Navigation – Plan du site
2018

Bonhomme C., Commenges H. et Deroubaix J.-F., 2017, Dictionnaire passionnel de la modélisation urbaine, Paris, L’Œil d’or, 254 p.

Denise Pumain

Texte intégral

1Ils ont eu plaisir à l’écrire, vous aurez du bonheur à le lire. Écriture réjouissante, anecdotes savoureuses, clins d’œil assumés, mais aussi précision du vocabulaire, rigueur des raisonnements, profondeur des références, ampleur du choix des exemples sont les ingrédients majeurs de ce tour de force de nourriture intellectuelle, l’improbable synthèse d’un essai de qualité et d’un précis scientifique.

2L’ouvrage se veut accessible à un large public qui découvre, au fil des deux ou trois pages consacrées à chacune des quelque soixante entrées, comment sont produites, gérées et manipulées les informations qui font la ville, qu’il s’agisse d’organiser des transports efficaces ou de mesurer correctement des écoulements pluviaux ou des niveaux de pollution de l’air. A côté des termes les plus attendus, tels « aide à la décision », « prévision » ou « simulation », les notices sur « équivalence » ou « erreur » ou encore « expertise » réservent bien des surprises au lecteur, tout autant que Kama Sutra, Ockham ou panoptique. Les textes sont sérieux et bien informés des questions épineuses liées aux exercices de modélisation, depuis la qualité et fiabilité des données et des choix théoriques jusqu’à celles de l’intégration des modèles, de leur utilité et de la concertation sociale et politique faite autour d’eux. Les auteurs naviguent en permanence au bord du paradoxe, tout comme leurs modèles tentent de dominer l’incertitude, aux frontières floues des bifurcations.

3D’où vient le plaisir cognitif éprouvé à la lecture ? De la variété et qualité manifeste des compétences des auteurs, seize en tout, issus de disciplines et de professions diverses. Les modélisateurs et leurs étudiants, mais aussi les « décideurs » et les « opérationnels » voient en lisant émerger leurs propres souvenirs et/ou perplexités à l’évocation de situations semblables à celles où ils sont plongés. Les détracteurs habituels de la modélisation découvriront que la réflexivité et l’esprit critique ne manquent pas vraiment à ceux qu’ils accusent souvent de conduire d’aveugles et dangereuses manipulations (les détracteurs les plus assidus feignent généralement d’ignorer les astuces et les pièges des énoncés littéraires), ils trouveront peut-être aussi des arguments inédits pour réalimenter leur méfiance. Mais globalement, c’est une image positive et constructive qui se dégage en faveur de la modélisation, tellement la lucidité joyeuse l’emporte sur la mise en garde.

4Il faut certes de la passion, pour traiter ainsi des nombreux paradoxes de l’exercice de modélisation. À l’heure où l’homme de la rue commence à se soucier du contenu des « algorithmes » qui encadrent son existence, les modélisateurs lui tendent la main pour démystifier les exercices de modélisation qui se nourriront de leurs « données passives », traces laissées sur des capteurs ou de multiples réseaux, censés aider à leur bichonner une « smart city », dont on espère qu’elle tienne ses promesses en… bonne intelligence. Cet ouvrage aide à réduire un peu la distance, à survol d’oiseau, entre ceux qui pensent, construisent (ou bricolent) les modèles, ceux qui les discutent et les utilisent (parfois), ceux qui bataillent, avec ou sans eux, dans les sphères opérationnelles et ceux qui vivent avec (ou subissent) l’environnement urbain ainsi continuellement adapté à un univers changeant.

Haut de page

Pour citer cet article

Référence électronique

Denise Pumain, « Bonhomme C., Commenges H. et Deroubaix J.-F., 2017, Dictionnaire passionnel de la modélisation urbaine, Paris, L’Œil d’or, 254 p. », Cybergeo : European Journal of Geography [En ligne], Revue de livres, mis en ligne le 02 octobre 2018, consulté le 10 décembre 2018. URL : http://journals.openedition.org/cybergeo/29357

Haut de page

Auteur

Denise Pumain

CNRS-UMR Géographie-cités, France
Professeure émérite
pumain@parisgeo.cnrs.fr

Articles du même auteur

Haut de page

Droits d’auteur

© CNRS-UMR Géographie-cités 8504

Haut de page