Navigation – Plan du site

Moniales dominicaines de Prouilhe

Résumé

Patronage : Sainte-Marie
Henri-Dominique Lacordaire après la visite qu’il fait en juillet 1852, écrit : « J’ai visité les lieux les plus célèbres de l’histoire de saint Dominique : Montréal, Fanjeaux, Prouilhe. À Prouilhe était le premier couvent de notre Ordre ; il ne reste qu’un champ avec une maison qui servait d’hospice et qui est aujourd’hui une auberge, appelée encore L’auberge de Prouilhe. […] Mon dessein est d’acheter quelques ares de ce terrain où le monastère était situé et d’y bâtir une chapelle commémorative dédiée à Notre-Dame de Prouilhe. » En 1880, Hyacinthe-Marie Cormier, prieur de la Province de Toulouse, envoie neuf sœurs du monastère de Nay refonder Prouilhe qui abrite depuis une communauté de moniales dominicaines.
Adresse : Moniales dominicaines, Prouilhe, 11270 Fanjeaux.

Haut de page

Historique

Notice en cours de rédaction.

Pour citer cette notice

Référence électronique

« Moniales dominicaines de Prouilhe », Dictionnaire biographique des frères prêcheurs [En ligne], Notices thématiques, Famille dominicaine, mis en ligne le 19 juillet 2017, consulté le 20 août 2018. URL : http://journals.openedition.org/dominicains/2538

Haut de page

Droits d’auteur

© CEMS / IMM-EHESS

Haut de page
  • Logo EHESS
  • Logo Bibliothèque du Saulchoir
  • Logo Ordre des Prêcheurs
  • OpenEdition Journals