Navigation – Plan du site

Comité de rédaction

Editorial board
  • Shirley Carter-Thomas
    Shirley Carter-Thomas

    Shirley Carter-Thomas est Professeur des Universités en linguistique anglaise à l' Institut Télécom (Télécom & Management Sud Paris) et membre du laboratoire LATTICE (UMR 8094 CNRS-ENS). Ses centres d'intérêt tournent autour de la linguistique contrastive, de la structure informationnelle et de l'analyse du discours scientifique écrit et oral.

    ---

    Shirley Carter-Thomas is Professor of English linguistics at Insitut Mines-Télécom Business School (ITM-BS) and a member of the CNRS research team LATTICE-ENS UMR 8094. She gives courses in research methodology, ESP and academic writing and speaking to international post-graduate students. Her research areas span functional and contrastive linguistics, corpus linguistics and writing pedagogy. She is particularly interested in discourse organisation and information packaging and in the analysis of the various linguistic features and markers used to signal text organisation in French and English.

  • Saveria Colonna
    Saveria Colonna

    Saveria Colonna est Maîtresse de conférences, HDR, à l’Université de Paris 8 et membre du laboratoire Structures formelles du langage (UMR 7023 CNRS-Paris 8). Elle s’intéresse aux mécanismes cognitifs mis en jeu lors de la compréhension et de la production du langage. Sa recherche porte en particulier sur le traitement et l’acquisition (L1 et L2) des marques de cohésion référentielle. Pour ce faire, elle utilise des méthodes expérimentales comme l’enregistrement des mouvements oculaires pendant l’exploration de scènes visuelles (paradigme du monde visuel).
    ---

    Saveria Colonna is an Associate Professor (HDR) at the University of Paris 8 and member of the "Structures formelles du langage" laboratory (UMR 7023 CNRS-Paris 8). A psycholinguist with an interest in language processing, her research focuses mainly on the acquisition of referential cohesion markers in L1 and L2. Her research is using experimental methods such as visual world eye-tracking paradigm.

  • Benjamin Fagard
    Benjamin Fagard

    Benjamin Fagard est Chargé de recherche au CNRS en linguistique et membre du LATTICE (UMR 8094 CNRS-ENS). Il est spécialisé dans l’étude de l’évolution linguistique (diachronie), en relation avec la linguistique comparative et la typologie. Ses principaux thèmes de recherche, l’espace et la grammaticalisation, l’ont amené à travailler sur l’évolution sémantique des prépositions dans les langues romanes (thèse, 2006), l’expression de la trajectoire dans les langues du monde (http://www.ddl.ish-lyon.cnrs.fr/trajectoire/), la grammaticalisation et ses limites (projet ILF « Lexicalisation et Grammaticalisation », Sophie Prévost), le fonctionnement et l’évolution des adverbiaux cadratifs (http://www.lattice.cnrs.fr/sfa/), et enfin l’évolution des marqueurs discursifs (projet PAI « Grammaticalization and (inter)subjectification »).

    ---

    Benjamin Fagard is a researcher in linguistics at the CNRS (French scientific foundation), and a member of the Lattice laboratory (UMR 8094 CNRS / ENS). He works in historical and comparative linguistics, and their relations to typological linguistics;  his major interests are space and grammaticalization. His Ph.D (defended in 2006) focused on the study of semantic evolution in the prepositions of Romance languages ; he is involved in various research projects : one focusing on the expression of path & trajectory in typologically different languages (http://www.ddl.ish-lyon.cnrs.fr/trajectoire/), another on the use and evolution of spatial framing adverbials (http://www.lattice.cnrs.fr/sfa/), and a third on the subjectification of discourse markers (PAI project « Grammaticalization and (inter)subjectification », http://webh01.ua.ac.be/gramis/personnel_UCL.html).

  • Nicolas Hernandez
    Nicolas Hernandez

    Nicolas Hernandez est Maître de conférences en informatique à l'université de Nantes et membre du Laboratoire des Sciences du Numérique de Nantes LS2N (UMR 6004 CNRS).

    Il travaille sur les problématiques de modélisation, d'analyse et de comparaison sémantique et discursive des contenus textuels sur divers canaux d'expression (communications médiées par les réseaux, transcription de la parole). Ses compétences sont le Traitement Automatique des Langues et l'Apprentissage Automatique. Il s'intéresse en particulier aux champs d'application en lien avec l'assistance et l'apprentissage/enseignement humain en ligne.
    ----

    Nicolas Hernandez is an Associate  Professor in Computer Science at the University of Nantes and member of the LS2N laboratory (UMR 6004 CNRS). His research interests revolve around semantic and discourse analysis, discourse modelling and multimodal data. His skills mix Natural Language Processing and (Deep) Machine Learning. His application concerns fit user assistance and e-learning.

  • Lydia-Mai Ho-Dac
    Lydia-Mai Ho-Dac

    Lydia-Mai Ho-Dac est maître de Conférence au département de Sciences du Langage à l'Université de Toulouse jean Jaurès au sein du laboratoire CNRS Cognition Langues Langage Ergonomie (CLLE UMR 5263).

    Thématiques de recherche : linguistique de corpus, organisation du discours, traitement automatique des langues

    ----

    Lydia-Mai Ho-Dac is associate Professor of linguistics, at University of Toulouse - Jean-Jaurès and member of the CNRS Cognition Langues Langage Ergonomie (CLLE UMR 5263) laboratory.

    Research topics: Corpus Linguistics, Discourse OIrganisation, Natural Language Processing

  • Frédéric Landragin
    Frédéric Landragin

    Frédéric Landragin est Directeur de Recherche en linguistique au CNRS, et membre du laboratoire LATTICE (UMR 8094).

    Il a obtenu en 2003 son doctorat en informatique à l'Université Henri Poincaré de Nancy 1. Ses recherches portent initialement sur l'interprétation du langage naturel et de la multimodalité dans des situations de dialogue homme-machine, avec un intérêt particulier pour les relations entre perception visuelle, langage et geste, et des préoccupations liées à la modélisation cognitive des processus d'interprétation. Il a participé à divers projets européens dans le domaine du dialogue homme-machine multimodal. Ses recherches actuelles portent sur la notion de saillance, en tant que concept cognitif général regroupant saillance linguistique et saillance visuelle. Il s'intéresse particulièrement aux liens entre saillance et structure informationnelle, et de fait aux liens entre saillance et structure du discours.

    ----

    Frédéric Landragin is a researcher in linguistics at the CNRS, and member of LATTICE Laboratory (UMR 8094). He obtained his PhD in computational linguistics in 2003 at the Henri Poincaré Nancy 1 University. His primary research is the interpretation of natural language and multimodality in human-machine dialogue situations, with a particular focus on the links between visual perception, language and gesture, and on cognitive modelling. He participated to several European projects in the area of multimodal dialogue systems. His current research focuses on the notion of salience, as a global concept that integrates linguistic salience and visual salience. He is particularly interested in the links between salience and information structure, and then between salience and dialogue/discourse structure.

  • Anne Le Draoulec
    Anne Le Draoulec

    Anne le Draoulec est Chargée de Recherche en linguistique au CNRS dans le laboratoire CNRS Cognition Langues Langage Ergonomie (CLLE UMR 5263). Ses thèmes de recherche  privilégiés sont la présupposition, le temps et le rôle des adverbiaux temporels dans la structuration du discours (connecteurs temporels, cadres temporels). Elle est membre de l’Axe « Structures sémantiques : des catégories lexicales au discours » (S'caladis).

    ----
    Anne le Draoulec is a researcher in linguistics at the CNRS (French scientific foundation), and member of the laboratory CLLE-ERSS, (UMR 5263) where she particpates in the S'caladis project (Structures sémantiques : des catégories lexicales au discours). Her research focuses on presupposition, tense and time and the role of temporal adverbials in the organisation of discourse (temporal connectives, temporal frames).

  • Josette Rebeyrolle
    Josette Rebeyrolle

    Josette Rebeyrolle est Maître de conférences au département de Sciences du Langage à l'Université Toulouse II et membre du laboratoire CNRS Cognition Langues Langage Ergonomie (CLLE UMR 5263). Ses recherches portent sur des questions de sémantique lexicale et de sémantique du discours, et d'organisation textuelle. L'ensemble de ses travaux s'inscrit dans le cadre d'une linguistique de corpus outillée.

    ----
    Josette Rebeyrolle is a Lecturer in linguistics at the University of Toulouse II and member of the CNRS research team CLLE UMR 5263. Her research interests revolve around discourse semantics, text organisation, corpus linguistics.

  • Mathilde Salles
    Mathilde Salles

    Mathilde Salles est Maître de conférences en linguistique française à l’Université de Caen et membre du Centre de Recherches Inter-langues sur la Signification en Contexte (CRISCO, EA 4255). Ses recherches portent essentiellement sur l’anaphore associative et sur le choix des expressions référentielles dans le discours.

    ---

    Mathilde Salles is a Lecturer in French linguistics at the University of Caen and a member of the research team CRISCO (Centre de Recherches Inter-langues sur la Signification en Contexte, EA 4255). Her research focuses on associative anaphora and referential choice in discourse.

  • Laure Sarda
    Laure Sarda

    Laure Sarda est Chargée de recherche au CNRS, en linguistique, et membre du laboratoire LATTICE (UMR 8094 CNRS-ENS).

    Son travail s’inscrit dans la thématique générale de la description sémantique de l’espace. Il s’articule autour de deux axes complémentaires : l’un centré sur l’étude du lexique verbal de l’espace (transitivité, verbes de mouvement) ;  l’autre sur la description et la modélisation des structures du discours.

    Ses recherches en cours portent sur le fonctionnement textuel des adverbiaux détachés en tête de phrase (adverbiaux spatiaux) dans une approche descriptive et expérimentale visant à tester le rôle de ces expressions adverbiales dans la compréhension des textes. Elle co-dirige avec Michel Charolles le projet ANR "Spatial Framing Adverbials" http://www.lattice.cnrs.fr/sfa/  et participe au projet Trajectoire http://www.ddl.ish-lyon.cnrs.fr/trajectoire/.
    ----
    Laure Sarda is a researcher in linguistics at the CNRS (French scientific foundation), and member of LATTICE : Langue, Texte, Traitement Informatique & Cognition (UMR CNRS 8094-ENS). Http://www.lattice.cnrs.fr/
    Her main interest lies in the general area of space semantics and revolves around two complementary approaches: the study of the lexicon of space (motion verbs and transitivity, adverbs, prepositions) and the description of discourse structure and processes.
    Her current research focuses on the textual function of initially detached adverbials (in particular, the grammaticalization of space adverbials) in a descriptive and experimental approach to test the role of such adverbial phrases in the comprehension of texts. She co-directs with Michel Charolles the ANR project "Spatial Framing Adverbials"
    http://www.lattice.cnrs.fr/sfa/. She is also participating in the project "Trajectoire" http://www.ddl.ish-lyon.cnrs.fr/trajectoire/.

  • Sarah Schimke
    Sarah Schimke

    Sarah Schimke est enseignante-chercheuse au département d'études germaniques à l'université de Münster. Elle travaille sur la structure informationelle, les expressions referentielles et la compréhension des textes chez des apprenants ainsi que des locuteurs natifs d'un point de vue psycholinguistique et en intégrant des comparaisons inter-langues.

    ----

    Sarah Schimke is an assistant professor at the Department of German Studies at the University of Münster. She works on information structure, referential expressions and text comprehension in language learners and native speakers, from a psycholinguistic and cross-linguistic perspective.

  • Denis Vigier
    Denis Vigier

    Denis Vigier est Maître de conférences en linguistique française à l’Université Lumière - Lyon2 et membre du laboratoire ICAR (UMR 5191). Il s’intéresse en particulier à l’incidence (syntaxique) et à la portée (sémantique) des adverbes et des SP adverbiaux dans la phrase, et au rôle qu'ils peuvent assurer dans la structuration du discours. Son enseignement a trait à la syntaxe, à la didactique de la grammaire et à l’énonciation.

    ----

    Denis Vigier is Senior Lecturer in French linguistics at the University Lumière - Lyon2 and a member of the  ICAR laboratory (UMR 5191). He is particularly interested in the syntactic effect and semantic scope of adverbials in the sentence and their role in creating textual cohesion. In his courses he focuses on syntax, enunciation and grammar teaching methods.

  • Logo PUC
  • Logo DOAJ - Directory of Open Access Journals
  • OpenEdition Journals