension

Coordinates of the minimum bounding rectangle

Reference system

Reference System Identifier.

Example:

Code: EPSG:4258

Authority: European Petroleum Survey Group (EPSG)

Source

Information about the data source used in the creation of the data specified in the scope

Format for metadata

Title

 

 

text

250 characters

Abstract

 

 

text

100 words

Temporal reference

 

 

 

 

 

Time lapse

 

 

 

 

 

time_begin

date

dd-mm-year

 

 

time_end

date

dd-mm-year

 

Publication date

 

date

dd-mm-year

 

Latest update

 

date

dd-mm-year

 

Creation date

 

date

dd-mm-year

Responsible organization

 

 

text

250 characters

Responsible role

 

 

text

250 characters

Keywords

 

 

text

250 characters

Use

 

 

text

50 words

Type of spatial representation

 

 

controlled list

vector - grid - table - tin - esteoroscopic model - photo - video

Spatial resolution (scale or minimum cartographic unit)

 

 

text

50 characters

Language

 

 

text

50 characters

Themes

 

 

text

100 characters

Geographic extension

 

 

text

 

 

min y

 

number - float

 

 

min x

 

number - float

 

 

max y

 

number - float

 

 

max x

 

number - float

 

Reference system

 

 

text

50 words

Source

 

 

text

100 words

Acknowledgements

(optional)