Navigation – Plan du site
Varia

Le Castellan (Istres, Bouches-du-Rhône) : résultats de prospection géophysique

Ian ARMIT, Tim HORSLEY et Frédéric MARTY
p. 75-82

Résumés

Deux campagnes de prospection géophysique (magnétique, électrique et géoradar) ont été conduites sur l’oppidum gaulois du Castellan (Istres, Bouches-du-Rhône) afin de déterminer la validité de ces méthodes pour les agglomérations de l'âge du Fer dans la région. L'étude a révélé plusieures anomalies importantes, généralement orientées parallèlement ou perpendiculairement les unes aux autres. Celles-ci correspondent au type de réponse attendu pour des vestiges de murs en pierres et de fondations enfouis. Cette interprétation est confortée par la présence de murs visibles en coupe, du côté ouest du site, montrant la même orientation que les anomalies. Ces données suggèrent l'existence d'une trame urbaine composée d’espaces bâtis et d’espaces viaires. Un bâtiment particulièrement important a été identifié : une anomalie de résistivité élevée, de forme rectiligne et très distincte, se situe au centre du secteur d'étude. Cette anomalie semble indiquer la présence d'un bâtiment en pierre enfoui composé de trois pièces. En conclusion, les résultats se révèlent fort encourageants pour la poursuite des prospections géophysiques dans la région.

Haut de page

Pour citer cet article

Référence électronique

Ian ARMIT, Tim HORSLEY et Frédéric MARTY, « Le Castellan (Istres, Bouches-du-Rhône) : résultats de prospection géophysique », Documents d’archéologie méridionale [En ligne], 39 | 2016, document 3, mis en ligne le 23 novembre 2018, consulté le 16 décembre 2018. URL : http://journals.openedition.org/dam/3260

Haut de page

Auteurs

Ian ARMIT

Tim HORSLEY

Frédéric MARTY

Articles du même auteur

Haut de page

Droits d’auteur

Tous droits réservés

Haut de page