Navigation – Plan du site
Comptes rendus

Lina Bolzoni, Il cuore di cristallo. Ragionamenti d’amore, poesia e ritratto nel Rinascimento

Silvia Fabrizio-Costa
p. 145-146
Référence(s) :

Lina Bolzoni, Il cuore di cristallo. Ragionamenti d’amore, poesia e ritratto nel Rinascimento, Turin, Einaudi, 2010.

Texte intégral

1Il existe un rêve ancien, souhait de vérité et de transparence à tout prix qui charme, car il n’est pas dénué de dangers : regarder et faire regarder dans le cœur comme s’il était en cristal. On le retrouve dans les efforts de décrire par les mots et l’image le portrait de l’être aimé, comme pour en saisir l’âme et en garder la présence au défi de l’éloignement, de la mort. Le tout a été ancré dans une dimension socioculturelle où il a été élaboré grâce à une communauté d’amis régie par le dialogue. Donc, avant de devenir un topos, un locus, un lieu littéraire, il a été rendu possible par une amitié, un ressenti commun que bâtit justement cette complicité intellectuelle et sentimentale. Et celle-ci met en œuvre une multiplicité de regards créatrice sur la construction du moi en Occident. Cette sorte de paraphrase de la quatrième de couverture de Il cuore di cristallo. Ragionamenti d’amore, poesia e ritratto nel Rinascimento [Le cœur de cristal. Raisonnements d’amour, poésie et portrait à la Renaissance] nous offre une idée du parcours qui attend le lecteur du nouveau livre de Lina Bolzoni, professeur de littérature italienne à la Scuola normale superiore de Pise (depuis 1997).

  • 8 Lina Bolzoni, La stanza della memoria. Modelli letterari e iconografici nell’età della stampa(...)

2On connaissait Lina Bolzoni surtout en tant que spécialiste de Giordano Bruno et de son art original de la mémoire réinventée de la tradition médiévale, et grande experte des techniques oratoires des prédicateurs qui, depuis le Moyen Âge, avaient recours aux images pour communiquer avec leur public, souvent analphabète8.

  • 9 Poesia e ritratto nel Rinascimento, Bari, Laterza, 2008.

3Depuis quelques années, le travail de recherche de Lina Bolzoni a défriché, de façon originale, le champ des rapports entre paroles et images, entre peinture et littérature9. Son dernier livre Il cuore di cristallo nous livre une invitation à explorer ces territoires où l’on croise des textes visuels et des auteurs/peintres dans un espace-temps, disons global, de la première Renaissance au XXe siècle, d’Hans Memling à Frida Kahlo, en passant par Léonard de Vinci, entre Florence, l’Europe du Nord et l’Amérique latine. Une sorte d’éblouissante charade dont les points de départ semblent être les liens possibles sous-entendus entre les premiers dialogues sur l’amour en italien d’un cardinal, fin homme de lettres et linguiste Pietro Bembo (Gli Asolani publié en 1505 à Venise par Alde Manuce et dédié à Lucrèce Borgia) et un portrait de Bernardo, le père de Pietro, vu pour la première fois dans une exposition à New York en 2005. Suivant les modalités bien balisées de plusieurs pistes, que l’on peut définir, par commodité, comme pluridisciplinaires, le lecteur est capturé dans le filet d’une érudition lumineuse qui lui donne le goût d’un jeu intelligent de nombre de récurrences et références dans plusieurs domaines de la culture européenne.

Haut de page

Notes

8 Lina Bolzoni, La stanza della memoria. Modelli letterari e iconografici nell’età della stampa, Turin, Einaudi, 1995 [traduction française : La chambre de la mémoire : modèles littéraires et iconographiques à l’âge de l’imprimerie, Genève, Droz (Titre courant ; 28), 2005], et La rete delle immagini. Predicazione in volgare dalle origini a Bernardino da Siena, Turin, Einaudi, 2002.

9 Poesia e ritratto nel Rinascimento, Bari, Laterza, 2008.

Haut de page

Pour citer cet article

Référence papier

Silvia Fabrizio-Costa, « Lina Bolzoni, Il cuore di cristallo. Ragionamenti d’amore, poesia e ritratto nel Rinascimento », Double jeu, 8 | 2011, 145-146.

Référence électronique

Silvia Fabrizio-Costa, « Lina Bolzoni, Il cuore di cristallo. Ragionamenti d’amore, poesia e ritratto nel Rinascimento », Double jeu [En ligne], 8 | 2011, mis en ligne le 21 juillet 2018, consulté le 14 octobre 2019. URL : http://journals.openedition.org/doublejeu/1121

Haut de page

Auteur

Silvia Fabrizio-Costa

Université de Caen Basse-Normandie

Haut de page

Droits d’auteur

Licence Creative Commons
Double Jeu est mise à disposition selon les termes de la Licence Creative Commons Attribution - Pas d’Utilisation Commerciale 4.0 International.

Haut de page
  • Logo Presses universitaires de Caen
  • OpenEdition Journals