Navigation – Plan du site

AccueilLa revueAppels à contributions en coursLes territoires au temps de la pa...

Les territoires au temps de la pandémie : entre urgence sanitaire et impacts sociétaux

Lise Bourdeau-Lepage, André Torre et Guillaume Schmitt

Cadrage du dossier

L’objectif de ce numéro spécial sur les territoires au temps de la pandémie de la Covid 19 est de réfléchir aux impacts sociaux et spatiaux de la pandémie et d’en tirer les enseignements pour commencer à penser les nouveaux mondes à venir ou affronter les futurs prévisibles. Il s’agit de faire le point sur ces questions du point de vue de différentes disciplines des sciences sociales, et de commencer à penser le futur d’une société post Covid, dans lequel l’éloignement physique (et social) risque d’être beaucoup plus important.

La thématique générale du numéro consiste à débattre et à faire l’analyse des impacts spatiaux et territoriaux de la crise de la Covid, tels que les limitations de mobilités, le confinement et l’isolement, l’instauration de distances de sécurité et de la distanciation sociale, la vitesse de propagation du virus et sa relation à la densité des populations, les mesure sanitaires, les inégalités spatiales et sociales entre les quartiers riches et les autres, l’exode urbain vers les campagnes, la fracture entre les confinés et les premiers de corvée, le danger physique et psychologique encouru à l’intérieur dans des habitations sur-occupées, le travail à distance, l’essor de la télémédecine ou la reterritorialisation des productions.

Quatre domaines fondamentaux de l’activité et des sociétés humaines seront abordés en priorité : les comportements avec l’étude des habitudes de vie, des mobilités, des comportements d’achat, des rapports à l’écran ; les relations à distance avec l’analyse des impacts du confinement et des gestes barrière, l’alimentation avec les systèmes alimentaires territorialisés, et les causes et conséquences environnementales de la crise de la Covid.

Il est impossible d’apporter une réponse à la question des impacts sociaux et spatiaux de la Covid du point de vue d’un seul champ disciplinaire. Les auteurs invités proviendront de différentes disciplines des sciences sociales. Ils tireront, à partir de ces quatre situations emblématiques, les enseignements de la crise en termes d’impacts territoriaux et se projetteront dans la conception des mondes futurs de l’après Covid. Seront mobilisées en particulier les disciplines qui apportent une expertise sur la question de l’espace et des territoires : géographie, économie (spatiale et régionale), sociologie, éducation, aménagement, sciences de gestion.

Le public visé par le numéro est d’une part un public de scientifiques : chercheurs, enseignants chercheurs, ingénieurs, doctorants. Dans ce cadre, les articles s’adresseront à des chercheurs en sciences sociales, qui désirent débattre de ces questions, ainsi qu’à des chercheurs en sciences dures ou biotechniques, à des ingénieurs, qui désirent éclairer leursréflexions à la lumière d’analyses de sciences sociales. Il s’agit également de toucher un public plus large, qui désire s’informer sur les effets de la pandémie au niveau social et spatial, à partir d’articles scientifiques argumentés et s’appuyant sur des données ou des approches analytiques solides.

Une partie des auteurs pressentis a participé à un workshop organisé par les deux éditeurs à la MSH Paris-Saclay en Janvier 2021, au titre éponyme : Les territoires au temps de la pandémie de la Covid 19. Une partie d’entre eux ont également contribué à la création et à l’animation de la consultation nationale CORTE, qui a pour but de rassembler des contributions et de contribuer au lancement d’enquêtes nationales https://codevirusshs.wixsite.com/website.

Le présent appel à contributions s’adresse particulièrement aux auteurs intéressés par les dimensions environnementales de la crise de la Covid. Il s’agit en particulier d’analyser les conséquences de la pandémie en termes d’effet sur les émissions carbone, le volume des transports et mobilités ou sur la préservation de la biodiversité, mais également de réfléchir aux causes systémiques de la crise en termes d’interpénétration des écosystèmes et de santé globale.

Coordination du dossier

Lise Bourdeau-Lepage (Université Jean Moulin Lyon 3)

André Torre (Université Paris-Saclay, INRAE

Guillaume Schmitt (Université Polytechnique Hauts-de-France)

Procédure de soumission des contributions

Séquence

  • Les articles proposés devront être des documents originaux. Ils peuvent néanmoins avoir fait l’objet de communications lors d’un colloque ou de documents de travail, à condition d’être réadaptés au format de la revue Développement durable et territoires ;
  • Les propositions d’articles (résumés de 4 500 signes espaces compris, hors bibliographie) seront soumises à un avis de pertinence pour juger de leur adéquation avec le cadrage du dossier. Ces propositions devront donc être suffisamment précises (titre de l’article, question de recherche, outils théoriques, terrain étudié, principaux résultats). Elles devront inclure les noms et prénoms des auteur·e·s, leur statut et leur rattachement institutionnel, ainsi que le courriel de l’auteur·e correspondant ;
  • Les auteur·e·s avisés positivement seront invités à soumettre un article complet (entre 30 000 et 55 000 signes espaces compris, bibliographie et première page incluses) ;
  • Chaque article, sous couvert d’anonymat, sera soumis à deux relectures anonymes. Cette double relecture pourra donner lieu à des demandes de corrections (mineures ou majeures), à une récriture éventuelle, voire à un refus de l’article ;
  • Si des modifications demandées ne sont pas effectuées, et ce sans justification, le comité de coordination du dossier et le Comité de rédaction de la revue se réservent le droit de ne pas publier le texte concerné.

Calendrier prévisionnel

  • Publication de l’appel à article : 1er février 2021
  • Date limite de réception des résumés étendus : 28 mars 2021
  • Avis du comité de coordination du dossier : 5 avril 2021
  • Date limite de réception des articles : 1er juillet 2021
  • Publication prévue en 2022.

Consignes de rédaction

  • Format des résumés : 4 500 signes espaces compris max., hors bibliographie ;
  • Format des articles : entre 30 000 et 55 000 signes espaces compris, bibliographie, notes et première page incluses ; voir les recommandations aux auteurs sur le site de la revue DD&T : http://developpementdurable.revues.org/1269.

Adresse pour l’envoi des résumés et des contributions

corte.coronavirus@gmail.com

  • Logo DOAJ - Directory of Open Access Journals
  • Logo CNRS – Institut des sciences humaines et sociales
  • Logo Association Développement durable et territoires
  • Logo Université Lille
  • Logo Ceraps
  • Logo Clerse
  • Logo Tves
  • Logo Asrdlf
  • Logo Vertigo
  • OpenEdition Journals
Search OpenEdition Search

You will be redirected to OpenEdition Search