Navigation – Plan du site

AccueilNuméros16Spectateurs en voyageLa découverte des spectacles occi...

Spectateurs en voyage

La découverte des spectacles occidentaux par les voyageurs chinois

Lo Shi-Lung
p. 155-166

Résumés

Depuis les années 1860, les voyageurs chinois en Europe ont la chance de découvrir le théâtre occidental. À travers les écrits de diplomates et d’étudiants chinois, tels que récits de voyage et journaux intimes, nous nous intéresserons à leurs réflexions sur le théâtre en tant que symbole de la modernisation et héritage culturel du monde occidental. Dans le présent article, nous allons examiner les écrits de quelques voyageurs des XIXe et XXe siècles.

Haut de page

Extrait du texte

Ce document sera publié en ligne en texte intégral en décembre 2020.

Plan

La découverte de la première délégation diplomatique
Les « curiosités » vues par Zhang Deyi
L’aspect pragmatique de Li Shuchang
La flânerie de Wang Tao
Les voyageurs au début de l’époque républicaine
En guise de conclusion

Aperçu du texte

En 1907, des étudiants chinois ont initié à Tokyo une représentation de théâtre d’après La Dame aux camélias d’Alexandre Dumas fils. Cet évènement est souvent considéré comme étant à l’origine de la naissance du théâtre parlé chinois, dit « huaju », à l’opposé de l’opéra-théâtre traditionnel accompagné de chant et de danse. On attribue cette initiative des étudiants chinois à l’inspiration apportée par le théâtre japonais, qui se modernise dans la seconde moitié du XIXe siècle après la réforme socio-politico-culturelle du pays. Cependant, si le théâtre chinois moderne puise ses origines dans celui du Japon, les voyageurs chinois du XIXe siècle affichaient déjà une véritable curiosité pour le théâtre occidental. Dans leurs récits de voyage publiés au XIXe siècle, nous pouvons trouver quelques passages écrits sur les salles de spectacle et les représentations de ce théâtre. Les notes sur les premières rencontres entre des voyageurs chinois et des spectacles européens témoignent d’un r...

Haut de page

Pour citer cet article

Référence papier

Lo Shi-Lung, « La découverte des spectacles occidentaux par les voyageurs chinois »Double jeu, 16 | 2019, 155-166.

Référence électronique

Lo Shi-Lung, « La découverte des spectacles occidentaux par les voyageurs chinois »Double jeu [En ligne], 16 | 2019, mis en ligne le 31 décembre 2020, consulté le 19 septembre 2020. URL : http://journals.openedition.org/doublejeu/2557 ; DOI : https://doi.org/10.4000/doublejeu.2557

Haut de page

Auteur

Lo Shi-Lung

National Tsing Hua University (Taïwan)

Docteur de l’université Sorbonne Nouvelle – Paris III, il a enseigné de 2012 à 2017 la langue et la civilisation chinoises à l’université Paris-Diderot – Paris VII et à l’université Paul-Valéry – Montpellier III. Spécialiste des sujets sur les échanges littéraires franco-chinois des XIXe et XXe siècles, il est actuellement maître de conférences au département de littérature chinoise de la National Tsing Hua University, à Taïwan.

Haut de page

Droits d’auteur

Licence Creative Commons
Double Jeu est mise à disposition selon les termes de la Licence Creative Commons Attribution - Pas d’Utilisation Commerciale 4.0 International.

Haut de page
  • Logo Presses universitaires de Caen
  • OpenEdition Journals
Rechercher dans OpenEdition Search

Vous allez être redirigé vers OpenEdition Search