Navigation – Plan du site

AccueilPrésentationLes normes typographiques

Les normes typographiques

1/ Informations générales

Le texte doit impérativement être enregistré au format Word .docx (ni en .doc, ni en .pdf) en Times New Roman, 12, interligne 1,5, justifié.

2/ Mise en page

Merci de rédiger votre texte sans retrait de paragraphe ni saut de ligne.

La présentation des articles doit suivre scrupuleusement le plan suivant :

Titre de l’article (pas de point final)

Sous titre éventuel (pas de point final)

Prénom et nom de l’auteur (Majuscule uniquement sur les premières lettres)

Biographie de l’auteur (700 signes env.)

Résumé

Résumé de l’article en français d’une dizaine de lignes, d’un seul paragraphe.

Le résumé ne doit pas comporter de notes de bas de pages.

Mots-clés

3 à 5 mots-clés en français, sans majuscules et séparés par des virgules, en ordre alphabétique.

Abstract

Résumé de l’article en anglais d’une dizaine de lignes, d’un seul paragraphe.

Le résumé ne doit pas comporter de note de bas de page.

Keywords

3 à 5 mots-clés en anglais, sans majuscules et séparés par des virgules, en ordre alphabétique.

ATTENTION ! Les mots-clés doivent être classés par ordre alphabétique, les noms propres doivent être présentés ainsi : Nom (Prénom). Pour avoir des exemples, vous pouvez vous référer à l'index de la revue pour vérifier les mots-clés déjà utilisés.

Concernant les recensions, l'auteur est invité à proposer un titre à son article différent du titre de l'ouvrage présenté.

Article

Les intertitres (pas plus de deux niveaux) ne doivent être pas mis en forme. Ne pas utiliser les mises en forme automatique (ni puces, ni numéros). Les intertitres ne comportent pas de points.

Ex. Titre 1

Titre 1.1

Bibliographie

Fournir une bibliographie récapitulative des références citées dans le texte (en fin de texte).

3/ Normes typographiques

Les auteurs sont priés de bien vouloir se conformer aux normes typographiques indiquées. Tout manuscrit non conforme sera retourné à son auteur pour mise aux normes avant toute procédure d’évaluation.

Général

Il est conseillé de relire son texte en faisant apparaître tous les signes non imprimables (icône ¶), ce qui permet de corriger les doubles espaces, les espaces simples (.) au lieu des espaces insécables (°). La ponctuation devra suivre les règles typographiques courantes :

  • Les signes ; : ! ? doivent être précédés d’un espace insécable (sauf citations ou résumé en langue étrangère).

  • Les guillemets « / », sont suivis et précédés d'un espace insécable, (sauf citations ou résumé en langue étrangère).

  • Les cadratins ‑ et demi-cadratins – sont précédés et suivis d'un espace insécable.

  • Pas de blanc avant et après les parenthèses et crochets, ([et après]).

  • Il convient de vérifier que les apostrophes utilisées dans les textes sont bien les apostrophes standards : [’]. En français, il n’y a pas d’espace entre une apostrophe et le mot qui la suit, même lorsque celui-ci est entre guillemets.

  • Ne pas créer de colonnes (si nécessaire, préférer une forme tableau, avec quadrillage invisible).

  • Ne laisser aucune balise (par exemple balise d’index) dans le texte ; éviter le copier/coller de textes numérisés pris sur Internet, souvent porteurs de balises ou de liens très « collants ».

  • Pas de retour à la ligne, même pour des vers (séparer par /, sans espace).

Caractères spéciaux

Italiques

  • Les noms des associations institutions, organismes, évènements étrangers restent en caractères romains.

  • Les termes en langue étrangère et les locutions latines doivent être en caractères italiques.

Ex. op. cit., ibid., loc. cit., infra, supra, a priori, a posteriori, a fortiori, vice versa

Les titres d’œuvres doivent être en caractères italiques (ouvrages, journaux, revues, œuvres d’art).

Majuscules

  • Les majuscules doivent être accentuées.

Ex. É, È, À, etc.

  • Pour les majuscules, mettre le mot en capitales d'imprimerie tapées à l'aide de la touche "Majuscule". Ne pas utiliser de petites majuscules.

  • Les champs disciplinaires ne prennent pas de majuscule

Ex. L’histoire de la danse

Chiffres

  • Les chiffres sont en caractères romains (VI, XII) ; utiliser les caractères exposant :

Ex. VIIe

  • Les dates doivent être écrites intégralement :

Ex. 1981, années 1970 et non « 81 » ou « années 70 ».

  • Les heures et les âges doivent être écrits en toutes lettres :

Ex. huit heures et non 8h – à dix ans et non à 10 ans.

Citations

  • Les citations courtes sont insérées directement dans le texte et indiquées par des guillemets dits « français », avec espace insécable après le guillemet ouvrant, et avant le guillemet fermant.

  • Les citations dites « longues » (de plus de 2 ou 3 lignes) seront présentées à la ligne et indiquées par des guillemets dits « français », avec espace insécable après le guillemet ouvrant, et avant le guillemet fermant.

  • Les guillemets anglais doubles et(sans espace insécable après et avant) sont réservés pour indiquer une citation incluse dans une autre citation.

  • Pas d’espace ou saut de ligne avant/après les citations,

  • Toutes les citations doivent être en français dans le texte (inclure la version originale et les crédits de traduction en note de bas de page).

Ex. «…». Traduit de l'anglais par l'auteur.

Appel de notes

  • Utilisez la fonction automatique « note de bas de page » de Word.

  • L'appel sera en chiffres arabes, numérotation automatique continue.

  • Les notes sont au format Times New Roman 10.

  • L’appel de note se place avant tout signe de ponctuation.

Ex. Comment dois-je placer cet appel de note5 ?

L’appel se place toujours ainsi9.

Ainsi : « Placez correctement cet appel4. » OU « Placez correctement cet appel4 » .

Le directeur a dit que votre « appel de note3 » n’est pas bien placé.

  • Éviter, si possible, les appels de note dans les titres, sous-titres, intertitre, les résumés et les biographies.

Acronymes, sigles et abréviations

  • Mettre le terme en toutes lettres à la première occurrence, majuscule uniquement sur la première lettre,

Ex. Centre chorégraphique national

  • Il est d’usage aujourd’hui de ne plus mettre de points entre les lettres,

Ex. CCN et non C.C.N.

  • Les acronymes et sigles sont des abréviations en un mot dont chaque lettre représente la première lettre d’un autre mot.

Un acronyme est une abréviation dont le résultat de l’abréviation peut se prononcer comme un mot. On les écrit en casse standard.

Ex. Unicef

Les sigles sont les abréviations dont le résultat de l’abréviation ne se prononce pas comme un mot. On les écrit toutes en majuscules.

Ex. CCN

  • Les abréviations demeurent dans la plupart des cas en bas-de-casse. Ils sont suivis par des espaces insécables.

Ex. vol. IV, t. 3, n° 5, p. , pp.  et non Vol. 4, T. III, N° V, P. , PP. 

  • Pour les noms à particules, placer la particule entre parenthèses après le prénom

Ex. FREYCINET Louis (de)

Quelques abréviations courantes :

  • chap. et non ch.

  • (dir.) pour signaler un ouvrage collectif

  • etc. et non etc…

  • cf.

Images

Les documents iconographiques sont insérés directement dans le texte (format .png/ 300 dpi/ 1400 pixels de large). Toute illustration doit être précédée d’un titre et suivie d’une légende ainsi que des crédits/mentions légales.

Pas d’espace ou saut de ligne avant/après les images.

4/ Formatage des références (notes & bibliographie)

Utiliser le système « citation-note » pour les références bibliographiques. Les références font l'objet d'une note en bas de page et non pas « (AUTEUR, date, page) » entre parenthèses comme dans le système dit « anglo-saxon ».

Fournir également une bibliographie finale regroupant l’ensemble des références citées.

Les références citées en notes de bas de page et la bibliographie finale respectent le formatage présenté ci-dessous.

  • Dans les références, les champs sont séparés par des virgules.

  • Il faut maintenir les majuscules en anglais dans les titres

Ex. LECOMTE Nathalie, « The Female Ballet Troupe of the Paris Opera from 1700 to 1725 » in BROOKS Lynn Matluck (dir.), Women’s work, Making Dance in Europe Before 1800, Madison Wis., University of Wisconsin Press, 2007, pp. 99-122.

  • Dans le cas où plusieurs auteurs se succèdent, les séparer par une virgule (pas "et"). Jusqu’à trois auteurs, ils sont séparés par une virgule et l’on conserve l’ordre dans lequel ils apparaissent sur la page de titre (même si l’ordre alphabétique n’est pas respecté). Au-delà de trois auteurs, on utilise l’abréviation latine et al. (et alii) tout en italique et l’on ne conserve que les prénom et nom du premier auteur cité.

Pour référencer un ouvrage

NOM Prénom, Titre de l’ouvrage [date 1ère édition le cas échéant], Lieu d'édition, Éditeur, « collection », date (de l'édition consultée), n° de page le cas échéant.

EX. BECKER Howard Saul, Les Mondes de l’art, Paris, Flammarion, 1988, p. 63.

Pour référencer un chapitre d'ouvrage

NOM Prénom, « Titre du chapitre », in NOM Prénom (dir.), Titre du collectif, Lieu d'édition, Éditeur, date, « collection », pp. 00-0N, n° de page le cas échéant. Pour les communications, actes : date et lieu de la communication.

EX. PERRIN Julie, « Du quotidien, une impasse critique », in FORMIS Barbara (dir.), Gestes à l’œuvre, Paris, L’Incidence, 2008, pp. 87-97.

Pour référencer un article

NOM Prénom, « Titre de l’article », Titre de la revue, « Titre du dossier si nécessaire », n° , vol. , (Lieu d'édition et Éditeur si nécessaire), date, pp. 00-0N, n° de page le cas échéant.

EX. ADOLPHE Jean-Marc, MAYEN Gérard, DOBBELS Daniel, « La Danse émancipée », Mouvement, n° 28, mai-juin 2004, pp. 71-76.

Pour une référence électronique

Auteurs éventuels, « Titre du document », nom du site Internet, site de…. (Préciser), mention [en ligne], adresse Internet complète du site ou de la ressource consultée, date de dernière consultation avec la mention « page consultée le...»

Ex. DÉODAT Caroline, « Les métamorphoses du pouvoir dans le séga mauricien : de la “danse des Nègres” au patrimoine “créole national” », Recherches en Danse, « Danse(s) et politique », n° 4, 2015, [en ligne], http://journals.openedition.org/danse/1062, page consultée le 20 décembre 2019.

Site de la compagnie untel, [en ligne], www.untel.com, page consultée le 1er septembre 2014.

Pour référencer un mémoire de recherche (Thèse, Master…)

NOM Prénom, Titre du mémoire, mention du diplôme (Thèse de doctorat en... / Master en...), sous la direction de..., université..., date, (chapitre et/ou n° de page si nécessaire).

Ex. KISS Dora, La Saisie du mouvement : de l’écriture et de la lecture des sources de la belle danse, Thèse de doctorat en musicologie, sous la direction d'Étienne Darbellay, codirectrices Guillemette Bolens et Marina Nordera, universités de Genève et de Nice Sophia Antipolis, 2013. Chapitre 3 : « Lire ».

Pour une référence audio et/ou vidéo

NOM Prénom, Titre de l'œuvre, éditeur (le cas échéant), date et lieu de diffusion (le cas échéant), date de réalisation, type de document, durée, support.

Ex. LINSEL Anne, HOFFMANN Rainer, Les rêves dansants. Sur les pas de Pina Bausch, Jour2fête éditions, 2008, documentaire, 90 minutes, DVD.

Pour une référence anonyme

On signale un auteur anonyme par l’abréviation [anon.] placée entre crochets. Si l’identité peut être restituée, elle l’est entre crochets.

Les références subséquentes

Les références subséquentes sont données sous un mode abrégé. On utilise des abréviations latines convenues, afin de ne pas avoir à réécrire au complet les références :

  • Ibid. est utilisé pour une référence qui suit immédiatement la précédente, éventuellement Ibid., p. xxx.

  • Op. cit. est utilisé pour une référence déjà citée, elle remplace le titre, l'éditeur, le lieu d'édition et la date. Ne conserver que le nom, prénom de l’auteur et le numéro de page.

Ex. BECKER Howard, op. cit., p. 5.

Dans le cas de plusieurs ouvrages cités du même auteur, remettre le titre également.

  • Art. cit, est utilisé dans les mêmes conditions, dans le cas d'un article.

Document annexe

Haut de page
Rechercher dans OpenEdition Search

Vous allez être redirigé vers OpenEdition Search