Navigation – Plan du site

Texte intégral

Séparer les pouvoirs, promouvoir les valeurs

12020 est l’année qui selon l’Union européenne devait permettre le libre accès à 100% des publications scientifiques émanant des travaux financés par les pouvoirs publics. La plateforme OpenEdition héberge plus de 500 revues en ligne, parmi les quelque 14 023 revues en accès ouvert recensées par le DOAJ (Directory of Open Access Journals).

2La notion d’open access recouvre cependant une grande variété de modèles économiques, dont celui privilégié par les principales maisons d’édition internationales, qui facture aux auteurs des APC (Article Processing Charges) pour des montants de plusieurs milliers d’euros par article. Cybergeo, comme 170 autres revues d’OpenEdition, a choisi l’abonnement Freemium qui permet de soutenir une publication sans frais pour les lecteurs ni les auteurs, en offrant des prestations supplémentaires payantes, selon des tarifs modiques et dégressifs pour les pays les moins riches.

3En France, un Comité de Suivi de l’Edition Scientifique a été chargé d’évaluer les effets d’un plan de soutien à l’édition devant aider ce secteur à opérer une transition vers le numérique et l’accès ouvert. Le Comité vient de remettre son rapport1, assorti d’une étude comparative des plateformes2 et d’enquêtes réalisées par le Ministère de la Culture3. Un rapport établi par Yves Merindol complète ces tableaux de la situation française, en position de faiblesse dans le contexte international de l’édition scientifique4.

4Au vu de ce contexte, et en ces temps de mobilisation de nombreuses revues, de laboratoires et d’institutions universitaires contre les projets de politique de la recherche en France (voir la Motion du comité de rédaction de Cybergeo sur la future Loi de programmation pluriannuelle de la recherche (LPPR), nous voulons réaffirmer la singularité de l’activité des scientifiques et de ses motivations. Un travail considérable d’intermédiation est requis de la part des chercheurs, auteurs ou évaluateurs, pour communiquer les résultats des recherches au public en en garantissant la valeur. Ce contrôle par les pairs de la qualité des produits de la science implique l’autonomie et la liberté de ces agents vis-à-vis des pouvoirs politiques et économiques.

5Au-delà de ces principes généraux, les sciences humaines et sociales doivent aussi mettre en garde les décideurs contre la tentation d’aligner les conditions de la publication scientifique sur un seul modèle marchand, performatif et compétitif, porté par les grandes maisons d’édition internationale et les institutions qui les soutiennent5. La qualité est aussi faite de diversité, de pluralité, que les collectifs de nos comités de lecture et de rédaction s’emploient à valoriser pour le profit intellectuel et culturel de nos lecteurs. Que toutes les personnes qui y contribuent en soient ici encore une fois remerciées.

6La rédaction de Cybergeo vous adresse ses meilleurs vœux pour une année 2020 apaisée.

Haut de page

Pour citer cet article

Référence électronique

Denise Pumain, « Le comité de rédaction s’associe à la mobilisation contre les dispositions actuellement envisagées pour la Loi de programmation pluriannuelle de la recherche (LPPR) en France et a adopté une motion qui peut être consultée sur Cybergeo Conversation. », Cybergeo : European Journal of Geography [En ligne], Éditoriaux, mis en ligne le 07 février 2020, consulté le 25 février 2020. URL : http://journals.openedition.org/cybergeo/33977

Haut de page

Auteur

Denise Pumain

CNRS-UMR Géographie-cités, France
Professeure émérite
pumain@parisgeo.cnrs.fr

Articles du même auteur

Haut de page

Droits d’auteur

Licence Creative Commons
La revue Cybergeo est mise à disposition selon les termes de la Licence Creative Commons Attribution - Pas d'Utilisation Commerciale - Pas de Modification 3.0 non transposé.

Haut de page