Navigation – Plan du site

Accueil

Présentation

Si l'on en croit Callimaque, qui raconte cette histoire dans son hymne à Artémis, Dictynna est l'épithète que gagna la nymphe Britomartis, à l'issue d'une aventure amoureuse où elle faillit périr. Elle s'était jetée dans les flots pour échapper à Minos, qui la poursuivait depuis  neuf mois, et fut sauvée par des pêcheurs qui   la recueillirent dans leurs filets. On la surnomma Dictynna (du mot diktuon, « filet ») et  on désigna sous le nom de Dikté le mont d'où elle avait bondi. Le nom de Dictynna est attesté à l'époque mycénienne : ce fut, sans doute, celui d'une déesse crétoise de la chasse avant de désigner une compagne d'Artémis, puis de devenir une épiclèse de la déesse elle-même.
lire la suite...


Evaluation par l'ANVUR (Agenzia Nationale di Valutazione del Sistema universitario e della Ricerca) en février 2014 : Dictynna a été classée "A" dans l'Area 10 - Scienze dell'antichità, filologico-letterarie e storico-artistiche, settore D3 - Lingua e letteratura latina.

Dernier numéro en ligne
17 | 2020
Varia

Notes de la rédaction

Ce numéro de revue rassemble quelques unes des contributions qui ont été présentées lors du premier congrès européen de l'International Ovidian Society, qui s'est tenu à la Scuola Normale Superiore di Pisa du 18 au 19 juin 2019. 

Pour en savoir plus sur l'International Ovidian Society: Alison Keith - Founding the Internation al Ovidian Society.

Rechercher dans OpenEdition Search

Vous allez être redirigé vers OpenEdition Search