Skip to navigation – Site map

HomeNuméros30Notes de lectureL'apprentissage en ligne, une rée...

Notes de lecture

L'apprentissage en ligne, une réelle avancée pour une éducation innovante

Quelques perspectives de la recherche chinoise
Daniel Burgos
Bibliographical reference

Guanglu, S., Jianhou, G., Shuai, L., Fei, L. et Zeguang, L. (2019). e-Learning, e-Education, and Online Training. Proceedings of 5th EAI International Conference, eLEOT 2019, Kunming, China, August 18–19, 2019. Recupéré de : http://eleot.org/ DOI: https://doi.org/10.1007/978-3-030-35095-6

Translation(s):
Online learning as a key breakthrough on innovative education [en]

Full text

Introduction

1Pour cette note de lecture, nous avons choisi de vous présenter les actes de la 5e conférence internationale sur l’e-learning, l’e-education et la formation en ligne (eLEOT 2019) qui s’est tenue à Kuming (Chine) en août dernier. Les 46 articles de ce recueil exposent, études de cas à l’appui, les innovations les plus récentes dans ce vaste domaine. Dans la perspective de ce numéro, il nous a semblé intéressant de nous pencher sur les dernières tendances, telles qu’elles sont présentées en Asie. Ces actes permettent ainsi de mieux cerner l’actualité de la recherche chinoise dans le domaine de l’e-learning. S’ils regroupent sous un même titre trois concepts qui pourraient paraitre semblables à des non-experts, ces notions diffèrent pourtant. L’e-learning implique une activité en ligne pour acquérir des connaissances, des savoir-faire et des qualifications. L’e-education adopte une vision globale qui inclut des compétences transversales, telles que la méthodologie, l’évaluation, la planification … Quant à la formation en ligne, elle se concentre sur les outils et les stratégies d’apprentissage pour aider les enseignants dans leur pratique, de l’école à l’université.

Notes et réflexions sur l’ouvrage

2La première section « Blended learning and social networks » constitue le cœur même de l’ouvrage. Elle cadre également avec la thématique de ce numéro spécial consacré à l’association de dispositifs en ligne et en présentiel. Cette section aborde aussi des sujets plus classiques en rapport avec la technologie au service des apprentissages, tels que les jeux, la gamification et la classe inversée. Ces questions sont par ailleurs liées aux autres sections de l’ouvrage. Tous ces outils visent à faciliter l’intégration de dispositifs formels et informels qui donnent aujourd’hui un sens nouveau à l’hybridation.

3Les programmes académiques suivent des règles strictes d’accréditation. Cet apprentissage formel suit une méthodologie spécifique incluant des modèles de cours et des procédures de suivi, d’évaluation et de notation. Par ailleurs, l’apprentissage informel favorise l’implication des utilisateurs, en toute heure et en tout lieu, avec un niveau d’engagement élevé. Malgré le récent regain d’intérêt pour l’apprentissage informel et les ressources éducatives ouvertes, leur adoption dans les pratiques quotidiennes de classe est encore lente. Les difficultés de communication entre les différents acteurs impliqués à un niveau scolaire et adoptant une approche d’innovation ouverte persistent. Pourtant bien identifiée, cette problématique importante reste à résoudre.

4L’utilisabilité et l’utilité perçue représentent également des enjeux qui affectent l’adoption de toute innovation technologique. Ces deux aspects sont reconnus comme des sujets suffisamment complexes et importants pour être évalués dans des systèmes de learning analytics. En outre, l’apprentissage en ligne - qu’il soit formel ou le plus souvent informel à partir de dispositifs tels que les réseaux sociaux - stocke, catégorise et traite les mégadonnées provenant du comportement et des traces des utilisateurs. Ces informations peuvent être utilisées pour adapter les expériences d’apprentissage et d’enseignement aux attentes individuelles et aux objectifs du groupe.

5Grâce à des données actuelles et à leur historique, un système informé peut fournir des recommandations individualisées pour progresser sur une diversité d'indicateurs : interaction, production initiale, assistance, production de contenu, etc. Un modèle combiné peut donc fonctionner à partir d’un apprentissage formel et informel. Il permet l'intégration de techniques pour engager l'apprenant et l'enseignant dans un environnement interconnecté. Ces techniques visent aussi à produire des pratiques éducatives ouvertes, innovantes, évolutives et personnalisées.

6La deuxième section explore la question des cours massifs ouverts en ligne (CLOM, ou MOOC selon l’acronyme anglais) en tant que moyen innovant d'enseigner et d'apprendre. L'utilisation de ressources ou de pratiques pédagogiques ouvertes repose communément sur la bonne volonté et l'engagement d'individus comme les enseignants ou les parents. Un membre de la communauté éducative est conscient que l’éducation ouverte (EO) est utile dans certains contextes. Ce converti encourage les autres à utiliser, réutiliser, créer et partager des contenus dans un environnement ouvert. Cependant, cette approche disparaît généralement lorsque s’estompent l'intérêt, le temps, la santé ou les efforts de cet utilisateur. Parfois, plusieurs enseignants s'associent et créent un groupe de travail ou une association. Ces organisations aident à modéliser et à mettre en œuvre cette même approche de l'ouverture. Mais les professeurs regroupés se retrouvent finalement confrontés aux mêmes problèmes qu'un seul individu.

7Pour être vraiment efficace et durable, l'intégration de pratiques pédagogiques innovantes et ouvertes doit participer à un effort commun. La dynamique collective suppose un plein engagement au sein de la communauté ainsi qu’un soutien mutuel de chaque partie prenante. Les MOOC structurent l’accès et le partage des connaissances en toute ouverture. Cette approche implique que chaque acteur sur le terrain participe à la conception, à la contribution et à l’utilisation de ressources pour le collectif, en fonction d'une variété de besoins et de possibilités. Ce faisant, cette même communauté donne préalablement son approbation aux recommandations, réflexions et réglementations, afin d’en assurer ensuite une mise en œuvre profonde et large. Cette section présente un certain nombre d'expériences pratiques dans lesquelles les MOOC sont appliqués à un contexte spécifique, pour devenir des études de cas pour tous.

8La quatrième section – nous y passons directement pour une raison qui sera révélée ultérieurement – mène aux meilleures pratiques et modèles. Un modèle éducatif doit nécessairement être lié au marché, afin que l'étudiant n’acquière pas de compétences pour rien, mais pour une fin particulière. Ces modèles sont l'épine dorsale qui lie les résultats de l’apprentissage aux compétences et connaissances adaptées aux besoins du marché. Sans les compétences, les savoir-faire et les résultats d'apprentissage, les deux faces d'une même pièce ne se répondent pas. Dès lors, ce hiatus risque de conduire à des diplômés sans emploi ou à des travailleurs qualifiés sans diplôme universitaire. Un modèle pédagogique, exprimé sous la forme d'études de cas de réussite appliqués en pratique au sein de la classe, facilite de facto la communication et la normalisation de différents points de vue sur un même domaine. Le partage ouvert et libre, les échanges, la contribution, la réutilisation et la distribution de systèmes organisés en études de cas peuvent permettre à la communauté de les rendre interopérables. Les ressources en seront démultipliées ainsi que les différents canaux. Ainsi seront correctement évaluées, affinées et mises en adéquation les compétences avec les réels besoins du marché.

9Les troisième et cinquième sections présentent des cas d’apprentissage assistés par la technologie (qualifiés par les auteurs de « nouvelles technologies appliquées à l’éducation »), incluant les learning analytics : d'une application logicielle fonctionnant selon des principes d’honnêteté et de morale éducative, à un programme sur la vision industrielle, en passant par des réseaux de capteurs sans fil. Bien que tout cela soit présenté comme une avancée technologique, les articles de ces sections sont davantage axés sur les expériences éducatives en classe lorsqu'elles abordent les concepts liés aux TIC. La technologie éducative est un moteur pour une éducation innovante qui peut servir un meilleur apprentissage et un meilleur enseignement. Une attention particulière est portée sur les technologies appliquées à l'éducation et à l'évaluation, en insistant particulièrement sur les mégadonnées, l'intelligence artificielle et l'analyse des données. Adapter l'enseignement aux besoins des élèves dans le cas d'une évaluation en ligne reste complexe en raison de la rupture de la communication qui survient couramment dans un tel cadre éducatif. Les systèmes d'aide à la décision fournissent de l'aide en collectant automatiquement les données des élèves et en les présentant à l'enseignant dans le contexte approprié. Ils permettent la mise en œuvre d’une évaluation précise en ligne, grâce à la combinaison de processus semi-automatiques avec des commentaires personnalisés.

10Les techniques d'analyse des données constituent un domaine d'étude actuel qui retient l'attention de la communauté de la recherche en éducation. L'analyse des données appliquée à l'éducation peut être envisagée sous deux angles différents : l'exploration de données éducatives et les learning analytics.  Le premier se concentre sur les techniques et les algorithmes et sur la façon dont on peut les améliorer. Le second s’intéresse à la manière dont le scénario éducatif peut tirer parti de ces techniques. L'idée sous-jacente des learning analytics est d'analyser les données issues de scénarii éducatifs et d’obtenir des informations qui seront utiles pour enrichir le processus d'enseignement/apprentissage. En outre, l'enseignement à distance revêt une importance particulière dans le domaine de l'analyse de l'apprentissage pour deux raisons principales. Premièrement, dans les scénarios en ligne, l’environnement d’apprentissage virtuel (VLE) représente le seul point d’interaction entre les enseignants et les élèves. Il devient ainsi plus facile en présentiel ou en formation mixte de saisir une grande part des activités des participants au cours. Deuxièmement, l'éducation en ligne souffre généralement de ruptures de communication. Par conséquent, il est particulièrement pertinent d'établir des méthodes d’information pour comprendre ce qui se passe dans le cours et la façon dont les apprenants le reçoivent. De plus, l'interaction entre les learning analytics et la conception de l'apprentissage a suscité un intérêt croissant dans la communauté éducative. Les learning analytics peuvent effectivement être un outil puissant pour éclairer les décisions de conception basées sur les données.

Conclusion

11La technologie éducative, l'apprentissage en ligne et l'éducation ouverte représentent les pierres angulaires des milieux universitaires et professionnels modernes. De grands pays comme la Chine bénéficient d’une expérience importante en termes de formation ouverte et à distance. Cette longévité leur a permis de répondre efficacement au défi de la massification de l’enseignement depuis les années 1970. À l’heure de la globalisation numérique, ces terrains sont une source intarissable de données pour créer, utiliser et partager des ressources. Avec le consentement des utilisateurs, ils permettent également la collecte d’informations pertinentes sur le comportement et les performances des apprenants et des enseignants.

12Qu’il s’agisse de l'apprentissage informel ou de l'apprentissage non formel, l’éducation est désormais renforcée, appuyée par des milliers de solutions éducatives sur internet : vidéos, wikis, MOOC et autres ressources éducatives ouvertes. À ces choix s’ajoute une variété d’outils, d'applications logicielles et de progrès technologiques, comme la blockchain, le cloud computing, les scénarios immersifs, les jeux sérieux, et ainsi de suite… L'élève et l'enseignant sont davantage connectés pour travailler sur des sujets et ont accès à davantage de ressources et de services avec lesquels jouer. Grâce à des réseaux sociaux infinis, ces aides favorisent un plus large impact tout en allégeant la charge de travail.

13Ces actes de conférence fournissent une série d'études de nombreux cas et de sujets de recherche qui peuvent être utilisés comme référence pour d'autres, de manière pratique.

Top of page

References

Electronic reference

Daniel Burgos, « L'apprentissage en ligne, une réelle avancée pour une éducation innovante »Distances et médiations des savoirs [Online], 30 | 2020, Online since 25 June 2020, connection on 19 September 2020. URL: http://journals.openedition.org/dms/5152

Top of page

About the author

Daniel Burgos

Universidad Internacional de La Rioja (UNIR)

daniel.burgos@unir.net

By this author

Top of page
  • Logo Centre national d'enseignement à distance
  • Logo DOAJ – Directory of Open Access Journals
  • OpenEdition Journals
Search OpenEdition Search

You will be redirected to OpenEdition Search