Navigation – Plan du site

AccueilNuméros16Spectateurs en voyageLe théâtre allemand vu par des Fr...

Spectateurs en voyage

Le théâtre allemand vu par des Français (1650-1810)

Elsa Jaubert-Michel
p. 129-141

Résumés

Cette contribution rassemble des témoignages de spectateurs français afin d’analyser leur perception du théâtre allemand entre le XVIIe et le XIXe siècle. Issus de la plume de connaisseurs de l’art dramatique, ils sont révélateurs des critères d’appréciation et des présupposés culturels de leurs auteurs. Ils attestent également d’une évolution des jugements parallèle à celle de la réception du théâtre allemand en France, où la singularité germanique est accueillie de plus en plus favorablement.

Haut de page

Extrait du texte

Ce document sera publié en ligne en texte intégral en décembre 2020.

Plan

Le XVIIe siècle : Germania, terra incognita
Le XVIIIe siècle : un théâtre français sur le sol germanique
Le tournant de la fin du XVIIIe siècle : affinités, transferts et renouveau
Louis-Sébastien Mercier
Alexandre Duval
Mme de Staël
Benjamin Constant

Aperçu du texte

À l’époque moderne, l’espace germanique n’est pas une terre de voyage pour les Français, les récits de spectateurs sont donc très peu nombreux. L’analyse de ceux que nous avons pu recueillir permet cependant de dégager une constante : ils suivent dans leurs appréciations le même mouvement que celui de la réception du théâtre allemand en France, passant de l’ignorance complète à l’admiration. Embrasser la période qui va des premiers témoignages dans la seconde moitié du XVIIe siècle à ceux du début du XIXe siècle permet de mettre en lumière les critères d’appréciation et les présupposés culturels des spectateurs et de mesurer le chemin parcouru en termes de perception de l’étranger. À une perspective très franco-centrée succède en effet un regard plus réceptif à l’altérité et une reconnaissance des qualités et de l’originalité allemandes.

Le XVIIe siècle : Germania, terra incognita

Au XVIIe siècle, le théâtre allemand n’existe pas dans le champ de conscience des Français, ce qui s’expl...

Haut de page

Pour citer cet article

Référence papier

Elsa Jaubert-Michel, « Le théâtre allemand vu par des Français (1650-1810) »Double jeu, 16 | 2019, 129-141.

Référence électronique

Elsa Jaubert-Michel, « Le théâtre allemand vu par des Français (1650-1810) »Double jeu [En ligne], 16 | 2019, mis en ligne le 31 décembre 2020, consulté le 19 septembre 2020. URL : http://journals.openedition.org/doublejeu/2543 ; DOI : https://doi.org/10.4000/doublejeu.2543

Haut de page

Auteur

Elsa Jaubert-Michel

Université de Caen Normandie [Normandie Univ, UNICAEN, ERLIS, 14000 Caen, France]

Ancienne élève de l’ENS Fontenay-Lyon, elle est maîtresse de conférences en études germaniques à l’université de Caen Normandie. Ses recherches concernent d’une part les transferts culturels France-Allemagne dans le domaine du théâtre au XVIIIe siècle et d’autre part les questions de propagande et de manipulation de l’information dans les sociétés contemporaines.

Haut de page

Droits d’auteur

Licence Creative Commons
Double Jeu est mise à disposition selon les termes de la Licence Creative Commons Attribution - Pas d’Utilisation Commerciale 4.0 International.

Haut de page
  • Logo Presses universitaires de Caen
  • OpenEdition Journals
Rechercher dans OpenEdition Search

Vous allez être redirigé vers OpenEdition Search