Navigation – Plan du site

AccueilNuméros41VariaPrésentation et étude du Tratado ...

Varia

Présentation et étude du Tratado que se llama compilación de batallas campales (1481) de Diego Rodríguez de Almela

Introduction*
Constance RANOUX

Résumés

Achevé au cours de la décennie 1480, le Tratado que se llama compilación de batallas campales de Diego Rodríguez de Almela se veut une présentation complète des hauts faits militaires, des batailles, qui ont composé d'abord l'Ancien Testament, puis l'Espagne elle-même. Ces deux discours, réunis en un seul, se veulent clairs et rapides. Ce travail s'emploie à disséquer une telle concision pour en découvrir tout le sens. À travers ce prisme exclusivement guerrier qui fait toute la compilation, Almela semble éclairer son époque par de nombreux récits et démonstrations. C'est donc sur la base d'une étude principalement militaire que ce travail tente de mettre au jour les ambitions de cet écrit et de son auteur.

Haut de page

Notes de la rédaction

On lira ici une introduction au master de recherche soutenu par Constance Ranoux. Le texte intégral est proposé au téléchargement dans la rubrique « Masters ».

Texte intégral

  • * Je tiens, ici, à exprimer toute ma reconnaissance à mes directrices, Hélène Thieulin-Pardo et Sophi (...)
  • 1  Diego Rodríguez de Almela, Tratado que se llama compilación de batallas canpales que son contenida (...)

desde el comienço del mūdo fasta el aduenimiento de n[uest]ro señor [Jesucristo] contenidas en la sagrada escritura de la biulia e segun como las escriue e pone el maestro de las estorias escolasticas e por consiguiēte las que estan escritas en las coronicas e estorias de españa desde el comienço de su poblacion fasta en n[uest]ros dias por ende llamando el ayuda diuinal fize esta copilacion de las dichas batallas1.

1Entreprise passionnante que voilà ! Présentation des événements militaires de la naissance – biblique – de l'humanité jusqu'à la fin du XVe siècle, le Tratado que se llama copilacion de las batallas canpales de Diego Rodríguez de Almela s'ouvre sur l'ambition large et complexe de son auteur. Si le projet est réussi, quoi de mieux que ce texte pour découvrir l'Espagne comme le théâtre de faits militaires légendaires, antiques et médiévaux, pour découvrir l'Ancien Testament sous un prisme nouveau et bien moins dogmatique. Ce sont toutes ces promesses que la Compilación de batallas campales prétend tenir. Elle annonce la synthèse des chroniques de l'époque pour livrer à son lecteur une chronologie complète d'une humanité militaire. Sa concision – le manuscrit compte à peine quarante-huit folios – la rend d'emblée accessible. Cette brièveté et sa nécessaire limpidité – il en faut pour résumer des millénaires de batailles – semblent traduire une nécessité de ce panorama dans l'historiographie médiévale. Pourtant, la Compilación de batallas campales n'a pas encore fait l'objet d'une étude approfondie. Il arrive souvent qu'on la cite ponctuellement, pour en exploiter le récit bref d'une bataille ou pour éclairer d'autres œuvres de son auteur, sans se concentrer intrinsèquement sur son propos. Face à une apparente essentialité du texte pour appréhender le regard du XVe siècle sur une longue tradition militaire et à l'absence d'un travail systématique sur ce texte, le présent mémoire aspire à livrer une étude logique et raisonnée de la Compilación de batallas campales.

2Cette compilation est l'occasion d'une réflexion concrète et idéologique sur le fait militaire. Il est en effet impératif, pour apprécier ce discours plus que les événements qu'il décline, de s'intéresser à l'action militaire. La compilation nécessite alors des approches plurielles de la guerre médiévale et de ses combattants.

3En l'absence, comme nous l'avons déjà signalé, d'une étude profonde et régulière de la Compilación de batallas campales, c'est cette première approche, celle d'un discours, que ce mémoire prétend conduire. Quelle place, quelle importance accorder à ce texte dans la production historiographique de Diego Rodríguez de Almela ? Comment considérer cet ensemble de batailles ? Quelle est leur valeur, tant en cette fin du XVe siècle qu'aujourd'hui ? À quels objectifs répondent-elles ? Sont-elles une simple compilation, une imitation ou bien un nouveau discours tenu par Almela ? En somme, quelle est la définition des Batallas ?

4Pour construire cette présentation générale du manuscrit, il faut partir des origines de sa création, interroger le contexte de sa naissance mais également celui de son sujet : où en est la guerre à la fin du XVe siècle ? Une fois jetées ces bases suit une analyse générale de ses processus de composition et de la dynamique du texte pour en extraire les objectifs premiers. Seulement grâce à ces étapes précédentes, il est possible d'interroger la compilation dans son détail, pour comprendre le rôle de batailles fondamentales et de personnages essentiels dans le discours de Diego Rodríguez de Almela.

Haut de page

Notes

* Je tiens, ici, à exprimer toute ma reconnaissance à mes directrices, Hélène Thieulin-Pardo et Sophie Hirel-Wouts. Je leur adresse mes remerciements les plus vifs. Pour leur dévouement, leur intérêt, leur gentillesse ; pour leurs corrections, leurs relectures et leur aide ; pour leurs conseils, leur implication et la liberté qu'elles m'ont offerte ; pour leur confiance, pour leur entrain, pour leur présence. Ce mémoire est le fruit de leurs encouragements.

1  Diego Rodríguez de Almela, Tratado que se llama compilación de batallas canpales que son contenidas en las Estorias escolasticas e de España ; Biblioteca Nacional de España : MSS/8217. On le désignera plus souvent comme les Batallas, tant dans le corps du texte que dans les notes de bas de page. Dans ce mémoire, nous transcrirons le texte du manuscrit au plus proche de ce qu'il est. Ce faisant, nous ne résolvons pas les abréviations, à l'exception de celles qui ne sont pas reproductibles par le traitement de texte, et maintenons l'exacte casse du texte médiéval.

Haut de page

Pour citer cet article

Référence électronique

Constance RANOUX, « Présentation et étude du Tratado que se llama compilación de batallas campales (1481) de Diego Rodríguez de Almela », e-Spania [En ligne], 41 | février 2022, mis en ligne le 02 mars 2022, consulté le 21 mai 2022. URL : http://journals.openedition.org/e-spania/43802 ; DOI : https://doi.org/10.4000/e-spania.43802

Haut de page

Auteur

Constance RANOUX

Sorbonne Université, SEMH-Sorbonne (CLEA, UR 4083)

Articles du même auteur

Haut de page

Droits d’auteur

Licence Creative Commons
Les contenus de la revue e-Spania sont mis à disposition selon les termes de la Licence Creative Commons Attribution - Pas d'Utilisation Commerciale - Pas de Modification 4.0 International.

Haut de page
  • Logo CLEA
  • Logo GDRE AILP
  • Logo DOAJ - Directory of Open Access Journals
  • OpenEdition Journals
Search OpenEdition Search

You will be redirected to OpenEdition Search