Skip to navigation – Site map

HomeScientific LifeBook Reviews2002Rivière d'arc H. (dir), 2001, Nom...

2002

Rivière d'arc H. (dir), 2001, Nommer les nouveaux territoires urbains, Paris, éditions UNESCO/MSH, 279 p.

Nathalie Blanc

Full text

1Ce recueil d´une dizaine d´articles inspire un sentiment mitigé.
Pour l´ensemble, il s´agit d´étudier les mots de la ville ou, plus précisément, de la non-ville : c´est-à-dire les termes permettant de désigner des territoires urbains en émergence. Ainsi, disent les auteurs, il est possible de comprendre le sens du choix d´un terme dans une société donnée, à une époque (19ème siècle, début 20ème) où le développement du vocabulaire en la matière est rapide corrélativement à l´expansion urbaine.

2Examinant des termes choisis ou créés pour nommer ces nouveaux territoires, les auteurs décrivent les processus et modes d´appropriation des acteurs tant de la ville que d´une terminologie, dans différents pays.

3Ces termes sont discutés dans le contexte indien (" Les nouveaux quartiers " chic " des environs de Delhi. Langage publicitaire et réalités péri-urbaines ", V. Dupont), arabe (" Les mots et l´espace du Caire au tournant du 19ème et 20ème siècle ", N. Hanna), brésilien (" De Guadalajara à Récife et Salvador, du vocabulaire de l´action à celui de la légitimité urbaine ", H. Rivière D´Arc et X. Ibarra Ibarra), mauritanien ou malien (" Dynamiques urbaines, compositions toponymiques : le cas de Bamako (Mali) ", M. Bertrand).

4Certains articles sont particulièrement intéressants : L. Bazac-Billaud décrit bien les flottements relatifs à la dénomination de quartiers de Prague (Jihozapadni Mesto, Prague 13, Luziny : réflexions sur des enjeux de la dénomination d´un espace incertain "). P. Poutignat et J. Streiff-Fénart comparent les discours urbains dans deux villes ; les échelles de valeurs n´y sont pas les mêmes ! (" Discours urbains et modes de dénomination des nouveaux territoires dans deux villes de Mauritanie ").
Cependant, l´ensemble du recueil manque de perspective : ainsi, pour quoi choisir de s´intéresser aux mots de la ville ; l´approche par le langage de la réalité urbaine a t-elle quelque chose de spécifique ? Si oui, quoi ? Ceci méritait d´être rappelé, à notre sens.

5Aussi, la lecture des articles prête à croire que les langues sont équivalentes et que les termes (hormis l´article concernant la Mauritanie) peuvent être appréciés sans prendre en compte le système que forme chaque langue. Or, le choix de contextes linguistiques aussi variés, y compris du point de vue des systèmes d´écritures, obligeait à faire un retour sur ces langues, et d´en comprendre la spécificité du point de vue de la ville. Y a t-il des langues plus riches que d´autres du point de vue des réalités urbaines : le nombre de termes pour désigner la neige en Eskimo est très important tandis que nous n´en avons qu´un ! Ceci aurait peut-être obligé à une approche linguistique difficile pour des auteurs essentiellement géographes, architectes, sociologues ou anthropologues.

6Cependant, peut-on en faire l´économie s´agissant des mots de la ville ? Ce type de programme ou même toute recherche portant sur les représentations passant par l´analyse des discours n´oblige t-elle pas à investir dans ce sens ?

7Telles sont les questions que soulève la lecture de ce recueil : elles n´enlèvent rien à la pertinence de bon nombre des articles. Leur approche classique du rapport des mots aux groupes sociaux permet de comprendre certains des enjeux liés à la dénomination de portions du territoire urbain.

Top of page

References

Electronic reference

Nathalie Blanc, « Rivière d'arc H. (dir), 2001, Nommer les nouveaux territoires urbains, Paris, éditions UNESCO/MSH, 279 p. », Cybergeo : European Journal of Geography [Online], Book Reviews, Online since 07 February 2002, connection on 06 May 2021. URL : http://journals.openedition.org/cybergeo/884 ; DOI : https://doi.org/10.4000/cybergeo.884

Top of page

About the author

Nathalie Blanc

Chargée de recherchesCNRS/UMR LADYSS 7533

By this author

Top of page

Copyright

Licence Creative Commons
La revue Cybergeo est mise à disposition selon les termes de la Licence Creative Commons Attribution 4.0 International.

Top of page
Search OpenEdition Search

You will be redirected to OpenEdition Search